Récompense du mérite à la Faculté de Droit Privé : 161 Etudiants reçoivent le tableau d’honneur !

0
FDPRI

L’heure de la culture de l’excellence a désormais sonné à la Faculté de Droit de Privé (FDPRI) de l’Université des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako (USJPB) avec le  décernement de tableau d’honneur à 161 étudiants. Ces récipiendaires ont obtenu des moyennes allant de 12 à 13 voire plus  au concours de meilleurs étudiants organisés au sein de cette faculté.  La remise des prix a eu lieu ce samedi 16 avril dans l’Amphithéâtre 500 places.

 

Placée sous le parrainage de Mme Diarra Fatoumata Dembélé,   Présidente du Conseil de l’Université des Sciences Juridiques et Politiques, cette cérémonie a vu la participation de M. Banconi Ballo, représentant la Primature, M. Mama Maré, Conseiller Technique au ministère de l’Enseignement Supérieur représentant son ministre de tutelle, du Pr Moussa Djiré, Vice-recteur, Pr Daouda Sakho, Doyen de la Faculté, du corps professoral, des récipiendaires et de nombreux invités de marque.

L’occasion était toute trouvée pour le Doyen de la faculté de se féliciter du bon déroulement dudit concours qui a permis de déceler les talents cachés que regorge cette faculté dont l’image a été écorchée dans le temps  par les mauvaises pratiques. Et cela avec la complicité passive qui a existé entre étudiants et professeurs notamment dans l’obtention des notes. Il fallait débourser une certaine  somme d’argent pour se tirer d’affaire. Les responsables de l’Université choqués par ces mauvaises pratiques ont pris des mesures draconiennes pour redorer. Sous la houlette du regretté Pr  Abdoulaye Diarra, ils  ont reçu à redorer le blason en donnant à cette université son image d’antan.   C’est le lieu de féliciter le corps professoral et l’administration pour le changement de comportement opéré dans le bon sens, a dit Pr Daouda Sakho, Doyen de FDPRI.

Et au Doyen d’ajouter : « Et plus que jamais à l’heure où la faculté doit défendre sa place parmi les meilleures écoles. Nous devons avoir à cœur d’illustrer son excellence, de démontrer sa capacité à se réformer, de répondre toujours mieux aux attentes des besoins de formation de la société. Or la performance, vous en êtes tous ici la preuve n’est pas un mot exotique à l’école, mais une réalité bien vivante ».

Et au Pr Sakho d’ajouter : « L’un des engagements que j’ai pris après mon élection était la valorisation du travail. Le tableau d’honneur est une consécration de cette volonté. Mes chers étudiants récipiendaires, vous représentez la fine fleur de la faculté. J’espère qu’il y’en aura plusieurs d’autres ».

Les récipiendaires de ces prix au nombre de 161 étudiants viennent des classes de la 1ère Année à la 4ème Année  au titre de l’année académique 2013-2014 et 2014-2015. Ils ont obtenu à ces concours des moyennes allant de 12 à 13 voire plus.

Dr Bouréma Kansaye, Chef de Département d’Etude et de Recherche Tronc Commun à la FDPRI s’est réjoui de la tenue de ce concours. Selon lui, ce genre de concours permet de déceler les talents cachés qui étudient à  la FDPRI.

« En organisant ces compétitions de meilleurs étudiants, on  rompt ainsi avec les vieilles habitudes qui consistent  à donner des notes de complaisance aux non méritants. Finis les notes de complaisance, place maintenant aux notes méritoires »,  nous a confié  le Chef de DER Tronc Commun à la fin de la cérémonie. La culture de l’excellence est désormais la règle établie à la FDPRI. Que ceux qui s’y inscrivent, aient à l’esprit que les choses ont changé.

L’heure est à l’innovation au sein de cette faculté avec l’ouverture de nouvelles filières de formation à partir de cette année universitaire. Il s’agit de  trois (3) Masters dont  un Master en management fiscal et droit des affaires, un Master en commerce international et arbitrage et un Master recherche de droit privé général. La FDPRI est à la croisée des chemins pour une école performante et qualifiante.

Par Hassane Kanambaye

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER