EDUCATION – Deux livres de mathématiques pour les terminales : Le docteur Madiassa Maguiraga met sa riche expérience de chercheur au service des élèves et enseignants africains

0

Le Docteur Madiassa Maguiraga, l’un des Maliens de la NASA, vient de publier deux livres de Mathématiques destinés aux élèves et enseignants des classes terminales, toutes séries confondues, des lycées du Mali et du reste de l’Afrique. Imprimés par la Nouvelle imprimerie bamakoise et parus au Centre international pour les technologies avancées (CITA), l’un, de 244 pages, est intitulé «Mathématiques – Analyse» et l’autre, de 232 pages, «Mathématiques – Géométrie et Probabilité». Ils sont très accessibles: selon l’auteur, «l’objectif de la pédagogie utilisée, c’est que l’élève puisse étudier même sans maître».rn

Deux livres de Mathématiques écrits par le professeur Madiassa Maguiraga et imprimés par la Nouvelle imprimerie bamakoise viennent de paraître au Centre international pour les technologies avancées (CITA).

rn

L’un, de 244 pages, est intitulé «Mathématiques – Analyse» et l’autre, de 232 pages, «Mathématiques – Géométrie et Probabilité».

rn

Destinés aux élèves et enseignants des classes terminales des lycées, notamment à ceux des séries «sciences exactes et techniques», ils peuvent aussi, vu la clarté de la pédagogie employée pour les écrire, être facilement utilisés par ceux des autres options.

rn

Selon l’auteur, «l’objectif de la pédagogie utilisée, c’est que l’élève puisse étudier même sans maître: toutes les définitions et tous les théorèmes sont illustrés par des exemples. A la fin de chaque chapitre, il y a des problèmes d’application avec des solutions détaillées et un sujet du baccalauréat français. Il y a aussi des problèmes d’entraînement dont les solutions ne sont pas données».

rn

Le livre d’Analyse comporte sept chapitres: «Arithmétique», «Suites», «Limite, continuité, dérivées», «Exponentielles et logarithmes», «Nombres complexes», «Intégrales» et «Equations différentielles».

rn

Le livre de Géométrie et Probabilité, lui, est constitué de six chapitres: «Barycentre et lignes de niveau», «Isométrie du plan», «Similitude directe plane», «Géométrie dans l’espace», «Coniques et fonctions de R vers R2» et «Probabilité». Le programme de Géométrie et Probabilité étant enseigné uniquement en classe de 11e année dans les lycées maliens, ce dernier ouvrage est complété par le programme des classes terminales françaises.

rn

«Pour que le jeune Africain devienne acteur de la confection du monde moderne»

rn

Le docteur Madiassa Maguiraga, né à Nioro au Mali le 10 février 1943, a effectué ses études universitaires d’ingénieur en Electronique de 1961 à 1969 aux Etats-Unis d’Amérique. Où il a obtenu le «Bachelor of science» de l’Université du Connecticut, le «Master of science» de l’Université de New Mexico et le Philosophy doctorate (Ph.D. ou doctorat) de Purdue University.

rn

Il a été le premier Malien à obtenir un doctorat d’ingénieur. C’était à l’âge de 26 ans !

rn

De 1967 à 1968, en qualité d’«assistant chercheur», Madiassa Maguiraga a été chargé, à Purdue University, d’un projet de la National Aeronautics and Space Administration (NASA) relatif au «Contrôle optimal avec minimisation de la sensibilité des trajectoires pour des fusées Saturne V» de la mission lunaire Apollo.

rn

Au plan académique, il a enseigné, en 1971 au Ghana, à l’Université de la science et de la technologie. De 1972 à 1976, il a enseigné et effectué des travaux de recherches et a été chef du département «Electrical Ingineering» à Tuskegee University au Etats-Unis. De 1977 à 1992, il a été professeur et chef du département d’électricité de la Faculté polytechnique de l’Université de Kinshasa au Zaïre (actuel RDC). Chaque année, de 1986 à 1992 et d’août à décembre, Madiassa Maguiraga a également été professeur visiteur à Tuskegee University.

rn

En 1994, il a créé à Bamako au Mali le Centre international pour les technologies avancées (CITA), une école de niveau universitaire en Electronique informatique et en Gestion informatique. Ce centre délivre, après deux ans, des diplômes universitaires de technicien supérieur et, après cinq ans, des diplômes d’ingénieur.

rn

Les deux livres que le docteur Madiassa Maguiraga vient d’écrire pour les terminales ont été précédés de deux autres pour les 11es: un d’Analyse et Trigonométrie et un de Géométrie, Statistique et Probabilité. Ils sont destinés non seulement aux élèves et enseignants maliens mais aussi à ceux de toute l’Afrique. Chacun de ces livres coûte 7000 F CFA, soit 14 000 F CFA les deux. Ils ont été écrits, d’après l’auteur, «pour que le jeune Africain devienne acteur de la confection du monde moderne». Pour des informations complémentaires, veuillez contacter le 637-24-24 ou la Nouvelle imprimerie bamakoise au 222-30-86.

rnZoubeirou MAIGA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER