ONAP : Un CA sur fond d’instabilité du prix du baril

0

Sous la présidence du secrétaire général du ministère de l’Économie et des Finances, représentant le ministre de l’Économie et des Finances, ont eu lieu les travaux de la 43e session ordinaire du Conseil d’administration de l’Office national des produits pétroliers (Onap). C’était le 23 décembre 2021.

C’est un secrétaire général du ministère de l’Économie et des Finances satisfait, accompagné d’un directeur général de l’Onap, Modibo Diallo, rassurant que s’est tenue la 43ème session ordinaire du conseil d’administration de l’Onap, sous le signe de la préservation du pouvoir d’achat des consommateurs.

Des sources proches du département de l’Economie et des Finances, cette 43e session se tient dans un contexte marqué par une instabilité des cours du pétrole brut et des produits raffinés sur le marché international, consécutive aux effets négatifs du Covid-19. Après avoir augmenté depuis le début de l’année 2021, à cause principalement de la reprise économique, précise-t-on, le prix du baril de pétrole brut a connu une baisse de 10% entre novembre et mi-décembre 2021.

Sur le plan national, les variations des cours du pétrole brut n’ont pas été répercutées sur les prix à la pompe durant l’année 2021, malgré leur hausse sur le marché international, afin de ne pas dégrader le pouvoir d’achat des consommateurs au Mali, déjà affectés par les effets de la pandémie de la Covid-19, se réjouissent les responsables chargés de la question.

Faut-t-il le souligner, la présente session a été mise à profit par les administrateurs d’examiner et adopter le projet Budget 2022 de l’Onap, qui se chiffre à 2,342 milliards de FCFA, et d’analyser le contrat annuel de performance.

« Placé sous la tutelle du ministère de l’Économie et des Finances, l’Office national des produits pétroliers est un établissement public à caractère administratif (EPA), qui a pour mission de contribuer à la définition et à la mise en œuvre de la politique d’approvisionnement du Mali en produits pétroliers. À cet effet, il mène notamment des activités dans les domaines de l’approvisionnement, de la collecte et du traitement des statistiques pétrolières et de la définition des prix à la consommation», indique le service de communication du ministère de l’Economie et des Finances. Avant de préciser que l’Onap assure le secrétariat de la Commission de suivi du mécanisme de taxation des produits pétroliers, placée sous l’égide du ministre de l’Economie et des Finances. Cette commission, composée des représentants de l’administration, des opérateurs pétroliers et des associations de consommateurs, est chargée de déterminer mensuellement les prix à la pompe des produits pétroliers.

Oumar KONATE

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here