Visite de SEM WANG YI, Ministre chinois des Affaires étrangères : confirmation de l’engagement d’un pays ami aux côtés du Mali

1

Le Ministre des Affaires étrangères de la République Populaire de Chine SEM WANG YI a effectué le dimanche 21 mai 2017, une visite de 24 h à Bamako.

Cette visite qui s’inscrit dans le cadre du raffermissement de  la coopération bilatérale entre le Mali et la  Chine a débuté  à 11H00 par l’accueil du Chef de la diplomatie chinoise et de sa délégation par le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de la République du Mali, S.E.M Abdoulaye DIOP en compagnie de plusieurs hauts cadres du Département dont l’Ambassadeur du Mali  à Beijing, S.E.M  Lansina KONE.

Après un bref entretien au salon d’honneur, les deux personnalités ont eu un autre tête à tête au Cabinet du Ministre Abdoulaye DIOP avant la traditionnelle séance de travail bilatérale regroupant les deux délégations.

Cette réunion a enregistré la participation de plusieurs membres du Gouvernement dont le Ministre de l’économie numérique et de la communication ; le ministre de l’énergie et de l’eau ; le ministre du développement industriel et les représentants de plusieurs départements ministériels : économie et finances, commerce, défense, etc.

Au cours de la séance de travail coprésidée par les deux ministres des Affaires étrangères, MM. DIOP et YI, les deux parties ont discuté des sujets d’intérêt commun et des projets prioritaires soumis par le Mali au gouvernement chinois dans le cadre de la mise en œuvre des résultats du Sommet de Johannesburg. A l’issue de laquelle, les deux Chefs de la diplomatie malienne et chinoise se sont adressés à la presse. Il ressort de leurs déclarations, la volonté ferme du partenaire chinois de poursuivre et de renforcer sa coopération avec le Mali autour de plusieurs axes dont : le développement des infrastructures y compris les investissements industriels et agricoles, le renforcement des ressources humaines ; la paix et la sécurité.

Sur le plan régional et international, la Chine et le Mali ont réaffirmé leur convergence de vues sur la lutte contre le terrorisme et la réforme du conseil de sécurité en faveur de la représentativité de l’Afrique à travers deux postes permanents.

Les deux parties ont également réaffirmé leur ferme volonté de veiller à la mise en œuvre des résultats du Sommet de Johannesburg dans le cadre du Forum sur la coopération sino-africaine tenu en décembre 2015. L’examen de nombreux projets et programmes sera approfondi  à l’occasion de la prochaine commission mixte Mali-Chine, qui aura lieu à Beijing (Chine), dans les prochaines semaines.

La Partie malienne a attiré l’attention de la Partie chinoise sur les difficultés rencontrées par les ressortissants maliens pour l’obtention des visas d’entrée en Chine. La Partie chinoise a exprimé toute sa disponibilité à travailler avec les autorités maliennes pour trouver une issue favorable à cette question. Dans ce cadre, il a été convenu que les deux parties procèdent dans les meilleurs délais à des consultations consulaires en vue de régler le problème. A cet effet, une mission interministérielle se rendra  prochainement en Chine.

Le Chef de la diplomatie chinoise s’est dit très honoré de venir au Mali et d’avoir des rencontres avec le personnel diplomatique chinois, les techniciens et les casques bleus engagés au sein de la Minusma.

Après ce point de presse et un  déjeuner offert à la délégation chinoise, l’hôte de marque a été reçu en audience par Monsieur le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Abdoulaye Idrissa MAIGA.

 

Source : BIP – MAECI

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. comrades Mali need good friends. China is a good friend but, Mali problem is it have bad leadership. Drug addicts are seldom good leaders especially in developing nations like Mali. Cocaine cowboy IBK plus his Keita Family government have openly acknowledged it is a “puppet” government for France. Mali do not need a puppet government nor do its development needs allow for us to use a long drawn out approach to verifying if IBK plus his Keita Family government have changed. Fact he verbally acknowledged he is a “puppet” to France is enough to verify he have a puppet government unless we want to be stupid fools. But that have already occurred considering 15 tons of gold revenues from 2015 is missing plus as much as 12 tons of gold revenues from 2016 is missing. Likely all will be found in Keita Family government members foreign bank accounts. Likely in France or/plus Canada or/plus USA. People of Mali deserve better plus we are going to get it even if Keita Family need be evicted from Mali in order for us to get it. Mali like other nations of West Africa will cease being puppet factory. Very much sincere, Henry Price aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan.

Comments are closed.