Concours de poésie arabe : Cheick Yacoub lauréat du premier prix

0

Notre compatriote, l’imam Cheick Yacoub Doucouré, a remporté le premier prix de la poésie arabe, organisé au Maroc. Ce prix a été présenté à ses adeptes lors de la première édition de l’exposition de ses œuvres au Gouvernorat du District de Bamako, organisée par l’Association de solidarité, de l’éducation et du développement (ASED). Cette exposition était parrainée par le président du Haut conseil islamique, Mahamoud Dicko et en présence du ministre des Affaires religieuses et du culte et du récipiendaire du premier prix de la poésie arabe.

Professeur et imam de la mosquée de vendredi de Wayerma à Sikasso, Cheick Yacoub Doucouré est auteur de plus de livres. Il a écrit, entre autres, «Les rappels et invocations importants», «Islam et christianisme», «les réponses aux philosophies matérialistes», «L’homme et la diversité des couleurs de sa peau» et «Salatoul fatihiya et la preuve de sa conformité au saint Coran et à la tradition prophétique».

Le Professeur Yacoub Doucouré est né en 1946 à Kayes où il fit ses études primaires et secondaires en arabe. Il a dirigé la Medersa de Kayes Ndi et celle de « Dar al Hadis » de Bamako. Comme les Soninkés voyagent beaucoup, il arriva à Sikasso en 1986 où il installa sa propre Medersa, qui deviendra un lycée par la suite.

Il est aussi un passionné de recherches dans tous les domaines et dans celui de la théologie en particulier. Il dispose d’une bibliothèque de plus 20 000 ouvrages de toutes les branches. Laquelle est ouverte à tous les chercheurs et amateurs de lecture. Il est également souvent sollicité pour animer des conférences à l’intérieur comme à l’extérieur. Il est surtout un célèbre prêcheur sur des radios dans le Kénédougou. Résultat : jouit d’un grand respect et d’une popularité certaine à Sikasso

Youssouf Diallo  

Commentaires via Facebook :

PARTAGER