Soumaïla Cissé : dédicace d’un livre qui retrace l’itinéraire de l’homme d’Etat

0

« Itinéraire politique, diplomatique et professionnel d’un homme d’Etat ». Tel est le titre de livre qui rend hommage à Soumaïla Cissé décédé le 25 décembre 2020. La cérémonie de dédicace, le jour anniversaire de son décès, a eu lieu en présence du Premier ministre et de la veuve de l’homme politique.

 « Le livre est un recueil de témoignages vivants et inédits de ceux qui ont connu et côtoyé Soumaïla Cissé durant sa vie », a indiqué l’auteur du livre Sidi Mohamed Attaher, journaliste ancien consultant en communication institutionnelle à la Banque africaine de Développement. « J’ai connu Soumaïla Cissé, pour la première fois, à la BAD quand il était ministre de l’Economie et des Finances en 1994 », a informé l’auteur. « Ce livre est un hommage du petit frère au grand frère », a-t-il ajouté.

 C’est dans une atmosphère parfois lourde parfois détendue que la cérémonie s’est déroulée au Grand hôtel de Bamako, en présence de Mossadec Bally, maître des lieux et ami de Soumaïla Cissé. L’allusion du Premier ministre de l’« abandon en plein vol de Soumaïla » par des leaders politiques après les élections de 2018 a éveillé la salle. Auteur d’un témoignage dans le livre, Choguel Kokalla Maïga reconnaît en Soumaïla Cissé, un « homme honnête » qui savait pardonner les coups-bas et aller de l’avant.

« Le jour du décès, jusqu’à cet instant (11h), je ne croyais pas », s’est confiée la veuve Cissé Assitan Traoré. « Soumaïla s’était sorti de tellement de situation que je me disais qu’il pouvait encore nous revenir et que tout cela n’était qu’un mauvais rêve », a ajouté l’épouse de Soumaïla Cissé. Hélas ! Soumi Champion comme l’appelaient affectueusement ses amis politiques s’en était allé. Définitivement.

La projection d’un film documentaire sur Soumaïla Cissé, la lecture de la liste des personnalités ayant témoigné dans le livre et la dédicace de l’exemplaire du Premier ministre ont été d’autres temps forts de la cérémonie de dédicace.

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here