Inclusion Financière et entrepreneuriat durable en Afrique : Le concept de la finance éthique au cœur des échanges !

0

Co-organisée par,  Banca-Etica, la Banque Malienne de Solidarité (BMS)  et Caritas Africa,  la Millenium Hôtel, a abrité du 20 au 21 mars, la conférence régionale sur la finance éthique. La cérémonie d’ouverture était présidée par l’Ambassadeur de l’Union Européenne au Mali, Alain Hollevile, avec à ses côtés, l’archevêque de Bamako, Jean Cardinal Zerbo, le président de Banca Etica, Ugo Biggeri , le président de Caritas Africa, Gabriel Anokye, le Ségal Adjoint de la BMS, Gaoussou Barry et plusieurs invités de marque.

« Financer l’avenir : quel rôle pour la finance éthique et basée sur la valeur en Afrique ? » tel est le thème retenu pour la rencontre. Son objectif, était de discuter et de présenter, le rôle que peuvent jouer les banques éthiques en référence à l’inclusion financière et à l’entrepreneuriat durable en Afrique.

Dans son intervention,  le président de  Caritas Africa, a souligné que les acteurs confessionnels de l’aide humanitaire et au développement, les instances gouvernementales africaines, les institutions financières internationales, les organisations des Nations-Unies et les organisations de commerce équitable peuvent tous organiser une coalition pour lutter contre la pauvreté aujourd’hui mieux qu’autrefois.

Occasion pour lui de rappeler que Caritas Africa en 2008, avait donné  la priorité à la micro-finance comme solution indispensable pour répondre aussi bien  à ses propres défis qu’à ceux des objectifs du millénaire pour le développement  des Nations-Unies, devenus aujourd’hui  ODD.A cet effet, M. Gabriel Anokye, dira que Caritas recommandait  en termes de décision, d’atteindre les pauvres des pauvres par le biais de la micro finance et de promouvoir l’intégration des projets de micro finance dans tous les programmes de micro-finance.

A sa suite, le Cardinal  Zerbo  dira que le  thème de la rencontre qui met un accent particulier sur le développement durable, le développement intégral de l’homme et de la femme, n’est pas fortuit. Dans cette dynamique, l’archevêque a rappelé le message du Pape François à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la paix. « Offrir la paix est au cœur de la mission des  disciples du Christ, cette offre est adressée à tous ceux qui, hommes et femmes, aspirent à la paix au milieu des drames et des violences de l’histoire humaine » a-t-il paraphrasé.

En plus, il s’est dit  profondément secoué par des situations d’insécurité, de crises, de guerres que certains ont provoqué souvent volontairement,  soit par manque d’attention pour les autres  ou par la recherche effrénée d’intérêts personnels.  « Il est difficile en effet de comprendre qu’au moment où des populations entières souffrent du manque du minimum vital, d’autres ne savent pas comment dépenser leurs avoirs. Pendant que des populations souffrent ardemment, d’autres s’activent à accroitre leurs richesses » a -t-il déploré.

A son tour, l’Ambassadeur de l’Union Européenne  au Mali, après avoir soutenu que l’U.E. est le 1er partenaire au développement  du Mali, dira que ce fond qui s’élève à à 665 millions d’euros de dons sur la période 2014-2020, a été  complété depuis 3 ans par le fonds fiduciaire d’urgence pour l’Afrique, à environ 200 millions d’euros pour le Mali.

Par Fatoumata Coulibaly

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here