Construction des routes : la ministre Traoré Seynabou Diop annonce la réalisation des grands chantiers en 2020

0

La ministre des Infrastructures et de l’Equipement, Mme Traoré Seynabou Diop, a procédé le jeudi 21 novembre à l’hôtel du Cinquantenaire de Sikasso à la cérémonie d’ouverture de la réunion annuelle des services des routes. Une occasion pour les participants de passer en revue les activités réalisées dans le domaine routier.

La réunion annuelle des Services des Routes demeure pour le département des Infrastructures et de l’Equipement un cadre privilégié de concertation pour faire le bilan des réalisations de l’année qui s’achève et d’envisager les actions à mener avec réalisme et méthode au cours de la nouvelle année.

Il s’agit selon Mme Traoré Seynabou Diop, ministre des Infrastructures et de l’Equipement de relever sans complaisance les défis. « Celles-ci doivent être corrigées à l’effet de faire des propositions concrètes concernant les actions projetées en vue de prendre en charge, à temps, les préoccupations de nos concitoyens », a-t-elle précisé.

La réunion annuelle des Services des Routes sera aussi mise à profit pour mettre l’accent sur les acquis enregistrés par le département. Pour ce faire, Mme la ministre a instruit aux services en charge des routes d’être à l’écoute permanente notamment des populations, des élus et des usagers de la route.

La ministre des Infrastructures et de l’Equipement a profité de l’occasion pour rappeler quelques activités réalisées par son département. Au nombre desquelles on peut citer : l’achèvement des travaux d’aménagement en 2×2 voies de la route Bamako-Koulikoro ; l’achèvement des travaux de construction du pont de Kayo sur le fleuve Niger à Koulikoro et celui de Dioila et leurs voies à la poursuite des travaux de construction du 2ème pont de Kayes et ses voies d’accès.

S’agissant du programme d’entretien routier, le ministère des Infrastructures et de l’Equipement pour l’année 2019, procédé à l’entretien de 8 035 km dont 5 462 km de routes revêtues (soit 67,98%), 1 017 km de routes en terre (soit 12,66%) et 1 556 km de pistes rurales (soit 19,36%).

Toutefois reconnait Mme Seynabou Diop, si des résultats encourageants ont été enregistrés, le chemin reste encore long pour doter notre pays d’infrastructures routières adaptées et de qualité. Ainsi pour remédier aux exigences de la population qui exige des infrastructures routières offrant les meilleurs niveaux de service, Traoré Seynabou Diop a exhorté l’ensemble des services intervenant dans le secteur des routes à plus de rigueur et de proactivité dans l’exécution et le suivi des travaux. C’est à ce titre qu’elle a mis en garde contre toute mauvaise exécution des travaux.

En ce qui concerne la nouvelle année, la cheffe de département des Infrastructures et de l’Equipement a annoncé que  les efforts de 2019 en matière de développement et de maintenance des infrastructures routières seront poursuivis et amplifiés.

A ce titre, le ministère ambitionne de la poursuite et/ou l’achèvement des travaux démarrés en 2019. Il s’agit du lancement des travaux de construction et de bitumage de la route Bourem-Kidal ; mais aussi et surtout du  lancement des travaux de construction et de bitumage de la section Sévaré-Boré de la route Sevaré-Gao.

Mais avant, le maire de la commune urbaine de Sikasso, KalfaSanogo s’est beaucoup réjoui de la tenue de la réunion annuelle des services des routes dans la capitale du Kénédougou. Il aussi attiré l’attention de la ministre des Infrastructures et de l’Equipement sur le retard accumulés par les chantiers en cours dans la capitale de la 3e région.

Abdrahamane Sissoko/Maliweb.net

Envoyé Spécial à Sikasso

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here