Festival de Sélingué : un week-end d’intense communion pour la paix et la cohésion dans un Mali fragilisé

0

Le festival international « Urban music et mode » communément appelé ‘le festival’ de Sélingué s’est tenu du 28 au 30 mars 2019 à Sélingué à quelques 141km de Bamako.  Pour un week- end la ville de Sélingué a accueilli des hôtes venus de mille coins du pays et du monde pour célébrer la paix et la cohésion au Mali avec de grands artistes maliens et un américain comme pour dire qu’aucune menace terroriste n’ébranle l’ esprit de cohésion et la résistance  des maliens.  La 8ème édition du festival international « Urban music et mode » a gagné le pari de la mobilisation contre vent et marée, en effet comme annoncé les artistes, le public et les stylistes-modélistes  telle la talentueuses Touty Kéïta et sa marque Nefertouty, le styliste Adama Justin étaient au rendez-vous pour magnifier la mode avec le textile made in Mali.

Vécu  sous le thème «  Rôle des femmes et de la jeunesse dans la réconciliation », la 8ème du genre a été l’occasion pour des grands artistes  tels que  Abdoulaye Diabaté, Vieux Farka, Sidiki Diabaté, Cheick Siriman , Sadio Sidibé , Calibre 27 , DR Keb et bien d’autres de faire bouger le grand public qui ont tenu a relevé le défi contre le banditisme et le terrorisme qui ternissent l’image de notre pays ces dernières semaines. En effet comme l’ a déclaré un festivalier «  Ils veulent nous faire vivre dans la terreur, nous observons le deuil national car nous sommes meurtris et nos cœurs sont douloureux mais ils ne parviendront pas à nous imposer le deuil économique » en effet, le festival a permis  aux résidents de la localité de se faire quelques économies à travers diverses activités comme les locations  de pirogues pour de petites virées, la consommation des produits de premières nécessités et d’autres produits payés avec les résidents de Sélingué.  Outre cet aspect le festival était également une aubaine pour  rallumer une  lueur d’espoir et de joie dans les cœurs endeuillés  pour démontrer qu’aucune intimidation ne saura ternir l’esprit patriotique des maliens et leur volonté de surpasser des difficiles moments.

Loin de tout esprit de dédain pour le contexte actuel du pays, les festivaliers ont pris part aux différentes conférences de presse  animées sur les thématiques de la migration, de la paix et de la cohésion.   Le directeur du festival, Salif Telly et l’administrateur dudit festival, Ibrahima Coulibaly dit IC ont tout au long du festival incessamment rendu hommage aux victimes de barbarie des dernières semaines et émis des vœux de paix et de réconciliation pour le Mali.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here