Prises d’otages du Radisson Blu : Al Mourabitoune réclame la libération des djihadistes détenus au sud et au centre

Dans le communiqué de revendication publié par une agence mauritanienne assurément très proche des djihadistes, le groupe terroriste Al Mourabitoune, par son acte odieux et barbare, réclame la libération des djihadistes du sud et du centre du pays.

0

Al Mourabitoune et Aqmi revendiquent l’attentat sur le Radisson Blu de Bamako ACi 2000. A en croire Alahkhbar, une agence mauritanienne, le groupe islamique al Mourabitoune dirigé par le chef jihadiste algérien Moctar Bel Moctar, a déclaré avoir mené l’attaque contre le Radisson Blu en collaboration avec Aqmi. L’attaque suivie d’une prise d’otages en coordination avec les frères au sein d’Aqmi.

En outre, le groupe de Bel Moctar a menacé de poursuivre ces attaques jusqu’à l’arrêt selon lui des agressions contre le nord du Mali et la libération des djihadistes détenus au sud. Rappelons que le groupe Al Mourabitoune est un vieil ennemi à la fois de la France, de l’Algérie son pays et maintenant du Mali depuis son rapprochement avec le groupe Aqmi.

Sur le bilan de l’attentat et selon un responsable onusien cité par alahkabar, il y aurait en définitif 21 morts dont des Russes, Chinois, des Belges, Sénégalais. En dehors des 45 maliens libérés, les otages de 14 nationalités différentes, dont 12 membres de l’équipage d’Air France, 7 Algériens, parmi lesquels figuraient des diplomates, 6 américains et une vingtaine d’indiens.

Bien avant le dénouement de la crise et depuis N’Djamena où il se trouvait, le président IBK avait appelé au calme estimant toutefois, que personne n’était à l’abri du terrorisme.

Sory de Motti

Source : Alahkabar

PARTAGER