Faculté des sciences administratives et politiques : 85 étudiants ont reçu leurs attestations de licence cette année

0

Dans le cadre des festivités du 10ème anniversaire de l’Université des sciences juridiques et politiques de Bamako (USJPB), la Faculté des sciences administratives et politiques (FSAP) a organisé, le jeudi 2 décembre 2021, en son sein, les journées de la science politique (JSP-FSAP).

Les travaux étaient présidés par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Amadou Keïta, en présence du doyen de la FSAP, Cheick Hamala Touré, du vice-recteur de l’USJPB, du représentant de l’Institut de recherche pour le développement (IRD), de la représentante de Science Po Bordeaux (France) et un parterre d’étudiants. Au cours des festivités, 85 étudiants ont reçu leurs attestations de licence cette année.

Dans ses mots de bienvenue, le secrétaire Général du Comité AEEM (Association des élèves et étudiants du Mali) de la faculté des sciences administratives et politiques, Makan Sissoko, a fait savoir que la faculté des sciences administratives et politiques est par excellence, le lieu de la formation des futurs cadres du Mali tels que : les administrateurs civils à travers la filière science administrative, les politologues à travers la sociologie politique et les diplomates à travers la filière des relations internationales. Avant d’ajouter que la FSAP est créée en 2017.

A ses dires, les bacheliers de 2017 constituent la première promotion qui vient de terminer et sont en phase de cérémonie d’arrosage de sortie de leur promotion. Au cours de cette cérémonie culturelle, le secrétaire général Makan Sissoko a félicité ses aînés académiques et leur a souhaité bonne chance pour la quête d’emploi.

Enfin, il a invité les autorités à insérer les détenteurs de la licence dans la fonction publique et tous les autres concours de l’Etat sans distinction de licence professionnelle ni de licence générale. A sa suite, le secrétaire général du bureau national de l’AEEM, Siriman Niaré, a invité les uns et les autres à œuvrer pour l’éducation au Mali. « Nous voulons juste étudier », a-t-il dit.

Quant au doyen de la FSAP, Cheick Hamala Touré, il a égrené le travail abattu par la faculté en 4 ans d’existence. Par ailleurs, il a mis l’accent sur la nécessité d’assurer l’employabilité des jeunes. Les étudiants ont saisi la présence du ministre de l’enseignement pour montrer les pancartes tout en scandant : « on veut étudier ». Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Amadou Keïta, s’est dit conscient du cri de cœur des étudiants.

A cet effet, il a promis d’œuvrer en fonction des moyens mis à sa disposition par les plus hautes autorités du pays. Le ministre Amadou Keïta a fait savoir que les étudiants, les enseignants et les autorités doivent se donner la main et maintenir un dialogue permanent pour un enseignement de qualité au Mali.

Par ailleurs, le ministre dira que la FSAP est un véritable centre de recherche. Au cours de cette cérémonie, le ministre Keïta a procédé à la remise d’attestation de licence aux méritants. Selon un récipiendaire, la promotion compte 85 étudiants qui recevront tous leur attestation de licence.

Aguibou Sogodogo

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here