Visite des Chantiers du marché DioniDioni, des servitudes et des logements sociaux de Kayes : Les mesures drastiques du ministre Dramane Dembélé

0
Dramane Dembélé,

A la tête d’une forte délégation composée des membres de son cabinet et des services techniques rattachés, le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Dramane Dembélé était en visite de terrain en première région, Kayes, le vendredi 22 avril dernier. Le chantier du marché de Diondionni, celui des logements sociaux et des servitudes du quartier de Lafiabougou de Kayes, étaient  les trois importants chantiers qui ont motivé la visite de la délégation ministérielle. Après avoir constaté un retard dans l’évolution des travaux et quelques disfonctionnements techniques,  le ministre Dramane Dembélé, a donné des instructions fermes pour accélérer la cadence travaux et corriger les imperfections.

 

Le vendredi 22 avril dernier, à la tête d’une délégation composée de ses proches collaborateurs dont le  chef de cabinet Lazare TEMBELY, du Conseiller Technique Mamadou OUANE, du coordinateur par Intérim du PACUM Abdoulaye BAMBA, le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat Dramane Dembélé était en visite en première région. Objectif : s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de trois importants chantiers. A savoir, les chantiers du marché de Dionidioni, celui des logements sociaux et les travaux de réalisation des servitudes d’eau au quartier Lafiabougou. Trois importants chantiers qui auront à coup sûr un impact significatif sur la vie des populations.

Situé au centre de la ville de Kayes, faut-il le rappeler, le marché de Diondioni a été ravagé par un incendie  en mars 2014.  Composé de deux  grands immeubles, sa reconstruction a été prise en charge par le Projet d’Appui aux Communes Urbaines du Mali (PACUM), financé par la coopération Suisse. Un joyau architectural qui, après la fin des travaux, accueillera les vendeurs de tissus au rez-de-chaussée, au premier niveau se dressent quelques bonnes dizaines d’ateliers de couture et le 2ème  est réservé aux autres commerçants. Outre, ces magasins, le nouveau marché Dionidioni qui répond aux normes d’un marché moderne, compte une douzaine de toilettes publiques et de grandes bouches d’incendie. Avec une capacité d’accueil de 500 à 700 personnes.

Mais le hic pour le ministre Dramane Dembélé, malgré l’importance de ce marché dans l’amélioration du quotidien des populations de Kayes, les travaux ont accusé un important retard pour des raisons liées essentiellement à la lourdeur administrative.  Dans une interview, le ministre Dramane Dembélé a révélé que Kayes est doté de plus de 2 milliards FCFA sur lesquels, seulement 500 Millions FCFA ont jusque-là été décaissés, à cause de la lourdeur administrative. D’où l’occasion pour lui d’exhorter les autorités politiques (la Mairie) et administratives (Gouverneur, préfets) à fournir  plus d’effort en faveur de l’évolution du projet.

« Le Mali éternel est au-dessus de nous tous » a-t-il, lancé.

En réponse le maire de Kayes M. CAMARA, et le représentant du gouverneur ont rassuré le ministre Dramane Dembélé et sa délégation qu’ils pèseront de tout leur poids pour faire évoluer les chantiers.

Quant au chantier des servitudes (caniveaux) du quartier de Lafiabougou (à Kayes) qui est financé par le PACUM, le ministre Dramane Dembélé et sa délégation ont été heureux de constater la bonne évolution des travaux. Toute chose qui n’a pas empêché le ministre Dramane Dembélé de donner des instructions fermes aux responsables de l’entreprise en charge des travaux pour le respect du délai contractuel.

Après la visite de ces chantiers du PACUM, Dramane Dembélé et sa délégation se sont rendus à Kayes N’di où se dressent les logements sociaux flambants neufs. Sur ce site,  le ministre Dembélé a été désagréablement surpris de constater la modification du plan de construction par le Directeur Régional de l’Urbanisme et de l’Habitat de Kayes, Tanba Diakité qui, par la suite a été relevé de son poste.

Selon lui, les modifications opérées sont une faute et le coupable a été sanctionné. Il a encouragé les entreprises en charge de travaux à redoubler d’efforts avant d’affirmer que les logements doivent être disponibles dans 3 mois pour accueillir les heureux bénéficiaires.

Dans une rencontre tenue au gouvernorat de Kayes, les autorités de Kayes se sont réjouis de cette visite et ont promis au ministre que désormais, tous les acteurs s’investiront pour la réalisation des présents chantiers qui impacteront sans doute sur la vie de la population de Kayes.

Lassina NIANGALY

Commentaires via Facebook :

PARTAGER