Histoire de l’Armée malienne : L’historien, IBK, se trompe !

69
55ÈME ANNIVERSAIRE DE L'ARMÉE MALIENNE : IBK PROMET DE MEILLEURES CONDITIONS AUX MILITAIRES

L’information est donnée par M. Ibrahim Kébé à l’occasion d’une conférence. Des précisions contre les propos d’IBK au sujet de l’histoire de l’armée malienne. Il en donne et avec un ton désolant d’une telle déformation. Le président, un historien, se trompe !

L’association Faso Kanu a organisé ce Mercredi, 20 janvier une conférence  débat à la Maison de la Presse de Bamako. Cette conférence avait pour thème : « quel enseignement tiré de la question des forces de défenses et de sécurités du Mali ».  La conférence était animée par Ibrahim Kébé, commissaire principal de l’association assisté de Madala Camara, commissaire à l’organisation et notre excellent confrère Abdoul Niang de la radio Dambé.  On assistait également la présence d’Aly Nouhoum Diallo.

La conférence a débuté par l’exécution de l’hymne nation du Mali. Après ce fut le tour de notre confrère Niang  de souhaiter la bienvenue aux uns et aux autres avant de présenter  le programme de la soirée. Ensuite ce fut le tour d’Ibrahim Kébé le commissaire principal de l’association de prendre la parole. Il dira dans son intervention que l’association Faso Kanu se donne comme objectif de commémorer toutes  les dates les plus importantes de notre pays dont le 20 Janvier, qui est une véritable fête. Le commissaire principal de l’association a fait l’historique de notre système de défense et de sécurité. C’est ainsi, qu’il dira que la défense de notre pays était assurer par des donsos ou chasseurs qui n’avaient pas de prime ni toute autre forme d’indemnité. Ceux-ci ajoute-t-il ont  humilié  les blancs dans leur tentative de pénétration en Afrique. Ce sont les blancs qui sont l’origine de la mise en place des camps militaires a-t-il précisé. Selon Kébé, les soldats africains étaient assujettis à des animaux dans ces casernes. Ils étaient mal nourris, mal habillés et mal logés. C’est la loi cadre de 1956 qui a apporté un changement dans l’habillement et le logement de nos soldats ajoute Monsieur Kébé. Aux dires d’Ibrahim Kébé mêmes les blancs avaient  reconnu la bravoure des soldats noirs. C’est dans ce contexte que les Etats africains accèdent à l’indépendance en 1960. A en croire le commissaire principal de l’Association, l’armée malienne a été mise en place le 1ér  octobre 1960  par le colonel Sékou Traoré contrairement à ce que dit le président de la République dans son discours.  Avant de poursuivre c’est le 20 janvier 1961 que le Président Modibo Kéita a annoncé aux diplomates accrédités dans notre pays la création de l’armée malienne en annonçant par la même occasion l’évacuation des camps militaires de Kati, de Bamako, de Gao et Tessalit par l’armée française. Et Ibrahim Kébé ne tempère pas «  c’est une déception et une honte de dire que l’armée malienne a été créée le 20 janvier 1961 comme disait IBK dans  son discours à la nation à l’occasion du 20 janvier. Je pense qu’on doit poursuivre les réflexions à ce niveau précise-t-il. Selon nos recherches, il est établi que l’armée malienne a été créée le 1ér octobre 1960. Une date que tous les maliens doivent avoir à l’esprit ». Selon Kébé, la première rébellion a été réglée en 6 mois. Cette éclatante victoire a été rendue possible par des chefs militaires exemplaires et intègres. Quelle est la situation de notre armée aujourd’hui ? S’interroge le commissaire principal Kébé. A ses dires,  il ne s’agit pas de monter et de descendre le drapeau ou d’habiller les militaires comme IBK rappelle très souvent. Il s’agit selon lui de leur mettre dans des conditions de défendre l’intégrité territoriale en leur donnant les moyens nécessaires. Et Kébé de jeter une pavée dans la marre « la chute de l’armée a commencé avec le coup d’Etat de novembre 1968. On avait fait le premier coup d’Etat à l’armée. Les quelques militaires qui ont pris le pouvoir ont commencé par éliminer les soldats les plus aguerris. C’est ainsi qu’ils ont abattu certains militaires comme des chiens ».  A l’en croire ce sont ces militaires qui ont signé les premiers accords de défense militaire avec la France. Avant de poursuivre que c’est un véritable complot qui est ourdi contre notre pays. Le Mali peut mettre fin à la guerre du nord sans intervention étrangère a-t-il renchéri. Madala Camara, le commissaire administratif a axé son intervention sur les forces étrangères à savoir la force serval et la MINUSMA qu’il qualifie d’ailleurs de force d’occupation et de division. Selon lui, la MINUSMA dispose de 12 893 employés dont 682 maliens. Ces maliens ne sont que du personnel d’appui avec des salaires ridicules. A en croire le commissaire administratif, le budget de la MINUSMA s’élève à 923 305 800 dollars US. Et Madala Camara d’affirmer « la MINUSMA et la Force Serval ont violé tous les textes ». Selon lui il n’y a pas un mot dans l’accord pour la paix et la réconciliation  nationale issu du processus d’Alger et dans l’accord de défense signé avec la France qui arrangent le Mali.  Selon lui  l’article 16 de l’accord de défense et de sécurité est une insulte pour notre nation. Car stipule « lorsqu’un soldat français commet une faute même par négligence ne peut pas être poursuivi par la justice malienne. ».  Il a terminé ses propos en disant tout simplement que le 20 janvier doit  nous permettre de se réunir pour bouter la MINUSMA,  la Force serval qu’il qualifie d’ailleurs de forces d’occupation de notre pays. La conférence a pris fin par des témoignages et l’exécution de l’hymne national.

Seule fausse note de la soirée, le clash entre Nouhoum Togo et Pérignama Sylla, qui ont failli transformer la salle de conférence en un véritable ring, n’eut été la clairvoyance de l’assistance. C’est dire que la divergence  entre FDR et la COPAM, les pros et les antis putschs, est loin d’être finie.

Abdrahamane Sissoko.

PARTAGER

69 COMMENTAIRES

  1. Beaucoup d’incompréhension !!! Nous allons publiés la bande sonore de cette conférence. Ainsi beaucoup comprendront.

  2. Cher Abdrahamane Sissoko, pour nous convaincre que notre ARMÉE est créée à la date évoquée, il faut nous rappeler encore s’il vous plait ,le numéro de l’ORDONNANCE ,LA LOI ou LE DECRET de création de cette , tu sera surpris, si cela n’existe pas, il faut la créer cette ARMÉE . Aucun acte n’a été pris dans ce sens et le malien à honte de prendre un telle décision après tant d’année de vantardise au yeux du monde avec cette vaillante ARMÉE.

  3. De ce journaliste mal formé et ces conférenciers sans informations,je ne sais même pas qui est venu pour foutre la merde aux lecteurs maliens.
    En effet,moment où nous parlons des efforts et des projets du président IBK pour mettre notre armée dans de bonnes condition,eux ils se lancent dans des débats de dates pour finalement ne rien dire.
    C’est vraiment honteux de leur part.

  4. Le Président IBK fait en ce moment tout ce qui est en son pouvoir pour que la sécurité soit une réalité sur tout le territoire malien.
    Pour cela il ne ménage aucun effort pour mettre notre armée dans des conditions de travail optimales.
    je pense que tous nos compatriotes devaient reconnaitre cela et s’engager à en faire autant pour que notre pays retrouve sa tranquillité…

  5. Nous les maliens,sommes fiers de notre président pour tout ce qu’il fait pour son armée.
    Lorsque IBK arrivait au pouvoir en 2012,nous savions tous que l’armée malienne manquait de tout,même le strict minimum.
    Aujourd’hui,loin de se vanter d’avoir une armée très équipée,nous pouvons dire que le président a fait des efforts considérables pour sortir notre armée du dénuement dans lequel était il y a deux ans.
    Merci Président pour tous les efforts consentis.

  6. Nous pouvons en toute honnêteté dire que sous le régime IBK notre armée est vraiment en place.
    Une bonne armée c’est d’abord des hommes capables plus un bon équipement.
    Le président IBK fait tout en ce moment pour que notre armée soit très bien équipée.
    Merci à l’armée malienne pour son dévouement et merci au président IBK pour tout ce qu’il fait pour cette armée. 😛 😛 😛

  7. L’intervention de la MINUSMA a été diversement appréciée dans notre pays. Mais, après deux ans de présence, celle-ci est passive sur le plan sécuritaire et parfois accuser d’être de mèche avec les djihadistes. Je suis pour leur retrait progressif étant donné qu’elle ne joue pas convenablement son rôle.

  8. Pour ma part, si les nations unies ne sont pas capables de redéfinir la mission de la MUNISMA en lui donnant le plein pouvoir de combattre les djihadistes, j’estime qu’il ne sert à rien qu’elle reste sur notre territoire. Je pense qu’un retrait progressif de cette force internationale est à encourager car à quoi servirait une force qui ne peut pas défendre les populations face aux bandits qui ôtent la vie d’innocentes personnes sans être inquiétés ? Il est grand temps qu’elle s’en aille.

  9. Il est vrai que la Minusma et les forces françaises ont joué un rôle important dans la stabilité actuelle du pays. Mais, force est de constater que cette mission est passive face aux pires formes d’agressions dont fait l’objet nos concitoyens du Nord. Pour ce faire, si elles ne peuvent pas répondre avec la manière face à ces agressions, il est grand temps qu’elle se retire de notre territoire.

  10. ” Il a terminé ses propos en disant tout simplement que le 20 janvier doit nous permettre de se réunir pour bouter la MINUSMA, la Force serval qu’il qualifie d’ailleurs de forces d’occupation de notre pays. ”
    Je pense que ce que ce conférencier oubli est que n’eut été l’intervention de la force française et la Minusma notre pays serait tombé dans les mains de l’envahisseurs lorsque notre armée a réussi une cuisante défaite. Donc, dire que ce sont des forces font d’occupation serait trop dire. Elles sont venues à notre secours.

  11. ” c’est une déception et une honte de dire que l’armée malienne a été créée le 20 janvier 1961 comme disait IBK dans son discours à la nation à l’occasion du 20 janvier. ”
    Pour ma part la déception et la honte revient à cet homme Ibrahim Bébé. En effet, lorsque ce dernier dit que l’armée malienne a été mise en place le 1ér octobre 1960 par le colonel Sékou Traoré contrairement à ce que dit le président de la République dans son discours. Et dans la foulée, il se dit en ces termes que c’est le 20 janvier 1961 que le Président Modibo Kéita a annoncé aux diplomates accrédités dans notre pays la création de l’armée malienne. Pour votre gouverne, c’est la date 20 Janvier 1961 qu’il faut retenir car c’est la date marquant son annonce qu’il faut retenir.

  12. Après deux d’interventions dans notre pays la force française et la Minusma ont perdu toute confiance et toute intégrité dans notre pays et je pense que nos autorités doivent les remercier pour service rendu à notre pays afin de ne pas paraître hypocrite et leur demander de foutre le camp car ces derniers ont prouvé par A+B qu’ils traitent avec les terroristes ce qui est inacceptable; ils doivent donc partir.

  13. ” Seule fausse note de la soirée, le clash entre Nouhoum Togo et Pérignama Sylla, qui ont failli transformer la salle de conférence en un véritable ring, n’eut été la clairvoyance de l’assistance. ”
    Je pense que cette incidence reflète bien le contenu de ce torchon. Une telle rencontre que vous qualifier de conférence ne pouvait que se terminer dans la bagarre.

  14. Je crois qu’ibrahim kébé n’a pas bien préparé sa conférence et s’est lancé dans plusieurs débats de façons vagues car réellement il ne sait pas ce qui est à propos du traitement salariale des agents de la Minusma. La plupart de nos compatriotes qui sont dans cette force appartiennent au personnel civile et donc ne peuvent pas avoir la même traitement que le personnel militaire car c’est sur ces faits qu’il se base pour tenir ses propos. Aussi pour ce qui est de création de l’armée il faut dire qu’il y a eu plusieurs étapes et ce sont les étapes importantes qu’on nous donnent sinon si on veut nous citer les différentes étapes; il prendrait toute une vie pour en faire l’analyse si bien sur les capacités intellectuelles d’y arriver.

  15. ” Histoire de l’Armée malienne : L’historien, IBK, se trompe ! ”
    C’est naturel qu’on se trompe par moment. Dans ce cas de figure, le président s’est pas trompé parce qu’il a donné la date de la première commémoration marquant la création de notre armée et non donner les étapes de sa constitution. Donc mon cher journaleux, arrête votre analyse stupide.

  16. C’est vraiment grotesque ce soit disant torchon d’article. Comment peut-on publier de tels articles truffés de fautes et vident de sens ? Il y a lieu de se poser des questions sur le devenir du journalisme dans ce pays. Vivement une école de journalisme qui palliera à ce manque de professionnalisme.

  17. La conférence a pris fin par des témoignages et l’exécution de l’hymne national. 😯 😯 😯 😯 😯
    Vous osez qualifier ça de conférence? Vraiment Sissoko très sincèrement vous ne devez pas avoir honte de retourner à l’école de journalisme car votre article incarne la nullité absolue. Si le “pseudo conférencier” fait pitié tant il ne sait pas ce qu’il dit vous qui osez soumettre cela à notre lecture et à notre appréciation êtes autant plus sot. Allez-y vous former pour mériter les 10.000frs qu’on vous a remis pour publier ça sinon vous n’êtes pas parti pour longtemps. 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳

  18. Je pense qu’il y a des gens qui ne manquent d’occasion pour foutre la m*rde partout. Quelqu’un qui dit vouloir éclairer la lanterne qui se plante lui même. Il dit et se dédit. Tantôt l’armée n’existait pas, tantôt c’était des chasseurs de perdrix qui avaient la reconnaissance des blancs et étaient en même temps humilié par ces derniers. Vraiment on va aller voir la vérité 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  19. Je crois que Kébé Ibrahim c’est vraiment planté sur ce coup. Il aurait du faire un tour dans les livres d’histoires car depuis la nuit des temps, c’est sur cette version officielle qui est enseigné partout et c’est à ça que tout le monde s’en tient. Au lieu de s’en prendre à IBK qu’il retourne l’histoire pour en modifier les paramètres. 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡

    • Merci monsieur Karim. Sinon cela fait des années que le peuple malien fête ces 20 janviers.

  20. « c’est une déception et une honte de dire que l’armée malienne a été créée le 20 janvier 1961 comme disait IBK dans son discours à la nation à l’occasion du 20 janvier. 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯
    Comment peut-on qualifier ça si ce n’est de l’idiotie à l’état pure. L’association faso kanu comme il le dit commémore les plus grandes de l’histoire du pays et moi je voulais savoir si c’est IBK qui a instauré cette commémoration?
    Il y a eu plusieurs étapes dans la construction de l’armée et c’est tout à fait normal que ce soit le jour de la déclaration officielle qui soit célébré car si on veut célébrer toutes les étapes de création de l’armée on ne va pas en finir

  21. Vraiment on aura tout vu dans ce pays. Comment est-il possible que pour se ridiculiser on organise des conférences de presse? Convier toute la presse nationale à une partie de coq à l’âne .C’est aussi bon pour ses rapaces qui ne cherchent pas l’information vraie et publie tout ce qu’ils entendent n’importe comment. Nos directeurs de rédaction et de publication doivent être plus professionnel. 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡

  22. L’historien, IBK, se trompe ! 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)
    Je crois qu’avant d’écrire de telles énormités, il faut prendre il faut prendre la peine de vérifier les informations et faire intervenir son esprit critique même si l’armée a été crée en 1960 que c’est en 1961 qu’elle a été officiellement déclaré il ne faut être le plus intelligent du monde pour comprendre ça. Des gens qui veulent contredire d’autres pendant qu’ils se ridiculisent :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  23. Ceux-ci ajoute-t-il ont humilié les blancs dans leur tentative de pénétration en Afrique# Aux dires d’Ibrahim Kébé mêmes les blancs avaient reconnu la bravoure des soldats noirs. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)
    Soit c’est Ibrahim kébé qui ne savait plus ce qu’il disait soit c’est abdrahamane sissoko qui s’est perdu entre ses lignes mais la conclusion est que l’article est tout à fait ridicule tant des confusions;il y en as en pagaille.

  24. Depuis la visite du président au camp Tall de ségou, il n’a pas caché son ambition d’équiper nos FAMAS. il a promis un hélico.Et depuis lors, il n’a pas cessé de multiplier les actions allant dans ce sens.
    Vous avez fait l’exploit en répondant avec courage et rigueur les ennemis qui ont attaqué.

  25. Je pense que cette situation nous interpelle tous. Il faut que la MINUSMA revoit son mandat car chaque jour, nos parents se font tuer sous leurs yeux sans aucune réaction. Si votre mission est de protéger les biens et les personnes et encore faire appliquer les accords de paix, il faut appuyer militairement nos FAMAS

  26. IBK respecte toujours ces engagements . Ils a toujours avoir une armée républicaine prête à défendre la cause de la nation. Je pense qu’il tiendra à sa parole.
    Bonne fête à nos forces dans toute sa composante

  27. Je demande à la population de collaborer avec nos FAMAS pour une parfaite symbiose afin de nous protéger efficacement. Cela permettra de connaitre les attentes de la population

  28. Nous sommes redevables envers nos FAMAS qui nous ont protégé et défendu vaillamment contre ces terroristes. Nos sincères condoléances aux familles des FAMAS tombées sur le champ d’honneur et prompt rétablissement aux blessés

  29. La nécessité s’impose donc, selon le chef d’état major de renforcer les aptitudes, « diversifier nos capacités et d’adapter nos moyens pour faire face à la barbarie et au terrorisme sous toutes leurs formes ».
    Je pense qu’on ne doit plus tergiversé sur la question d’équiper nos FAMAS. Cela est prévu par la loi de programme adoptée par l’assemblée nationale.
    Le chef de l’état lui même, a pris l’engagement donc je pense qu’il faut y croire

  30. Je demande au conférence de nous fournir la typologie et les noms des commandants des dozos et chasseurs dont il fait l’éloge. Il va falloir revoir vos cours avant de venir raconter des sottises de ce genre.

  31. Il faut leur saluer pour le service rendu à la nation nos vaillants soldats. Cela n’a pas été facile pour elle mais vu leur détermination et leur courage, ils ont pu repousser l’ennemi souvent les mains nues au risque de leur vie. Merci à vous les guerriers

  32. Les dozos et chasseurs traditionnels ne représentaient pas l’armée malienne. D’ailleurs si ceux ci étaient si forts ont-ils pu empêcher l’invasion de l’Afrique par les Européens.
    Donc pour ton information, c’est après les indépendantes que toute l’Afrique s’est dotée d’une armée à proprement dit.

  33. Abdrahamane Sissoko, vous êtes une honte pour le journalisme même si notre conférence se perd dans son exposé il est de votre devoir de le lui rappeler. Qu’est ce qu’une armée d’abord selon vous ?
    Les dozos et chasseurs étaient mis en place par qui. Ici au Mali on ne finit pas de décrier votre carence intellectuelle.
    Il faut une vraie école de journalisme sinon nous courrons un gros risque

  34. ABDRAMANE SISSOKO, SI TU N’ES PAS CAPABLE D’ECRIRE TES PAPIERS EN FRANCAIS, ECRIS-LES EN BAMBARA! 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

    COMMENT OSE-T-ON PUBLIER UN TORCHON A CE POINT BOURRE DE FAUTES D’ORTHOGRAPHE ET DE SYNTAXE? 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯

    Il n’y a plus qu’au Mali 😳 , que des scribouillards incapables d’écrire d’une part et incapables de se relire d’autre part, peuvent trouver tranquillement à être… PUBLIES, comme si de rien n’était! 🙄 🙄 😳 😳

    Pathétique! 😥 😳

  35. Nous sommes heureux de nos FAMA et nous leur souhaitons joyeux anniversaire.Nous leur encourageons toujours pour leurs actions sécuritaires dans le seul but de veiller sur le Mali

  36. La sécurité de la nation est primordiale dans l’intérêt de tous alors nous sommes de nos FAMAS et nous leur demandons de doubler d’effort et de volonté .Vive le Mali

  37. Nous exploitons cette occasion pour inciter la satisfaction de confiance du au famas et leur sollicitons pour cette lutte anti terroriste.

  38. Nous profitons de Moment pour encourager les FAMA pour la sécurité qu’il nous accordent .
    Nous leur remercions pour ces moments d”attention apportés au service de la nation.

  39. Vive les Famas!
    Elles ont la confiance de la population et continueront de l’avoir toujours, en tout cas. Je salue le ministre de la sécurité intérieure et de la protection civile pour tous les efforts qu’il est en train de déployer pour la sécurité de toute la nation malienne

  40. Vive l’armée malienne. Les maliens sont fiers de cette force. Malgré leur condition, elles se battent toujours pour un Mali en toute sécurité.

  41. Nos forces de sécurités nous ont prouvé encore qu’elles ont les compétences et les capacités de bien garantir notre sécurité

  42. Nous encourageons les fama car ils sont l’oeil du Mali et nous leur soutenons toujours pour la protection et l’attention que ceux ci utilisent parmi nous.

  43. Notre pays avait était déjà plongé dans cette crise multidimensionnelle avant même l’élection d’IBK au pouvoir. En toute franchise, ce n’est pas lui qu’on doit accuser mais plutôt ses prédécesseurs. Il s’agit de ceux-là qui ont passé dix ans à la tête du pays sans pourtant apporter quelque chose de concret.

  44. Notre pays avait était déjà plongé dans cette crise multidimensionnelle avant même l’élection d’IBK au pouvoir. En toute franchise, ce n’est pas lui qu’on doit accuser mais plutôt ses prédécesseurs. Il s’agit de ceux-là qui ont passé dix ans à la tête du pays sans pourtant apporter quelque chose de concret.

  45. Le peuple malien compte sur son armée, nous ne doutons pas de leurs compétences. Par contre, en ce jour de 19 la veille du 20 janvier nous leurs souhaitons longue vie et leur réitère tous nos soutiens.
    😳 😳 😳 😳 😳

  46. Vive l’armée malienne
    Vive Malidenw djigui
    Vive la victoire
    🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  47. Toutes mes condoléances aux familles des soldats tombés sur le champ de l’honneur. Les maliens sont fier d’eux, pour ce qui sont en vie nous leurs souhaitons bon courage et surtout ne baissez pas les bras.

  48. De toutes les milles manières, le Mali repose sur des braves hommes et femmes qui peuvent rassurer sa sécurité. Nous devons les faire comprendre que les équipements militaires sont importants dans la quête de la stabilité de notre beau pays.

  49. J’ignore si le chef de l’Etat s’est trompé ou pas, mais une chose est sûre l’armée malienne peut se glorifier de son histoire héroïque. Le peuple malien est fier d’eux, nous les soutenons jusqu’au bout.

  50. « NOTRE VAILLANTE ARMEE PEUT SE GLORIFIER DE SON HISTOIRE HEROÏQUE » et oui, c’est tout à fait vrai. Ces descendants de Babemba TRAORE, de Soundiata KEITA, de Sekou Amadou TALL, de Biton COULIBALY, de Askia Mohamed… ont su montré qu’ils ont à la hauteur.

  51. Le président IBK peu se trompé comme importe qui d’autres, ainsi va la vie. Par contre, nous sommes et nous resteront derrière nos forces de sécurité, cette anniversaire est aussi celui de tous les maliens. Nous ne comptons pas nous arrêter là, car tant qu’ils continueront à défendre ce pays. Nous ferons autant pour eux.

  52. 😉 😉 😉 😉 PEU IMPORTE que le président IBK s’est trompé ou pas de l’histoire de l’armée malienne. Je suis fier de notre armée, je suis sûr qu’elle saura relever les défis qui l’attendent. Lieu de convier nos dirigeants à les fournis les équipements nécessaires pour continuer leur mission. 😳 😳 😳 🙄 🙄 🙄

  53. Les maliens doivent organiser une marche populaire contre la force des Nations Unies, la Minusma pour demander soit son retrait soit la révision de son mandat. Elle a failli à sa mission de protectrice de la population civile. Elle a tendance à ne défendre que la Coordination des mouvements armés de l’Azawad.

  54. Si le Mali possédait une vraie armée, nous n’allons pas connaître la crise que nous connaissons aujourd’hui. Un pays qui se veut être respecté par les autres pays, doit former une vraie armée avec tous les moyens nécessaires pour contrecarrer les éventuelles attaques.

  55. La Communauté Internationale et sa partialité est à la base de tous les maux du monde. Une organisation ayant remplacée la SDN, critiquée d’être impuissante, partiale et partielle, l’ONU est mille fois pire que son ancêtre.

  56. Les porteurs d’uniformes sont des hommes braves, des gens ayant accepté de mourir pour leur patrie. Ce sont ces gens qui nous sécurisent jours et nuits. Ce sont eux qui fassent en sorte que nous n’ayons pas peur dans ce pays. C’est grâce à eux que nous dormons dans la quiétude. Pour que leur vie ait de sens, il faut que nos autorités dotent les forces armées des moyens adéquats pour la défense et la sécurité des maliens.

  57. Les puissances occidentales, détentrices du droit de véto au sein du conseil de sécurité de l’ONU, sont les mains cachées et mauvaises du mal du monde tout entier. Leur intérêt prime sur tout dans ce village planétaire même sur la vie des pays démunis, le monde. Le Mali, s’il ne demande pas à cette maudite MINUSMA de se retirer de son sol, ne connaîtra jamais la paix.

  58. Les équipements de combats d’une armée évoluent et s’adapte aux besoins avec le temps. Le Mali possède une armée des temps anciens. Donc incapable d’assurer la défense et sécurité des personnes et de leurs biens. Il faut aux maliens une armée du XXIème siècle.

  59. La manière dont la MINUSMA est en train de procéder au septentrion malien, si seulement cela ne cesse pas dès maintenant, elle risquerait de faire de l’accord d’Alger pour la paix et la réconciliation nationale une lettre morte. Ce qui n’est pas du tout souhaitable pour un pays où la population a été victime de toute sorte de crimes. Pour éviter cela, elle doit modifier son mandat au Mali. Soit se retirer de ce pays, à défaut de cela.

  60. Les porteurs d’uniforme maliens ne sont pas de bonnes conditions d’exercice de leur mission. Dans tous les camps militaires on ne trouve que des cases et non des logements digne de ce nom. La loi d’orientation et de programmation militaire a été adoptée dans le souci de mettre les porteurs d’uniforme dans des conditions. Nous exhortons d’avntage son excellence, Ibrahim Boubacar Keïta à faire de son mieux pour que nous ayons une armée qui incarne la victoire.

  61. Notre armée a, en un moment donné, été à la hauteur des attentes, chers concitoyens. C’est quand Alpha Oumar Konaré a pris le pouvoir que cette armée n’a plus été la même qu’auparavant. Et son successeurs, ATT, à mis de l’huile dans le feu. Et c’est le résultat de la mauvaise gestion de ces deux personnes qui est à la base de cette faiblesse de notre armée.

  62. Monsieur le journaliste, comme c’est facile de dire que le chef de l’Etat s’est trompé de la date de création de l’armée malienne. Mais de nous donner une vraie date. Si vous croyez à la date donnée par lors de cette conférence mais vous vous trompez.

  63. L'armée malienne a été fondée le 10 octobre 1960. Ma date est différente à celle donnée à l'occasion de cette conférence. Donc ce n'est pas que le président a donné une fausse date, C'est que chacun a sa manière de trouver cette date. Il y a la date de reconnaissance qu'il ne faut pas nier. Donc IBK ne s'est pas trompé.

  64. Arrêtons la démagogie et les cacophonies cette armée n’a jamais été à la hauteur. C’est seulement nous avions nos yeux fermés et c’est la démocratie qui nous a ouvert nos yeux. Voilà aujourd’hui qu’on vient d’accuser les démocrates alors que cette armée même de réparer ou dépanner les engins qu’elle détenait une fois en panne, il fallait qu’on les envois à l’extérieur via Guinée et cela la nuit dans les environs de minuit une fois réparés et repeints on les ramène au Mali le plein jour pour nous faire croire que ces des tout nouveaux. La première république c’était les milices notre fierté, la deuxième république, le retrait dit tactile et cela depuis la guerre avec le Burkina Faso jusqu’à l’heure où nous sommes , alors qui en vouliez vous?

  65. Ce qu’on appris dans les écoles classiques, la date officielle de la création de l’armée maliennne est
    bien le 20 Janvier 1961 . Mettez vous à l’évidence monsieur et fouillez dans vos cahiers du primaire .
    Comment peut on parler de la création d’une armée sans les centres d’instruction et sans logements(camps) construits et occupés par le colonisateur . Vous mêmes ,vous reconnaissez que ces camps n’ont été abandonnés qu’à partir de cette date . Avant l’évacuation des camps de Gao , Tessalit , Kidal , Kati , Bamako par l’occupant où était internée l’armée malienne , quels étaient ses lieux d’entrainement ? Vouloir se camper dans de telle logique , c’est vouloir aussi accepter que la date de la proclamation de l’indépendance du Mali n’est pas le 22 Septembre 1960 , allez savoir .

  66. Ici il fallait seulement éclairer les lanternes sur les périphéties de la création de l’armée avec les acteurs au premier plan. Quand est-ce que le militaire Abdoulaye Soumaré a été mis en selle et avec quel grade ? Quant à la degenérescence de l’armée malienne je la met au compte de l’armée malienne elle-même. Le militaire aux commandes du pouvoir d’état, d’un exercice qui n’est pas le sien ouvre la porte à toutes sortes de dérives républicaines. Comparer les armées du Sénégal où il n’y a jamais eu de coup d’état et celles du Mali et du Burkina, les pays coutumiers de coup d’état, vous trouverez que c’est au Sénégal qu’il y a une armée plus équipée, plus fonctionnel avec un comportement républicain, car respectant les lois qui gouvernent le pays.

  67. Par de l'armée sans parler du général Soumare est méconnaître l'histoire de notre armée.
    La première république était plutôt axée sur les milices que les militaires.
    ajoutons que cette première république n'avait pas prévu une passion pour les militaires.
    l'armée a été détruit par AOK ET ATT

    • :mrgreen: , Merci Aboubacar Sidick Fomba quand vous dites: l’armée malienne a été detruite par AOK et ATT par qu’ils l’ont demilitarisé coute que coute.
      Mais si notre Armée etait devenu assez partisanne sous GMT et un peu sous MK mais ca s’est empiré sous ces 2 chefs vampires.
      Pour revenir au propos de Mr. Kébé il n’a pas tout a fait et même pas tord mais comme certains l’ont deja mentionné le 20 Janvier a été retenue simplement pour la date symbolique pour la creation de notre Armée Nationale. Aussi simple que ca. Je crois qu’il serait important aussi de relater un peu l’histoire pour les jeunes et enfants d’aujourd’hui qui ignorant totalement et complément certaines très importantes de notre histoire au profit des dates de concessus et politique. 😉 .

      Vive une Nouvelle Armée Malienne republicaine, non partisanne ey surtout non cor—rum–pue. :mrgreen: .

Comments are closed.