Pour leurs engagements en faveur des hommes de medias : SBM, Arouna Modibo Touré, Mohamed Albachar, Luc Togo, Zéynabou Wallet Imidi, Babaly Bah, Bréhima Amadou Haïdara, Souleymane Waïgalo…récompensés par l’Ajcar

0
des hommes de medias
La photo de famille de la présidente de l'Association des policières du Mali (APM) le commissaire divisionnaire, Zeinabou Walet Imidi avec les invités de marque, après la remise de sa distinction

Plusieurs acteurs socio-économiques viennent d’être récompensés par l’Association “Journalisme citoyen action pour la République” pour leurs engagements dans le cadre de la promotion de la presse malienne. C’était au cours d’une cérémonie de distinctions, le 31 décembre dernier, à la Maison de la presse, sous la présidence du représentant du Premier ministre, Cheick Oumar Coulibaly.

L’Association journalisme citoyen action pour la République (Ajcar) est un regroupement des journalistes dynamiques qui a pour ambition de s’engager dans la voie de la réédification d’un Mali fort, émergent crédible à travers la construction d’un nouveau type de Malien, citoyen intègre, loyal, épris de paix, de justice et d’équité. Pour ce faire, elle se fixe comme objectifs d’appuyer l’Etat dans le processus de la décentralisation, la régionalisation, l’organisation d’élections libres, transparentes et équitables, la diffusion des idées et concepts dans le cadre de la gestion du pays, en vue de l’émergence d’une nouvelle culture de citoyenneté. Sans oublier la lutte contre l’ignorance et l’exclusion, source de conflit ou encore le respect de l’éthique et de la déontologie.

C’est en octobre 2015 que cette Association a vu le jour. Elle est dirigée par notre confrère et doyen Abdramane Maïga, directeur de publication de “Le Politicien Africain”. De sa création à nos jours, l’Ajcar a fait du chemin, à travers ses actions menées sur le terrain comme la cérémonie de remises de distinctions aux hommes et aux femmes qui se sont distingués pour la promotion des hommes de média.

Cette année, 18 personnalités ont été honorées pour leur dévouement dans l’exécution des services à la nation et leurs engagements en faveur de la promotion de la presse malienne.  Le président de l’Ajcar, Abdramane Maïga, était visiblement très heureux de la tenue de cette cérémonie de distinction. “Je suis aujourd’hui très comblé de l’organisation de cette cérémonie pour distinguer des hommes et des femmes. Je profite de cette belle occasion pour adresser mes sincères remerciements à tous nos partenaires, à tous ceux qui ont cru en ce projet. Je dis très sincèrement merci, merci pour tout pour votre soutien et accompagnement, puisque cet événement est un instant de reconnaissance” dira-t-il.  Parmi les récipiendaires figurent en bonne place le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré. Le directeur général de la Bdm-sa, Bréhima Amadou Haïdara; le directeur général de la Bnda, Souleymane Waïgalo; le président du Conseil d’administration de la Bnda, Moussa Alassane Diallo; Me Mountaga Tall (président du Cnid) Nouhoum Togo (homme politique) Waly Diawara (ancien Député) Diadié Amadou Sangaré (Pdg du groupe Saer); Abdel Karim Konaté dit Empé (ancien ministre) font partie des récipiendaires. Sans oublier le directeur général de la Canam, Ankoundio Luc Togo, le directeur général du Fafpa, Mohamed Al Bachar Touré, le maire du district de Bamako, Adama Sangaré; l’ex-directeur général de l’Ortm, Sidiki N’Fa Konaté. La présidente de l’Association des policières du Mali (APM) le Commissaire divisionnaire, Zéïnabou Walet Imidi, est la seule femme à être récompensée par l’Ajcar. Cela grâce à son dynamisme envers les hommes de média. Cette dame très exemplaire est réputée être comme une “amie” de la presse nationale. “Ce n’est pas pour rien que nous avons décidé de récompenser cette femme. Elle se bat jour et nuit pour la presse. Pour n’importe quel problème, elle est prête à trouver une solution. En plus, Mme Zéïna Walet a encore donné de la visibilité à l’Association des policières du Mali à travers ses différentes actions. C’est d’ailleurs grâce à qu’elle que beaucoup de gens ont dû parler de cette association.

Donc, nous pensons qu’elle mérite vraiment cette distinction” nous a confié l’un des membres de l’Ajcar.

Notons que Mme Zéïnabou Walet Imidi est parmi les nominés des 50 jeunes les plus influents du Mali du magazine Kéwalé People. Elle est aujourd’hui la directrice adjointe de la police des frontières.

                    El Hadj A.B. HAÏDARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here