Mali, le chef religieux Dicko s’en prend violemment aux bars et aux gays

17

Dans un élan de sincérité wahhabite, le patron du Haut Conseil Islamique (HCI) et véritable chef religieux du Mali, Mahmoud Dicko, a tenu des propos extravagants sur les récents attentats qui ont ensanglanté Bamako. Ce tout puissant imam, largement subventionné par le Royaume des ténèbres qu’est l’Arabie Saoudite, vient de déclarer que ces actes terroristes étaient le résultat « d’une colère de Dieu ».

Nous devons nous attendre au pire, a-t-il expliqué en substance, tant que la société malienne continuera à tolérer les gays, les lesbiennes et les lieux de perdition que sont les bars. « Les dirigeants du monde, explique-t-il, ne doivent plus faire l’apologie de l’homosexualité ». Les auteurs de ces assassinats sont certes de mauvais musulmans pour notre saint homme, mais surtout « d’anciens rappeurs », contaminés sans doute par les coupables décibels d’une musique satanique.

Mourir pour Tombouctou

Il aura fallu toute la cécité du pouvoir français durant « l’opération Serval » déclenchée en janvier 2013 au Nord Mali pour prétendre à une croisade humaniste. La mythologie servie alors par une habile communication de l’armée française opposait alors les « bons » maliens de Bamako aux « méchants » islamistes du Nord. Ce qui ne résiste pas à l’observation.

Dans son immense majorité, le peuple malien comme le reste des populations du Sahel, Niger et Mauritanie notamment, sont imprégnés par des valeurs islamiques réactionnaires. Cet islam rétrograde est propagé dans des écoles coraniques florissantes, ultimes refuges d’une jeunesse totalement abandonnée à son sort par un Etat et des écoles publiques en faillite. Sur fond de généreuses subventions de l’Arabie Saoudite et du Qatar.

Vers la République islamique

Au Mali, les chefs religieux d’inspiration salafiste constituent en effet les dernier recours d’une population déstructurée. La plupart revendiquent ouvertement les principes de la charia, de la polygamie et jusqu’au recours à l’excision.

Dinosaure politique et habile dialecticien, l’Imam Dicko, proche entre tous des Saoudiens, surfe sur cette islamisation wahhabite, et depuis fort longtemps. Ainsi en 2010, ce saint homme s’en prenait violemment au code libéral de la famille que tentait d’imposer le président d’alors, Amadou Toumani Touré. On le voyait alors galvaniser une foule de 50 000 partisans dans un des deux stades de Bamako, des publics que les politiques maliens seraient bien en mal de réunir.

C’est lui encore qui en janvier 2012, deux jours avant le début de la rébellion au Nord Mali, prenait position en faveur d’une République islamique, comme l’avait expliqué dans « le Monde » l’anthropologue Gilles Holder. Plus tard, lorsque le Nord Mali tenta de proclamer don indépendance, Mahmoud Dicko envoyait ses proches apporter provisions et médicaments aux rebelles, avant de se rendre lui même sur place pour tenter de jouer le rôle de conciliateur.

Prurit anti occidental

Généralement discret, l’Imam Mahmoud Dicko livra en juillet 2013, en pleine campagne électorale présidentielle, une vision claire de son projet politique : « Pendant deux décennies, notre modèle démocratique a été factice… Les politiques ont alors incarné la corruption, la mauvaise gouvernance et le clientélisme. Résultat, cette élite a été conspuée par le peuple qui s’est tourné vers la mosquée » Et qui a fait de l’Imam Dicko le vrai patron spirituel du pays intimement convaincu que la démocratie « doit s’adapter aux réalités et aux valeurs du Mali ». Des réalités qui excluent les bars, les rappeurs et les gays de leur horizon.

Tout en défendant les valeurs wahhabites de ses parrains et amis séoudiens, Mahmoud Dicko habile a revendiqué une alliance privilégiée, depuis 2002, avec l’actuel président IBK. La France pouvait-elle ignorer l’axe improbable entre les deux hommes ? Comment Hollande et Fabius ont-ils pu bénir, durant l’été 2013, l’élection présidentielle qui portait au pouvoir une telle coalition? Comme beaucoup de pouvoirs dans la région, le régime malien a conclu un pacte dangereux avec la mouvance salafiste. Le deal est en gros le suivant: prenez soin de la société malienne, que nos services publics ne peuvent plus prendre en charge, et nous, nous gérons le pouvoir.

Sauf que, la crise malienne s’étendant, l’Imam Dicko, qui est déja l’homme fort du Mali, ne se contentera pas de ce partage des taches.

Revoir ici l’interview de Nicolas Beau au sujet de l’intervention française au Mali en janvier 2013 sur Oumma.com

 

VIANicolas Beau
SOURCEmondafrique.com
PARTAGER

17 COMMENTAIRES

  1. Faites-vous attention à ces impérialistes qu’ils veulent imposer leur culture chez nous et détruit notre culture. Maintenant il voit que le mali à commencer de s’établir donc il trouve d’autres solution toujours pour créer des problèmes chez nous afin de freiner notre développement.
    On voit plus en plus de divorce au Mali à causer de suivre ces colonialismes, aimer toi-même avant d’aimer d’autres personnes.

  2. LA SCIENCE OCCULTE C’EST L’AFRIQUE QUI EST MEILLEUR QUE NOUS? LA SORCELLERIE L’ENVOUTEMENT.
    ET TU PARLES DE SCIENCE, VAUT MIEUX QUE TU REVIENNES A DIEU QUE DE RESTER DANS L’EGAREMENT

  3. Et les morts du pélérinage de la mecque,c’est la colère de qui?
    L’islam a été imposé aux africains par les conquérants arabes et le Christianisme par les colons
    européens.
    Les africains n’ont pas besoin de réligions importées.
    Les africains ont besoin de sciences.Sans savoir faire l’afrique sera à la traine.

  4. attention cher maliens c’est une gerre religieuse qu’ils veulent introduire au Mali en parlant de Wahabite à defaut de chrétiens/mulsulmans. Soyons lucide.

  5. Et les morts du pélérinage de la mecque,c’est la colère de qui?
    L’islam a été imposé aux africains par les conquérants arabes et le Christianisme par les colons
    européens.
    Les africains n’ont pas besoin de réligions importées.
    Les africains ont besoin de sciences.Sans savoir faire l’afrique sera toujours à la traine.

  6. Ce que ce DICKO ignore est qu’il a devant lui tout un peuple unis. Il peut essayer. Au Mali, ce problème ne s’est jamais pose et nous vivions en symbiose dans nos diversités. Aucun prophète n’a impose une religion par la violence; peut être s’il est attaque, il se défend. Et Dieu pouvait bel et bien impose la même religion a tous si c’était nécessaire. Pourtant il laisse le soin a chacun de choisir et d’en a assumer. Derrière cet esprit de radicalisation est cachée un panel de prétentions politico-obscur qu’il ne dit jamais. S’il tente cette aventure il verra bien le contraire. Ceux qui l’encourage sont la source de son malheur et seront les premiers a se mettre contre lui désagréablement. Dans la pratique, la religion la plus forte chez nous au Mali ici est belle et bien le traditionalisme.

  7. IBK N’A QU’A FAIRE ATTENTION A CET IMAM
    IL EST MAUVAIS PLUS QUE LE MOT
    MEME EN REGARDANT SON VISAGE ON SAIT QUE C’EST UN TRAITE
    A BON ENTENDEUR SALUT

  8. Je ne suis pas partisan du Front National (FN) de la France mais sur ce plan Marine LePen a raison, les problèmes de l’islam en Afrique c’es l’Arabie Saoudite (Islamisation wahhabite) et le Qatar !!!

  9. Première question du journaliste : « Pourquoi ce surnom: Papa-Hollande? » Dans sa réponse, il s’efforce de mettre maladroitement en parallèle l’état de mentalité de tout un peuple et la situation précaire d’un État moribond. Surinterprétation ou « maladies de la raison » ? Déjà à l’époque colonial, on nommait-il pas LE « COMMANDANT BLANC » : « PAPA COMMANDANT » ? Dans ce monde où la production intellectuelle deviens de plus en plus un fonds de commerce pour chacun, les « CONS » s’en sortent les plus gagnant parce qu’ils ont toujours des « CONNERIES » à revendre….Mais la question à laquelle je n’ai pas de réponse, c’est Pour quel intérêt MALIWEB publie une telle interview qui n’est au fond qu’une masturbation intellectuelle ?

  10. sikasso il ya plusieurs Dicko, peut être c’est ton père dont tu parles.
    CE VAURIEN DE NICOLAS CHERCHE A DIVISER LES MUSULMANS MAIS J’ESPERE AVEC SA TETE DE CHIEN QU’IL VA ARRETE DE VOMIR SES VENINS SUR LE MALI ET LES MUSULMANS, LE MALI N’APPARTIENT PAS AU FRANCAIS NI A LA FRANCE MAIS C’EST POUR DES MALIENS ET MALIENNES QU’IL S’OCCUPENT DES PEDES ET IVROGNES QUI TUENT ET QUI CE FONT TUER TOUS LES JOURS EN CIRCULATION EN FRANCE, QUI VIOLENT LES BEBE ET LES FEMMES? LES PETITS GARCONS INTERROGE LE PAPE POUR LES PRETRES PEDOPHINES, C’EST CA LA MORALITE? UNE SOCIETE? UNE CIVILISATION?
    LA FRANCE A FINANCE LA REBELLION ET SOUTENU DES TERRORISTES AVANT QU’ON SOIT TOUS DEBORDE.
    N’oubli pas que LES BABEMBA TRAORE ET TIEBA ONT CIRCONCI DES FRANCAIS AU MALI MAIS ILS ONT APPRECIE ET MAINTENANT IL PARAIT QUE CA REDUIT LE TAUX DE TRANSMISSION DU SIDA ET ONT LE FAIT PARTOUT EN FRANCE C’EST TON TOUR NICOLAS BEAU DIT CACA EN BAMBARA.
    NOTRE HONORABLE IMAM ET FRERE DIGNE EXPRIME SEULEMENT NOTRE DEGOUE POUR LA DEVIANCE, l’IGNORANCE, L’EGAREMENT, L’AGRESSION ET LE DESORDRE QUE SEME LE MONDE OCCIDENTAL DANS LE MONDE MEME SI NOUS APPERCIONS CERTAINE VALEUR.
    JE SUIS MUSULMAN MALIEN ET FIER DE L’ETRE.ALORS VOUS ETES QUOI MONSIEUR BEAU?

    • dida, toi qui parles de pédophilie dis moi comment tu qualifie le comportement de ton prophète Mahomet qui a épousé Aïcha quand elle avait 6 ans et a consommé le mariage quand elle en avait 9 😳 😳 😳 😳 👿 👿 👿 Je tremble en écrivant cela car j’ai ma fille de 11ans à la maison et je n’ose même pas imaginer une seul seconde qu’un homme de 18 ans et encore moins de 50 ans puisse avoir envie de faire des rapports sexuels avec elle. Donc en parlant de pédophile regarde autour de toi et vers ce en quoi tu crois.

  11. Une peur réelle basée sur une analyse légère. Légère parce que les bases le sont.
    A commencer par l’islam wahabites qui est encore loin d’être majoritaire au Mali. Les wahhabites sont contestés jusque dans leurs propres mosquées.
    Au Mali, il y a de vrais chefs religieux et ceux-ci ont des adeptes. L’imam Dicko n’en a pas et il le sait. Au mieux, il a quelques amis politiques qui le lâcheront au premier coup dur. Ca aussi, Dicko le sait.
    Quant aux ambitions politiques, ils sont réels. Mais qui n’en a pas des ambitions ? Jusqu’à où ?

  12. Attention! Ce ne sont pas des fariboles, ce qu’il dit. Le Mali est près de devenir une colonie wahabite. Les gens sont désemparés et sont prêts à se livrer à cette menace destructive de notre culture africaine.

  13. Waou, autant Dicko est un c.on, autant ce gros c.on de blanc bec qui raconte n’importe quoi lui dispute la palme de la bêtise et de l’ignorance. A le lire on dirait que le Mali est sous la coupe des intégristes religieux. “La plupart revendiquent ouvertement les principes de la charia, de la polygamie et jusqu’au recours à l’excision” : qu’elle est le rapport entre ses trois choses??? La polygamie a de tous temps été pratiqué au Mali, quand à l’excision, je ne crois pas qu’elle soit imposée même par les bâtards de Daech. Nicolas Beau vous faites un beau c.on.

  14. Waou, autant Dicko est un con, autant ce gros con de blanc bec raconte n’importe quoi. A le lire on dirait que le Mali est sous la coupe des intégristes religieux. “La plupart revendiquent ouvertement les principes de la charia, de la polygamie et jusqu’au recours à l’excision” : qu’elle est le rapport entre ses trois choses??? La polygamie a de tous temps été pratiqué au Mali, quand à l’excision, je ne crois pas qu’elle soit imposée même par les bâtards de Daech. Nicolas Beau vous faites un beau con.

Comments are closed.