Conférence Indala Mining : une forte participation du Mali

0

Les 09 au 12 mai dernier, s’est tenue, à Cape Town en Afrique du Sud, la conférence Mining Indaba 2020. Le Mali a pris part  à la rencontre à travers une forte délégation conduite par le Ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau, M. Lamine Seydou Traoré, celle-ci était composée d’opérateurs économiques, de représentant de sociétés minières, ainsi des experts maliens des mines. Le thème retenu pour l’édition à porter sur l’« Évolution de l’exploitation minière africaine : investir dans la transition énergétique, l’ESG et les économies ». Cette participation du Mali a été rendue possible à travers les grandes sociétés dont Hydroma (Sponsor Platinium), Barrick Gold, B2Gold, AfriLog, Yara Oil, EGTF Mining, FireFinch (Sponsor Or), et Baraka Petrolum, et  Resolute Mining (partenaires) ainsi que l’agence Aiconic (Organisateur).

La conférence Indaba Mining est considérée comme la plus grande rencontre annuelle des acteurs du secteur minier en Afrique. Deux chefs d’État ont pris part à la cérémonie d’ouverture au Centre international de conférence de Cape Town, donnant un cachet particulier à la rencontre à côté du ministre des Ressources Minières et de l’Energie de l’Afrique du Sud, Gwede Manstashe. Il s’agit des présidents du Botswana, Mokgweetsi Masisi et de la Zambie, Hakainde Hichilema, qui ont partagé leurs visions avec les acteurs de la communauté Mining Indaba. A l’issue de la rencontre le président Sud-Africain, Cyril Ramaphosa, a également pris la parole.

Cette 28eme édition de Mining Indaba a été un cadre de développement de l’industrie minière. Il a regroupé les leaders mondiaux et les poids lourds de l’industrie dans le but de  faire évoluer l’exploitation minière africaine de façon durable et profitable à nos populations.

Les participants ont discuté des nouvelles stratégies, à travers des débats critiques et de partage d’expériences, portant sur la transition énergétique ainsi que l’impact de l’ESG sur l’économie des pays. Ainsi plus de 6000 participants dont des ministres, des représentants des sociétés minières, des investisseurs de l’Afrique, de l’Europe et des experts étaient présents.

Pour le Mali, il s’agissait d’attirer plus d’investisseurs dans notre pays et booster les efforts du gouvernement en termes de réussite dans la transition énergétique à travers le développement de l’énergie hydraulique, solaire et éolien, a déclaré le ministre des Mines, de l’Energie et l’Eau, M. Lamine Seydou Traoré qui a exprimé l’importance que le Mali accorde à cette rencontre.

Un des événements phares du programme de cette rencontre est le salon du Mali qui s’est déroulé le mardi 10 mai 2022 pendant laquelle le Mali a exposé son potentiel et toutes les garanties qui font de lui une destination prisée pour les investisseurs. Dans son discours introductif, le Ministre Lamine Seydou Traoré a rappelé les potentialités que le Mali regorge et les efforts en cours pour pouvoir attirer les investisseurs afin que ces ressources servent aux populations.

La nouvelle politique minière du Mali, à travers le Code minier,  a mis l’accès entre autres sur : la consolidation du cadre réglementaire ; le développement des infrastructures géologiques notamment la cartographie ; l’intégration des secteurs minier et pétrolier à l’ensemble de l’économie nationale ;  l’amélioration de la gouvernance du secteur ; la promotion de la sous-traitance et les prestations de services auprès des grandes entreprises minières ; la poursuite et l’intensification des travaux de recherche en ce qui concerne la diversification ; l’organisation de l’orpaillage artisanal et la promotion de la petite mine ; ou encore la préservation de l’environnement et la gestion de l’après mine, a expliqué le Ministre Traoré.

Les perspectives pour l’année 2022 sont reluisantes avec de nouvelles mines d’or qui pourraient entrer en exploitation et le début des travaux dès le mois de juin 2022 de la première grande mine de lithium du pays de la société Firefinch. Aussi, l’action du Département en 2022 portera sur l’exécution d’un programme agressif de promotion de l’industrie, de la sous-traitance, de la transformation sur place des minerais et du développement de l’entreprenariat national dans le secteur minier, indiqué le Ministre Traoré.

Le Ministre a lancé un appel aux décideurs et aux investisseurs à travers le Monde à venir participer à la valorisation de l’énorme potentiel minier, pétrolier et gazier du Mali et réitéré l’engagement du Gouvernement de la Transition à supporter, accompagner et garantir la sécurité physique et juridique des investissements au Mali.

Un panel de haut niveau animé par le Ministre Lamine Seydou Traoré, Mark Bristow, PDG de Barrik Gold, Asma Diallo de Hydroma, Clive Johnson, PDG de B2GOLD et Michael Anderson, PDG de Firefinch, avec comme modératrice, Me Fatoumata Sidibé Diarra, a permis de prouver que le Mali reste une bonne destination pour les investisseurs.

Le mardi 10 mai 2022  la conférence Indaba Mining 2020 a, donc, vécu au rythme du Mali avec un plein phare sur les potentialités du pays permettant aux décideurs de promouvoir la destination vers le pays et aux sociétés minières de partager leurs expériences à la lumière du thème de la conférence.

Ccom/MMEE 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here