CFPE : Le ministre Keïta à l’honneur

0

La 11ème promotion du cycle TE et la 13ème promotion du cycle ATE du Centre de formation pratique en élevage (Cfpe) portent le nom de Modibo Keïta, ministre du Développement rural.

La cérémonie marquant la fin de 4 ans d’études pour 33 techniciens de l’élevage et 2 ans d’études pour 31 agents techniques a eu lieu le samedi dernier, dans les locaux dudit Centre. Les 64 élèves sortants qui s’apprêtent à affronter le marché de l’emploi ont eu à se former dans le domaine de l’aviculture, la production de viande, la production laitière, l’apiculture, la cuniculture, la pêche et l’aquaculture.

Au cours de la cérémonie, la porte-parole des récipiendaires, Enda Sylla, n’a pas tari d’éloges à l’endroit du parrain de la promotion, M Modibo Keïta en brossant son parcours professionnel. « Monsieur, le parrain votre parcours nous inspire à plus d’un titre », dira-t-elle.

Pour sa part, le parrain de l’événement, non moins ministre du Développement rural, s’est dit très ému par les différents témoignages.

« Cette cérémonie, outre son caractère festif, revêt pour moi une grande importance. Elle consacre l’entrée dans la vie professionnelle des hommes et des femmes appelés à contribuer à relever les nombreux défis qui se posent à notre pays dans la lutte contre les maladies animales pour la préservation de la santé animale et humaine », souligne-t-il.

Au regard de ces éléments, le Centre de formation pratique en l’élevage se situe au point d’intersection de trois secteurs prioritaires de développement d’un pays à savoir : la jeunesse – la formation – le développement rural.

Ainsi, le ministre Keïta a remis les diplômes et les attestations de reconnaissance aux 3 premiers des deux promotions. Il a ensuite remis une somme symbolique au directeur du Cfpe.

En ce qui concerne les difficultés auxquelles font face le Centre, Modibo Keïta a dit avoir pris bonne note et qu’elles seront examinées avec une grande attention. L’assistance a eu droit à une démonstration de dressage de chien par le club canin de dressage de Bamako. Ensuite, les élèves ont présenté un sketch sur le rôle des vétérinaires.

A rappeler que le Cfpe, de son ancien nom l’Ecole des infirmiers vétérinaires, EIV, a été créée en 1955 par la décision n°3960 du 02 novembre 1955 en réponse aux grandes épizooties. Le Centre a formé un capital humain considérable qui a servi et qui continue à servir dans toutes les sphères du secteur rural.

Les estimations faites sur la base des données des registres scolaires des élèves font état de 1.200 infirmiers vétérinaires formés de 1960 à 1991, 500 agents techniques de l’élevage (du cycle de 3 ans) formés de 1992 à 2009, 380 agents techniques de l’élevage (du cycle de 2 ans) formés de 2010 à 2022 et 330 techniciens de l’élevage formés de 2012 à 2022.

Adama DAO

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here