CMC: Ba Kissima Sylla, nouveau patron des chargeurs

0

Il a été élu avec 153 voix soit 65,38% contre 81 voix soit 34, 32% pour son adversaire, Bourama Mounkoro

Les élections des membres du bureau du Conseil malien des Chargeurs (CMC), se sont déroulées le samedi 30 juillet 2022 dans la salle Balla Moussa Keita du Centre International de Conférences de Bamako (CICB), après les phases régionales tenues le 30 octobre 2021. Un seul point était inscrit à l’ordre du jour: l’élection du nouveau président et les membres de son bureau qui vont diriger les destinées de cette organisation des chargeurs maliens dans les 5 prochaines années et mettre fin à la crise qui traverse le CMC depuis plusieurs mois. L’ouverture des travaux a été placée sous la houlette du ministre en charge des Transports et des Infrastructures, Mme Dembélé Madina Sissoko, en présence de Souleymane Baba Traoré, président de l’Administration provisoire du CMC, des présidents des Chambres consulaires, ainsi que des délégués venus dans toutes les régions et le District de Bamako. Ils étaient deux candidats ou deux listes de candidature à briguer la présidence du bureau national du Conseil malien des Chargeurs, il s’agit de Ba Kissima Sylla et Bourama Mounkoro, tous membres du bureau sortant.

Après une très longue journée allant de 9h à 00h de vote des 235 délégués inscrits, Ba Kissima Sylla a été élu nouveau président du Conseil malien des chargeurs à la tête d’un bureau consensuel de 7 membres avec 153 voix soit 65,38% contre 81 voix soit 34, 32% pour son adversaire, Bourama Mounkoro. Sa brillante élection a été rendue possible grâce à la confiance et au sérieux de son directoire de campagne ainsi que des illustres personnalités et opérateurs économiques qui l’accompagnent. Le fraîchement élu président du CMC a placé son mandat sous le signe du rassemblement de tous les ressortissants de la grande famille des chargeurs tant fragilisée par une crise poste électorale depuis plusieurs mois.

C’est pour cette raison que durant son mandat, le président Ba Kissima Sylla et son équipe dont le candidat malheureux, Bourama Mounkoro, qui occupait le poste du Trésorier général, entendait mettre en œuvre 5 axes stratégiques au bénéfice des chargeurs en particulier et celui de la population, notamment la promotion d’une communication et d’un renforcement de capacités pour une meilleure visibilité du Conseil malien des chargeurs ; la réalisation d’équipements marchands au profit des chargeurs ;  la mise en place d’un système crédible d’optimisation et de mobilisation des ressources financières ; le renforcement de partenariat avec les autres chambres consulaires ; la réorganisation de l’administration du malien des chargeurs .

Auparavant dans son discours d’ouverture, le ministre des Transports et des Infrastructures, Mme Dembélé Madina Sissoko, a exhorté les chargeurs au respect de la législation et de l’autorité, à l’union au sein de la corporation, à la loyauté envers les organes élus, à la régularité de paiement des cotisations qui sont des ressources essentielles de l’organisation. ” Ce faisant, vous réussirez votre intégration dans l’environnement institutionnel, économique et social du pays”, a-t-elle ajouté.

Le nouveau bureau national du Conseil malien des chargeurs est composé comme suit : Président Ba Kissima Sylla ; 1er vice-président Jean Dakouo; 2è vice-président Oumar B. Niamgado; Trésorier général, Bourama Mounkoro; Trésorier général adjoint, Souleymane Fofana; Secrétaire aux Relations Extérieures, Sékou Maciré Sylla ;   Secrétaire Général Bakary Keita.

AMTouré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here