Crise de confiance : Où est passée l’unité nationale ?

36

A Paris, des Maliens en colère ont pris d’assaut le Consulat de leur pays. Ils ont, après avoir été reçus par le Consul et son cabinet, exposé leur inquiétude par rapport à la rumeur qui est née au lendemain de la rencontre en des ministres maliens et Bert Koenders, ministre néerlandais des Affaires étrangères et envoyé de l’Union européenne au Mali.

A Bamako, c’est bientôt deux semaines que cette histoire de prétendue signature d’un accord de réadmission des Maliens en situation irrégulière en Europe fait couler d’encre et de salive.

Et pourtant, les autorités de Bamako qui ont pris le taureau par les cornes, se sont vastement investies pour préciser à plus d’un titre qu’aucun accord n’a été signé.

Du ministre des Affaires étrangères au Premier ministre en passant par le Président de l’Assemblée nationale, tous ont martelé que les informations sur le sujet ne sont que des rumeurs savamment orchestrées. Juste pour nuire au pays, à sa nation, ses autorités et à sa stabilité.

Il s’agissait, comme ils l’ont expliqué, d’un simple communiqué à l’image d’un procès-verbal, traditionnellement censé exister en pareille situation.

Ce qui est regrettable dans cette affaire, c’est que, beaucoup de gens refusent d’admettre la version officielle des choses.

Cependant, nos autorités sont aussi des personnalités maliennes qui n’ont aucun intérêt à ce que leurs concitoyens de l’Europe de quelque situation qu’ils soient, soient réadmis.

Dans ses explications répétées, le ministre Abdoulaye Diop n’a cessé de demander à ceux qui soutient qu’un accord a été signé, le fassent sortir. Peine perdue.

Le Premier ministre Modibo Keïta, de même, a tenu à rappeler que dans un accord, ce sont les parties qui s’engagent. Et, le Mali ne doit rien à personne, même à l’Europe, puisqu’il n’a rien signé.

Il est évident que les manifestations pacifiques constituent un droit inaliénable. Et que chacun a droit à l’information capitale concernant sa nation.

Par contre, l’image que certains donnent à notre pays ne ferait davantage qu’à nous maintenir dans une crise qui n’a que trop duré.

Dès cet instant, le Malien doit penser à sa propre image et s’engager dans une logique de dialogue franc et fraternel.

Sinon aujourd’hui c’est le monde entier qui assiste à cette crise de confiance entre les fils d’un même pays de grande histoire.

Par ailleurs, les Maliens d’où qu’ils soient, ont-ils pensé au fait que ce retard qu’ils accusent ne profite qu’à leurs ennemis ? Ont-ils au même titre, su que le Mali est un pays souverain auquel personne ne peut imposer sa loi sans son consentement ?

A qui voit juste, la méthode du refus d’accepter l’évidence, même officialisée, n’est pas à consolider l’unité nationale de notre pays.

Et quoiqu’il en soit, seule la signature du Président de la République en personne vaut pour engager notre pays dans un accord ou tout autre traité.

Il est donc temps que les Maliens passent à autre chose et acceptent surtout de s’écouter et de se parler comme un seul homme. C’est l’unique solution.

C. Madiaré

Inspecteur des Finances

Korofina Nord 

 

Commentaires via Facebook :

36 COMMENTAIRES

  1. Nous disons et rappelons les anciens disaient « lorsqu’on dit à 1personne qu’elle a une hernie et la personne dit non on lui disait donc de descendre son pantalon ou sa culotte ou son mougouba »

    Nous disons et rappelons donc si le lettré mutant malien ministre des affaires étrangères dit N’AVOIR RIEN SIGNÉ AU SUJET D’UN ACCORD DE RÉADMISSION qu’il « BAISSE SON PANTALON Á SAVOIR DONNER Á LA PRESSE NATIONALE DE L’OPPOSITION ET AUX DIFFÉRENTS BUREAUX DES MALIENS VIVANTS EN EUROPE UNE COPIE DU DOCUMENT AVEC SIGNATURES QU’IL A BRANDI EN COMPAGNIE DE SON HOMOLOGUE NÉERLANDAIS

    Nous disons et rappelons et insistons les lettrés mutants maliens à l’instar de leurs homologues africains ont horreur de lire et surtout de lire des documents longs c’est comme si « vous les condamner au travail forcé à perpétuité » Leurs soit disant amis ennemis les « Autres » le savent très bien Ainsi au moment de la signature des documents ils changent les documents sur lesquels ils ont travaillé contre des documents longs dont le contenus est modifié et correspond à ce qu’eux les soit disant amis ennemis les « Autres » voudraient C’est plus tard dans l’application que les lettrés mutants africains se rendent comptent de la supercherie car ils n’avaient pas lu tout le document soumis à signature ils avaient tout juste lu les 2ère lignes et les 3 dernières lignes Raison pour laquelle leurs populations en sortent le plus souvent lésées et ils sont alors toujours en train de procéder à des « révisions en révisions de contrats » Il sont inconscients qu’ils sont dans 1compétition mondiale politico-économico-militaire où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme

  2. Fatima Diawara le premier singe c’est IBK et le second singe c’est Abdoulaye Diop, tous deux nullards qui comme des charognards vivent de la chair des maliens.

  3. Il ne faut pas que les maliens de l’extérieur se laissent manipuler par des personnes malintentionnées pour créer de polémique sur cette histoire de migration.

  4. Maliweb un site pourri au service du VOLEUR TOTO VAURIEN ibk et sa famille.
    Quand les suppôt de DABARABA ibk traitent les immigrés de singe et sous espèce d’homme cela passe mais lorsque j’ecris PAPA VOLEUR FAMILLE IMPUE vous censurer.
    Nous savons depuis longtemps que manger dans laain de karim mais au moins essayer d’être discret.
    Bande de pourriture.

  5. Nos compatriotes de la diaspora doivent aussi montrer un minimum de respect à l’égard du ministre qui a parcouru plus de 4000km pour aller leur expliquer la situation. Mais s’ils s’aventurent dans des démonstrations politiques, rien ne sera arrangé.

  6. Ce que ces jeunes de la diaspora doivent comprendre, c’est que pour expluszr un sans papier, on n’a pas vraiment besoin d’accord ou une autre forme de procès. Le ministre Diop a passé le mois à démentir tout accord avec l’UE mais on s’aventure toujours dans la propagande et la course folle à la rumeur.

  7. Il faut que nous sachions raison garder en croyant aux déclarations officielles de notre propre pays. Si elles affirment qu’il n’y a pas et d’accord, c’est qu’il n’y en a pas eu. Ceux qui se cachent derrière de telles manifestations doivent comprendre qu’IBK et son gouvernement ne sont pas des employés de la France, mais bien du peuple malien. Nous devons avoir confiance en nous même.

  8. Où étaient nos frères lorsque l’Algérie a déversé nos frères et sœurs dans le désert? Personne n’a bronché à part le gouvernement qui est aller les chercher pour rentrer au pays. Et aujourd’hui pour des futilités vous musclez les muscles sur ce qui n’existe pas. C’est vraiment malheureux, j’appelle mes frères et sœurs à raisonner un peu de penser aux autres.

    • C’est ça le Mali d’aujourd’hui malheureusement.
      On oublie les vrais problèmes comme la corruption de nos décideurs , le népotisme comme la nomination des personnes sans formation,sans expérience comme ambassadeurs, le chômage chronique des jeunes,l’accaparemment des terres la malhonnête criarde de nos magistrats.On nous divertit avec la signature d’un accord que personne n’a lu et sur personne ne comprend d’ailleurs en tout cas la plupart des intervenants dans les réseaux sociaux.

  9. Certains maliens agissent avant de réflechire car ces images montrent comment le peuple malien est sauvage. Je me demande comment ces derniers veulent qu’on les explique qu’il n’y a pas eu d’accord sur l’expulsion.

  10. te ramener chez toi c’est pour cela que tu es en colère?le temps donnera raison à nos autorités. je me dis si ceux qui sommes aller au consul sont normal. soyez responsable car vous êtes dans pays des genres et à tout moment votre sale comportement peut les énerver donc ….

    • **** si le mali est le paradis pourquoi **** TOTO VAURIEN à *****me cesse de voyager .

  11. Il faut être responsable tout de même.Une autorité du pays se déplace pour aller vous rencontrer afin d’expliquer clairement les choses.Mais nos frères ne le laissent pas s’exprimer.Le fait qu’il se soit déplacé est le signe de considération que le pays a à votre endroit.Il incombe à nos frères maliens de france d’être à leur tour des bons citoyens.De tels comportements ne les honorent pas et n’honorent pas le pays.

  12. Je crois qu’il faut être ouvert au dialogue pour résoudre les problèmes.Je trouve vraiment irresponsable et irréfléchie l’attitude des maliens de france qui,au lieu d’écouter le ministre qui a fait le long trajet bamako paris pour les rencontrer,prolifèrent des menaces.Il faut que les uns et les autres sachent que c’est à cause des autorités de bamako qu’ils ont un consulat où ils vont s”exprimer.Il faut un minimum de respect à l’autorité établie.C’est ça aussi être un citoyen model.

  13. Aucune action ne justifie les injures des uns et des autres à l’endroit de notre pays ; à l’endroit de nos autorités. Et après nous nous étonnons d’être la risée des autres à l’étranger. C’est bien la résultante de nos comportements. Tant que nous ne respecterons pas notre pays ; ses institutions et nos dirigeants ; nous serons toujours humilié à l’étranger et c’est nous même qui aurions créé cette situation. Quelques soit ce qui se passe ; les vidéos et autres articles dans lesquels des injures publiques sont adressées à notre pays, à nos autorités ne doivent plus avoir lieu. Ce n’est pas du tout responsable.

    • Oui les immigré vous derange car ils sont tout ton contraire. Contrairement aà ton PAPA *****R VENTRU TOTO VAURIEN, les immigrés travaillent et gagnent leur à la sueur de leur front.
      *****.

  14. Je ne sais pas ce que certaines personnes cherchent en voulant coute que coute faire croire que le gouvernement malien a “vendu ses enfants” mais leur plan est un échec. Le ministre des Diop a démenti; la diplomatie hollandaise a aussi apporté un autre démenti. On s’en tient à ce que notre gouvernement dit jusqu’à preuve du contraire. On ne peut pas mettre à mal nos institutions à cause de rumeurs.

  15. Même s’il n’y a pas eu d’accord comme on tente de nous le faire croire ; il y a lieu de saluer les autorités maliennes qui se soucient de la vie de leurs concitoyens qui vivent à l’étranger.
    Discuter avec les responsables des pays d’accueils afin d’assurer la sécurité à ces derniers et des meilleurs traitements mais aussi même de favoriser les conditions d’installation de ceux qui veulent rentrer chez eux est à saluer. Il faut le dire sans ambages ; c’est par contrainte en vue de lendemains meilleurs que nous allons à l’extérieur et si les conditions sont en train d’être mis en place pour y remédier ; cela doit être salué.

  16. Que ce soit ce démenti ou pas ; il y a bien longtemps que nous aurions dû tirer un trait sur cette affaire. Nos autorités travaillent pour nous et en aucun cas ; elles ne signeront des accords qui nous ferons du tort. Dès le premier démenti du ministre ; nous aurions dû lui faire confiance et lui accorder ne serait-ce que le bénéfice du doute.

  17. J’ai vraiment mal pour mon pays. Quand des personnes qui sont en Europe sont sensées être un peu plus ouvert d’esprit montre qu’elles mêmes sont pires; c’est dommage.
    Le ministre des Maliens de l’extérieur face à une polémique décide d’entreprendre des visites en Europe pour expliquer la situation aux uns et aux autres et bonjour le désordre. On ne prends même pas la peine de l’écouter. Comment résoudre cette situation?
    Toujours le Mali. Quelle image de notre pays voulons-nous donner à l’étranger?

  18. “Il est évident que les manifestations pacifiques constituent un droit inaliénable. Et que chacun a droit à l’information capitale concernant sa nation.”
    Chacun a droit à l’information certes et c’est pour cette raison que nous devons nous en tenir à ce que nos autorités nous disent. Le pays ne peut pas avancer dans cette atmosphère.
    Il y a d’autres moyens de nous faire entendre que le rapport de force alors soyons on ne peut plus responsable.

    • **** pourquoi ton **** VOLEUR VENTRU TOTO VAURIEN à koulouba rampe devant le mnla.
      Dorenavant on va botter ****.
      ****

  19. Il y a lieu de se demander vraiment où est passé cette confiance?
    On ne peut pas élire des dirigeants et ne pas leur faire confiance; ce n’est pas du tout compréhensible. Nous faisons plus confiance aux médias étrangers et autres personnes étrangères qu’à nos propres dirigeants. C’est dommage.
    Pour cet accord pour lequel; on sème le désordre partout; que celui qui l’a le montre aux yeux de tous; c’est aussi simple.

  20. Il faut bien se demander vraiment où est passé l’unité nationale? Cette unité nationale a pris la poudre d’escampette car les visions politiques impactent négativement sur notre jugement. Pourquoi ne prenons-nous pas le temps de vérifier les informations avant de nous lancer dans des actions qui n’honorent pas notre pays et son image?
    Cette histoire ne devrait pas arriver à un tel point si nous avions fait confiance en nos autorités. Ne nous laissons pas manipuler et mettre ce pays à mal.

  21. Je crois que ces pseudos maliens en france ont d’autres problèmes.Si vous êtes sans papiers ce n’est pas la faute à quelqu’un à ce que je sache. Il parait qu’un accord a été signé pour vous foutre hors du pays des gens où vous venez trop encombrants. Mais le gouvernement s’atèle à vous expliquer qu’il n’a pas signé un tel accord. Et un ministre se déplace pour vous expliquer la chose.Et vous en vrais idiots ne l’écoutez même pas. sincèrement je crois que votre place c’est dans un cage et on va vous donner de la banane à manger. Espèce de singes.

    • ***** tu penses que tu vaut mieux que les manisfestants de france donc.
      *****.

    • ***** donner dabord des bananes à la guenon qui ******près tu reviendrais nous causer.
      *****

      • Tes injures ne donnent pas papiers oh.Pour vous chasser de leur pays tu crois qu’ils ont besoins d’accord. Qu’ils ne ce mettent pas en règle ces primates,ils vont foutre à la porte sans préavis.

      • Va donner de la banane à ta GEUNON DE MAMAN d’abord et ensuite viensjuste nous causer.
        FI.LS DE VO.LEUR IM.PUE

  22. Je me fais à l’idée que le malien est une sous espèce humaine. hé maliens vous mettez la honte sur ce pays.Le ministre des affaires étrangères a démenti cette histoire d’accord.Pour être plus proche de vous et de partager vos craintes un ministre se déplace jusqu’à paris pour vous expliquer.Vous ne l’écoutez même pas et menacez de tout casser. Que vous voulez vous à la fin? Et la mentalité malienne est la plaie de ce pays.

      • Il y’aura rien du tout que des cris de singes ligotés et mis en gage pour bamako que dis je pour kidal

        • *****a pas pu mettre les pieds à kidal. Donc comment va t il faire envoyé des gens .
          ******.

  23. Par le dialogue tout se résout.Il faut qu’il y’ait un dialogue franc entre le consulte et les maliens de france. Je crois qu’il faut prendre en compte la préoccupation des maliens.Et s’il y’a des problèmes il faut communiquer avec eux pour faciliter les choses.

Comments are closed.