Exécution du programme présidentiel dans la région de Kayes : L’Honorable Yacouba Traoré fait le point

0

Le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, Mamadou Hachim Koumaré, a séjourné avec des députés de la Commission des Travaux Publics de l’Assemblée nationale dans la région de Kayes, la semaine dernière. Parmi eux, l’Honorable Yacouba Traoré, l’un des grands défenseurs du programme du Président de la République. Il a accompagné le ministre Koumaré pour veiller à l’exécution correcte des promesses d’IBK en matière d’infrastructures dans la 1ère région.

A son retour de la mission, nous nous sommes entretenus avec le député élu à Ségou pour faire le point de l’exécution du programme présidentiel. Selon l’ex Président de la Commission des travaux publics, le premier tronçon visité a été celui de Bafoulabé – Mahina. Il a fait savoir que le Président IBK avait fait la promesse de finir cette route avant la fin de son quinquennat, les travaux ayant commencé il y a plus de 5 ans.

C’est pourquoi, a-t-il expliqué, les populations sont sorties en masse pour accueillir la délégation ministérielle et parlementaire. «Les populations sont sorties avec une joie inouïe pour nous accueillir et manifester leur soulagement pour la réalisation de cette route», a-t-il déclaré. Il a également annoncé le lancement des travaux de la route Oussoubidiandian – Diakon – Sandaré, longue de 75 kilomètres.

«Cette route permettra de soulager les souffrances des populations, qui, en période hivernale, faisaient 4 jours de trajet pour se rendre à Sandaré. Les populations en avaient fait la demande depuis des décennies. Cette voie va assurer le développement socioéconomique de la localité. Des femmes donnant naissance perdaient la vie sur ce trajet. Il y avait aussi des difficultés d’acheminement des produits de première nécessité. Pour preuve, le sac de riz coûtait dans près de 50 000 F CFA dans la localité.

Il faut noter également des difficultés d’accès aux écoles de proximité. Il faut dire que l’éducation était même un problème dans la zone». L’Honorable Traoré a ajouté que ce tronçon vient se joindre à la partie Sénikegni – Oussoubidiandian, longue de 60 kilomètres. Les travaux vont coûter 600 millions de francs CFA et seront réalisés par la Cellule des travaux d’urgence (CTRU) du ministère en charge des Transports.

L’élu de Ségou a aussi évoqué les travaux de la voirie urbaine dans la ville de Nioro du Sahel. Selon Yacouba Traoré, la réalisation de cette voirie correspond à l’aspiration des populations de la ville religieuse. Il a aussi cité la réhabilitation de la route Didieni – Kati, dans un état de dégradation très avancé, pour 2 milliards de FCFA.

Le projet-phare dans le programme présidentiel dans la région de Kayes, c’est bien la réalisation du 2ème pont de la Cité des rails. Cette infrastructure sera réalisée grâce au budget national 2016, pour un montant de 15 milliards de FCFA.

Il y a également la route Kayes – Kéniéba, qui est en recherche de financement. Selon l’élu de Ségou, toutes ces routes sont inscrites dans le programme présidentiel, conformément à la volonté affichée par IBK: «soulager les souffrances des populations partout au Mali».

Youssouf Diallo

PARTAGER