Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM): Le Président Mohamed Chérif Haïdara au service de la nation malienne?

0

Les faits et gestes du président du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM) occupent le champ politique, en toute conformité avec sa première mission de défendre les intérêts des Maliens de l’extérieur.

Très actif dans tous les domaines qui touchent directement ou indirectement l’intérêt de la diaspora malienne, le président du CSDM Mohamed Chérif Haïdara est une bénédiction pour notre pays. Telle est l’opinion des personnalités les plus crédibles du pays sur l’homme qui est à la base de la décrispation du climat politique qui était extrêmement tendu.

La démarche du président du Conseil supérieur de la diaspora malienne, Mohamed Chérif Haïdara, aux yeux des observateurs avertis,  va en droite ligne de la défense et la protection de la diaspora malienne.  Elle constitue un appui important pour la société civile et l’homme se montre regardant sur tout ce qui touche le quotidien des Maliens. Cette stratégie et son carnet d’adresses font de lui l’un des hommes les plus incontournables dans les grands dossiers touchant la vie de la nation et qui sert à sa juste valeur notre pays.

Les grandes actions posées par le CSDM ne sont plus à énumérer : il y a entre autres son rôle dans la prorogation des mandats des députés, la demande de place de la diaspora à l’Assemblée Nationale, la lutte pour la protection des Maliens vivant aux USA, en France, en Lybie, en Mauritanie, en Algérie, etc., sa contribution à l’accord politique de gouvernance, sa place dans le Dialogue Politique Inclusif, pour citer ne que ceux-ci. Ces actions lui ont valu la visite de félicitation et de remerciement de plusieurs personnalités (le chef de file de l’opposition, l’honorable Soumaïla Cissé, le président de FARE AN KA WILI, Docteur Oumar Mariko, etc.) Sa dernière conférence de presse au soutien des populations de Kayes qui a une forte population vivant à l’extérieur du pays a été l’une des actions les plus responsables de la faitière de la diaspora. Selon le président du CSDM, la jeunesse de Kayes qui exige du gouvernement le démarrage des travaux de réhabilitation de la route nationale reliant leur ville à Bamako est une lutte légitime qui a tout le soutien du CSDM.

Ouvertement, le président du CSDM a réclamé le désenclavement total de la région de Kayes par la construction immédiate de la route Bamako-Diboli. Il a exigé l’ouverture sans délai de l’aéroport Dag-Dag de Kayes, pour faciliter le retour des expatriés dans leur terroir d’origine, ainsi que la reprise du trafic du chemin de fer, en tant que poumon économique des villes et villages au bord des rails.

Quoi de plus normal pour une faitière de la diaspora qui écrit régulièrement au gouvernement, pour l’informer et solliciter des mesures concrètes dans chaque situation sur laquelle il l’alerte.

Le président du CSDM ne manque pas un tant soit peu pour exprimer ses préoccupations, et tenir le langage de vérité au gouvernement.

En permanente bataille pour réaliser le souhait des Maliens de la diaspora qui consiste à avoir une représentation à l’Assemblée Nationale pour mieux et légitimement contribuer  au développement de notre pays. Tout cela fait du CSDM une organisation au service de la diaspora et des populations maliennes.

En août dernier, en collaboration avec l’Association Debout pour le MALI, l’Association Yeelen, le Réseau des citoyens actifs du Mali et le Collectif des Sans Papiers de Paris, le président du Conseil Supérieur de la Diaspora malienne a organisé une conférence débat sur le thème : l’Accord d’Alger, Enjeux et Perspectives pour le Mali. Le Professeur Issa N’Diaye a été choisi comme conférencier à la Maison de la Presse du Mali. Le conférencier, l’un des hommes les plus crédibles depuis mars 91, tout comme Me Mountaga Tall, Mme Sy Kadiatou Sow, etc., a pu éclairer les participants sur les enjeux et perspectives dudit accord.

Bon vent au président Mohamed Cherif Haïdara et au CSDM dans la mission de défense de nos compatriotes vivant à l’extérieur du pays

Moctar Sow

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here