Élection du Conseil des Chargeurs de Kayes : Un magnat de l’importation passe entre les mailles du filet

0

Mise en place par arrêté ministériel pour organiser l’élection du bureau consulaire régional des chargeurs de Kayes, la commission administrative locale a fini de délibérer, la semaine dernière, sur la consistance du collège électoral devant départager les différents protagonistes. Lesquels se disputent âprement le privilège de présider, pour les cinq prochaines années, aux destinées du démembrement du Conseil Malien des Chargeurs en première région du Mali. Dans cette bataille qui fait rage entre le bureau sortant et les prétendants à sa succession, il nous revient, de bonne source, que le scrutin du

30 Octobre prochain, date retenue pour l’expression des suffrages, ne sera accessible qu’à un cercle trop restreint de 35 votants au total. La rigueur administrative est passée par-là et s’est manifestée, selon la même source, par des rejets massifs d’inscriptions, soit une bonne quarantaine de potentiels électeurs laissés sur le carreau pour divers motifs d’anomalies. Aussi les nombreux recours introduits pour réhabiliter leur droit de vote n’ont pas prospéré, nous a-t-on confié, de source concordante.

En attendant la date fatidique, le cas d’un sérieux prétendant au bureau consulaire défraie depuis quelques jours la chronique. Il s’agit un magnat de l’importation aligné par une des listes et qui pourrait même briguer la présidence du bureau consulaire régional. L’intéressé, apprend-on, entretient depuis quelques années – et en toute impunité – une machine bien huilée de fraude à l’importation. Il est question, en clair, d’utilisation abusive d’exonérations auxquelles l’opérateur en question est déjà soupçonné de n’être éligible que par des voies nébuleuses. Il n’en demeure pas moins qu’il en profite allègrement, à travers notamment des manœuvres et manipulations sur la nature des marchandises déclarées. De quoi faire jaser dans le milieu des chargeurs de Kayes où nombre d’acteurs, qui criaient déjà à la concurrence déloyale, s’interrogeant à présent sur la moralité de son intérêt pour le jeu électoral du CMC.

A.K

 L’Indicateur du Renouveau

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here