Gestion publique locale au Mali : 22 personnes ont reçu leur certificat de formation

0

La Direction générale des Collectivités territoriales (DGCT) sise au quartier Hamdallaye ACI 2000 de Bamako a abrité, le mercredi 22 décembre 2021, la cérémonie de remise des certificats aux participants à la session de formation des facilitateurs sur le guide de participation et d’engagement citoyen dans la gestion publique locale au Mali. L’objectif de cette session était de former un vivier de 22 personnes capables de dérouler le guide APEC au niveau des Collectivités Territoriales. La cérémonie était présidée par le représentant du ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, Abdoulaye Mahamane, du directeur général de la DGCT, Abdrahamane Cissé, des partenaires techniques et financiers et d’autres personnalités.

Au cours de la cérémonie de clôture de cette session de formation des facilitateurs sur le guide de participation et d’engagement citoyen dans la gestion publique locale au Mali, le représentant du ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, Abdoulaye Mahamane a fait savoir que la gouvernance démocratique du territoire constitue un défi majeur à relever en vue d’asseoir et de renforcer des mécanismes de gouvernance à l’échelle régionale et locale qui confortent la légitimité des élus des collectivités territoriales. « Ces mécanismes permettent une meilleure prise en compte des citoyens, des organisations de la société civile dans la gestion des affaires publiques, y compris celles relatives à la sécurité du pays, à la prévention et à la gestion des conflits qui constituent une des priorités de la Transition », a-t-il dit.

Selon lui, la manière de gouverner les affaires publiques ne cesse d’évoluer ces dernières années. A ses dires, la participation citoyenne à la gestion de la collectivité territoriale permet aux citoyens d’influencer positivement les décisions les concernant. Cette participation à la vie publique, dit-il, revêt plusieurs facettes, mettant à la fois le citoyen en tant que bénéficiaire décideur, contrôleur ou contribuable. « Cette cérémonie sobre, mais très solennelle qui nous réunit marque la fin de deux semaines de formation intense pour la mise en place d’un vivier de facilitateurs constitué d’agents de collectivités territoriales, de la Direction générale des collectivités territoriales et d’experts de la société civile en appui aux acteurs locaux.

En plus de la formation théorique, vous avez procédé à une phase d’administration du guide de participation et d’engagement citoyen dans la gestion publique locale au Mali dans la Commune rurale de Dogodouma, Cercle de Kati. Cette séquence a été mise à profit pour apprécier la pertinence de l’approche, ses atouts, ses insuffisances et surtout l’engouement qu’elle a pu susciter auprès des acteurs locaux qui y étaient présents », a conclu le représentant du ministre. Dans une interview accordée à la presse, le DG de la DGCT, Abdrahamane Cissé a invité les élus à l’exemplariter à travers une gestion transparente des affaires locales. Au cours de cette cérémonie, les participants ont reçu leur certificat de formation.

Aguibou Sogodogo

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here