Interprofession de la filière mangue du Mali (Ifm-Mali): Les statistiques et le bilan de la campagne 2014 validés par les acteurs

0

Hier mardi 25 novembre, les acteurs de la filière mangue  des régions de Sikasso, Koulikoro et Bamako ont tenu un atelier de validation des statistiques et du bilan de la campagne mangue 2014. Cet atelier fut l’occasion de faire l’état des réalisations des provisions faites par chacune des familles professionnelles. Il a eu comme cadre la salle  Ballamoussa Keïta du Centre International de Conférence de Bamako (Cicb). La cérémonie d’ouverture était présidée par le président de l’Assemblée Permanente de la Chambre d’Agriculture du Mali (Apcam), M. Bakary Togola, représentant le Ministre du Développement Rural, en présence du président de l’inter-profession de la filière mangue du Mali, M. Moctar Fofana et plusieurs acteurs de la filière.

En effet, selon les dernières statistiques disponibles, la filière mangue constitue actuellement une bonne recettte d’exportation du Mali. Elle contribue pour beaucoup dans l’augmentation et la diversification des revenus des acteurs des principaux bassins situés essentiellement dans les régions de Sikasso, Koulikoro et Bamako.

Il y a quelques années, des pays voisins venaient achetés la mangue du Mali pour l’exporter vers les pays européens sous leur propre label. Cet état de fait était la conséquence d’une constellation de problèmes qui avaient pour noms : la mauvaise organisation des acteurs, le non professionnalisme des quelques opérateurs dus à leur manque de formation…

Par ailleurs, il n’existait pratiquement pas de statistiques disponibles sur les quantités commercialisées y compris les exportations. C’est dans ce contexte que des partenaires techniques et financiers, parmi lesquels le Projet Compétivité et Diversification Agricoles (Pcda) et le projet Cadre intégré du commerce, ont pris en charge cette filière. Ainsi, outre le renforcement des capacités techniques et financières des acteurs de la filière, ces partenaires les ont aidés à mieux s’organiser.

Les acteurs directs de la filière ont mis en place le 27 décembre 2011, l’Interprofession de la Filière Mangue du Mali (Ifm-Mali). L’Ifm-Mali est constituée par cinq familles professionnelles, notamment les pépiniéristes, les producteurs, les pisteurs, les commerçants/exportateurs et les transformateurs.

Cet atelier a permis de faire l’état des lieux du déroulement de la campagne 2014 de production, de  commercialisation y compris l’exportation et la transformation de la mangue. Les participants ont également dégagé des recommandations sur la base des contraintes rencontrées.

Lors de cérémonie d’ouverture, le président de l’Apcam a beaucoup insisté sur l’importance de la filière mangue dans l’économie malienne. Une filière qui génère plus de 14 milliards de Fcfa par an. Il a profité de l’occasion pour inciter les jeunes à s’intéresser à l’agriculture et à la plantation.

Modibo KONÉ

Commentaires via Facebook :

PARTAGER