Secteur minier: 86 travailleurs de Faboula Gold mis en chômage technique

8

Les employés de la société minière Faboula Gold-SA grincent les dents, en cette période de fêtes de fin d’année. Pour cause, 86 d’entre- eux seront mis en chômage technique, dès le 1er janvier prochain. La décision, unilatéralement, prise par la Direction de la mine, a fait naître une crise de confiance entre les employés eux-mêmes.

-Maliweb.net- «Nous avons été trahis par les délégués du personnel», informe un travailleur concerné qui requiert l’anonymat. Selon cet employé, les délégués du personnel avaient été convoqués par la direction les 12 et 13 décembre dernier. Au lieu de venir rendre compte aux travailleurs pour que les syndicats puissent entamer des négociations, ils ont signé les documents de licenciement et se sont tus. «Nous avons été surpris de voir, le 19 décembre, la liste nominative des 86 employés affichée», s’indigne notre source.

Dans une «demande d’implication» envoyée au Directeur régional du travail de Sikasso, le Collectif des travailleurs de Faboula Gold qualifie la situation de «très critique» et dénonce une décision qui ne tient compte ni de la situation matrimoniale, ni de l’ancienneté, ni de la performance des employés concernés par cette mesure de mise en chôme technique. La correspondance, co-signée par le secrétaire général du Comité syndical, demande au Directeur régional du travail de «suspendre» la décision «abusive».

Dans la commune de Kalana, où se situe Faboula Gold, plusieurs familles retiennent leur souffle. Le chômage technique entrera en vigueur à compter du 1er janvier 2020, si rien n’est fait. Il durera trois (03) mois. Du moins, si l’on en croit à la Direction de la mine. Selon notre interlocuteur, une rencontre de conciliation, aura lieu ce jeudi 26 décembre. Mais, l’issue de réunion, pour lui, est déjà connue, car ce chômage technique a été murement réfléchi et exécuté, unilatéralement, en violation de la législation sur le travail au Mali.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Certains soit-disant journalistes qu’on rencontre au Mali se permettent d’ecrire tout ce qui pourrait creer une emotion populaire sans egard a la veracite des faits et la contenu des lois en vigueur.Mr Togola affirme que les lois de travail en vigueur au Mali ont ete violees.Voici les lois de travail au Mali en la matiere.Jugez en vous-memes.La Loi No 92-020 du 23 Septembre 1992 porte sur le Code du Travai au Mali.La Section II de la Loi traite la conclusion et l’execution du contrat de travail.En ce qui concerne le chomage technique ,L’Article 34 Alinea 6, stipule que:Le contrat de travail est notamment suspendu pendant la duree de chomage technique dans les conditions fixes aq l’Article 35.L’art6icle 35 stipule que lorsque pour des raisons d’ordre economique commandees par des necessites de l’Entreprise ,l’Employeur decide de mettre en chomage temporaire tout ou partie de son personnel ,l’inspecteur de travail doit,au prealable, en etre informe. L’Article 38 stipule :”Dans le cas vvise a l’Article 34 Alinea 6,(dans le cas de chomage technique),la suspension du contrat de travail est accordee sans paiement de salaire.”.Un journaliste responsible devrait au prealable rassembler des informations completes sur le cas avant d’ecrire un rapport sinon tendancieux ,completement errone.

  2. Monsieur Sangare a parfaitement raison vu le niveau technique de l encadrement. Je suis un témoin de cette situation en tant qu ingénieur expérimenté. Je ai même fait un diagnostique solutions aussi bien pourgent le usine que pour le garage et aussi pour les autres départements de une manière générale surtout par rapport à l alimentation en minerai en tenant compte dune management qualité.

  3. Malheureusement que cette société n’a pas un secrétaire général du syndicat à la trampe d’un certain Karim Fomba de Sadiola les choses n’allaient pas se passer comme ça.

  4. M. Kankan ,These workers are not fired. I believe the mine has been in restructuring and the workers are not actually been used. When restructuring has been completed which includes installation new equipment, more efficient allocation of personnel for tasks to be done with the view to raise productivity, these 86 workers will be starting to work normally. Right now, your comments are out of place and senseless. Mining industry is a profit making enterprise and not a charitable institution. The running of an efficient mining enterprise which fulfills its contractual duties toward the State and the workers in rational way is what the country needs.St6p seeing insult everywhere. This could put you in real trouble. Where is insult?

  5. with price of goal being among its highest in last five years it is surprising plus insult that productive mining company would “fart” in face of its workers by laying 86 of them off at this time. Maybe mining company need education in how to treat its workers if it intend to mine at least one more day in Mali. All we get are insults from caucasians throughout developed world. Enough is enough.
    Henry Author Price Jr. aka Kankan

  6. 1. Certains journalistes s’empressent de trancher des cas litigieux de travail sans aucune connaissance de la legislation de travail du Mali.Ce Mamadou Togala explique que 86 employes seront mis en chomage technique sans expliquer ce qu’il entend par chomage technique.Ce chomage technique est-il du au fait que l’entreprise vient d’etre passée a de nouveaux investisseurs et qu’une restructuration s’impose pour sauver et perenniser la vie de l’entreprise? Cette etape intermediaire est evidemment a l’avantage de toutes les parties:l’entreprise qui s’attele aux travaux preparatoires necessaires pour faire demarrer la production,l’Etat et les travailleurs en general y compris ceux qui reprendront leur travail quand l’entreprise commencera la production.Cette tache de restructuration releve evidemment de la competence de la Direction de l’Entreprise.Il est de l’iinteret de ceux qui sont mis en chomage technique pour trois mois et qui retourneront a leur poste de travail apres pour plusieurs ennees.Ce qu’on doit avoir a l’esprit c’est que l’entreprise elle-meme a son propre budget qui doit etre execute en conformite avec les lignes budgetaires approuvees par les investisseurs.Toute la question se reduit alors a ceci: l’entreprise peut-elle obtenir des prets avec les banques locales par exemple pour donner des avances aux chômeurs techniques, dans un esprit humanitaire ,avance qui serait remboursee par des jours de travail pris sur leur conge annuel.D’autres formules peuvent etre envisages.A mon avis,cette question n’est pas un conflit litigieux si l’entreprise doit fonctionner selon les principes rationnels ef garder un bon clmat au sein de l’entreprise et dans le secteur prive Malien !

    • Marlène devrait se méfier, visiblement covid touche ceux qui parlent beaucoup…

  7. Certains journalistes s’empressent a trancher des cas litigieux de travail sans aucune connaissance de la legtislation de travail du Mali.Ce Mamadou Togala explique que 86 employes seront mis en chomage tedhnique sans expliquer ce qu’il entend par chomage techniqwue.Ce chomage technique est-il du au fait que l’entreprise vient d;etre passée a de nouveaux investisseurs et qu’une restructuration s’impose pour sauver et perenniser la vie de l’entreprise? Cette etape intermediaire est evidemment a l’avantage de toutes les parties:l’entreprise qui s’attele aux travaux preparatoires necessaires pour faire demarrer la production,l’Etat et les travailleurs en general y compris ceux qui reprendront leur travaqil quand l’entreprise commencera la production.Cette tache de restructuration releve evidemment de la competence de la Direction de l’Entreprise.Il est de l’iinteret de ceux qui sont mis en chomage technique pour trois mois et de retourner a leur poste de travail pour plusieurs ennees.L’entreprise elle-meme a son propre budget qui doit etre execute en conformite avec les lignes budgetaires approuvees par les investisseurs.Toute la question se reduit alors a ceci: l’entreprise peut obtenir des prets avec les banques locales par example pour donner des avances aux chomeurs techniques dans un esprit humanitaire ,avance qui serait remboursee par des jours de travail pris sur leur conge annuel.D’autres formules peuvent etre envisages.A mon avis,cette question n’est pas un conflit litigieux !

Comments are closed.