Coopération sino-malienne : Le Mali adhère au projet pharaonique de la route de soie

2

«  Je suis séduit par le projet de la route de soie ». Telle est la déclaration du Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta, hier, à Koulouba, après la signature d’un mémorandum entre le Ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Tiébilé Dramé, et l’ambassadeur de la Chine, Zhu Liying, marquant l’adhésion du Mali  à l’initiative, appelée en mandarin, « la ceinture et la route »  du Président Chinois, Xi Jinping.

-Maliweb.net- La rentrée économique 2019 du patronat du Mali a été mise à profit par les autorités maliennes pour officialiser l’adhésion de notre pays  au projet de  l’ambitieux projet de la route de Soie.

Pour l’ambassadeur de la Chine, cette nouvelle route ouvre devant les deux pays des nouvelles perspectives d’une coopération gagnant-gagnant, d’un développement commun et d’une communauté de destin.

Le diplomate chinois de poursuivre que le projet 120 milliards de dollar, dont 70 milliards de dollars  déjà investi par la Chine,   a  enregistré l’adhésion de 131 pays. Il a rappelé que, lors du dernier sommet à Beijing sur la coopération internationale de la Route de Soie, ont été adoptés les principes de la transparence, du respect de l’environnement et de la lutte contre de la corruption. Cette initiative envisage la connexion et la coordination de la politique du développement, d’investissements de commerce et d’échanges humains, selon l’Ambassadeur Zhu Liying.

Le ministre des affaires étrangères et le président du Patronat du Mali ont  indiqué que  l’adhésion du Mali au projet « la route de soie » viendra enrichir le développement des entreprises de droit malien, favorisera la création d’emplois et augmentera les recettes fiscales.

Le président de la République IBK dit être séduit  par ce projet. «  Il sera un projet structurant  et d’amitié entre les peuples si nous nous d’en faire une réalité. C’est un projet fraternel qui contient le souci d’aider et de construire l’autre partie du  reste du monde, à rehausser l’humanité.  Le Mali a compris cela et y adhère pleinement », a déclaré le Président IBK

Ce projet, lancé en 2013 par le président Xi Jinping, est appelé en mandarin “La ceinture et la route». Il relie la Chine à l’Europe via l’Asie centrale, et route maritime via l’océan indien.  Pour la réalisation du projet, la Chine a déjà financé des chantiers qui sont  essentiellement ports, autoroutes, liaisons ferroviaires, centres industriels… La Chine a également racheté le troisième port de Turquie, près d’Istanbul, considéré comme un important point de jonction. La formule de la “route de soie” se trouve appliquée également à toutes sortes d’investissements, accords diplomatiques et projets extrêmement divers, jusqu’en Amérique latine et… dans l’Arctique.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. A BAMAKE

    Jespère que cela ne vas pas te gêner mais j’adhère pleinement à cette vision d’une société ..Bienvenue aux opérateurs Chinois mais ils doivent penser à l’émergence de nos pays , et de nos commerçants
    Ils mettent en place des usines en Ethiopie ,car le pays est immense , très peuplé (118 millions d’habitants) et surtout très entreprenant..
    La Guinée aussi aimerait remettre en place son réseau ferré ..qui était de plus de 1000 km quand les français sont partis…Le tracé est encore là mais tout a disparu (rails ,traverses, loco , wagons)
    Et nos pays ne sont pas les seuls..
    Seulement cela coûte et la Chine ne doit pas oublier les millions de Chinois pauvres et ses engagements coûteux en Afrique et dans le monde

  2. Le Mali a une tradition du commerce bien ancré. Qui peut ignorer le Rôle social de nos ” Dioulas ” Commerçants Soninké, Peulhs et Koroboros très dynamiques et performants, même au delà de nos Frontières… ???
    Alors, je dis aux CHINOIS bienvenu au Mali. Mais ce serait bien que les CHINOIS laissent le Secteur du commerce de proximité à nos Commerçants traditionnels. C’est notre ” ciment social “. C’est pas seulement du commerce…, c’est un vecteur de lien social qui génère du Vivre ensemble. En ce moment notre pays a besoin de ce ” Liant ” social comme les autres formes de communications entre nos Populations.

    Attention…, mon propos n’est pas xénophobe. Bienvenu aux CHINOIS au Mali. Ils peuvent nous aider à doter notre pays d’infrastructures de développement économiques. Nous avons besoin de l’expérience et du Savoir-faire des CHINOIS dans les grands travaux, les grandes constructions, dans la formation sur les machines-outils… Et nous avons du Pétrole au Mali. Nous avons aussi besoin de créer un Réseau de Chemin de Fer qui relirait toutes les grandes Villes Maliennes entre elles et qui participerait au désenclavement intérieur et extérieur de notre pays.

    Vivement le Mali pour nous tous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here