Journée du mérite littéraire : La première édition dédiée à Feu Fily Dabo Sissoko

0

Le Musée National du Mali a abrité, le samedi 16 janvier 2016, le lancement de la première édition de la journée  du mérite littéraire sous la présidence de l’ancien président de la République du Mali par intérim, le Pr. Douncounda Traoré. Organisée par l’association PEN Mali, l’événement a célébré plusieurs  écrivains pour la qualité de leur engagement dans le plaidoyer pour le livre et la lecture, leur production littéraire ou leur vision managériale. C’était en présence des anciens hauts responsables de notre pays notamment : Ousmane Issouffi Maïga, Sékou Samassékou, Aminata Dramane Traoré, Bakary Kamian et des célèbres écrivains de renom international.

Dans son allocution, le président de l’association PEN Mali, Ismaïla Samba Traoré a indiqué que cette journée du mérite littéraire avait pour objectif de rappeler, de saluer la mémoire et le mérite de certaines personnes comme étant des références pour les autres. Selon lui, il s’agit aussi à travers cet événement de valoriser davantage le rôle de l’écrivain dans la vie en société.  Pour sa part, l’ancien président de la République, Dioncounda Traoré s’est rejouit de la tenue de la présente journée du mérite littéraire. Pour lui, les écrits ont permis de mettre en valeur une partie essentielle de la mémoire du Mali contemporaine. Il a exprimé toute sa fierté et a réaffirmé son soutien indéfectible  dans le cadre de l’organisation des éditions futures. Cette première édition a été marquée, dans la matinée, par une cérémonie d’échanges sur le rôle de l’écrivain suivi de l’ouverture du marché des livres, de l’exposition des livres à des prix réduits pour la circonstance. Cette activité a été suivie de la causerie-débat sur le rôle de l’écrivain dans la construction d’une nation dont le panel était constitué entre autres par Mme Ly Madina Tall, Bakary Kamian, Albakaye Kounta, Aminata Dramane Traoré, Mme N’Beye, Gaoussou Diawara. La journée a pris fin par la remise de distinctions et de reconnaissance à plusieurs personnalités pour la qualité de leur engagement dans le plaidoyer pour le livre et la lecture, leur production littéraire ou leur vision managériale. Il s’agit notamment de Bakary Kamian, de Seydou Badjan, Amadou Djikoroni, Ibrahim Haya, Mme Ly Madina Tall, Gaoussou Diawara, Albekaye Kounta, Fodé N’Diaye, Aminata D. Traoré, Bintou Sanagua, Mme Aïda Mady Diallo, Feu Ibrahima Ly, Feu Fily Dabo Sissoko, Feu Moussa Konaté. Adama Samassékou, ancien ministre et homme de culture, a, à son sortie de la salle, noté que c’est un grand honneur pour le Mali de recéler autant de ressources. Il a aussi salué l’initiative des organisateurs. Selon lui, il est nécessaire d’honorer les méritants. « En matière culture et de littérature, en particulier, je suis fier et je salue l’initiative des organisateurs. Je me réjoui d’avoir participé à cette rencontre. », a-t-il dit.

Moussa Dagnoko

PARTAGER