Journée mondiale des enseignants : Le SYNEFCT fait le point des acquis et des défis à relever

0
Elèves et étudiants du mali face aux défis de l’emploi : « L’Avenir du Mali j’y Crois » galvanise les étudiants maliens
Des étudiants (photo à titre illustratif)

Le Syndicat national des enseignants fonctionnaires des collectivités territoriales a décerné des attestations de reconnaissance à des personnalités qui ont consacré leur vie à la fonction enseignante

A l’instar de la Communauté internationale,  le Syndicat national des enseignants fonctionnaires des collectivités territoriales (SYNEFECT) a célébré la 23ème édition de la  journée mondiale des enseignants. Il a organisé, jeudi dernier au Centre Djoliba, une conférence-débat autour du thème : « Enseigner en liberté, autonomiser les enseignants ». La conférence était animée par le Pr  Issiaka Ahmadou Singaré. Le parrain de ladite journée était l’Honorable Moussa Timbiné, premier vice-président de l’Assemblée nationale du Mali.

La Conférence a tété précédée d’une séquence de remise d’attestations à certaines figures emblématiques du monde enseignant de notre pays. Dont le ministre des Sports, Fousseiny Amion Guino, le Pr Issiaka Ahamadou Singaré, le Dr Bamakan Soucko etc.

Pour le Secrétaire général du SYNEFCT, Boubacar  Païtao, la commémoration de la journée permet de faire le point des acquis et de mener la réflexion autour des moyens, afin de relever les défis qui sapent  l’évolution  de la profession. Pour faire face à la pénurie aigue d’enseignants dans le monde, il faut a t-il estimé « 69 millions d’enseignants pour parvenir à l’universalisation de l’enseignement primaire et secondaire d’ici 2030 » selon une statistique de l’UNESCO.

Boubacar Païtao a également ajouté que tout au long des différentes étapes de la scolarité, il faut des enseignants pour guider les élèves et les encourager à cultiver les valeurs fondamentales : la paix,  la tolérance, légalité, le respect et la compréhension. Par ce biais, l’enseignant aide les enfants, les jeunes et les adultes à devenir des citoyens critiques, responsables, capables d’agir sur le monde qui les entoure. De ce fait, il éveille en eux le sens du dialogue et le sentiment de confiance en eux et envers les autres.

Le SYNEFECT est affilié à la Confédération des travailleurs du Mali (CDTM). Celle-ci était représentée à la conférence débat par Simpara Assitan Keita.  Elle a invité les enseignants à continuer sur la trace de leurs anciens. « Vous êtes des parents avant d’être enseignants, donc continuer sur  votre lancée d’éducateur, parce que votre métier est noble» leur a-t-elle conseillé. « S’agissant de l’éducation au Mali, elle est malade. C’est pourquoi, vous devez faire preuve de rétention, par rapport aux grèves, s’il y a possibilité de dialoguer, a t- elle ajouté.

Pour le conseiller  technique du ministre de l’éducation nationale, s’adressant aux syndicalistes cette commémoration vient à point nommé. Elle vous permet de faire le bilan des activités réalisées au cours de l’année écoulée. Elle est aussi la preuve de votre engagement au service de l’enseignement. En acceptant également de décerner des attestations de reconnaissance à des doyens du métier, vous démontrez  que vous avez des repères à suivre et à imiter dans la fonction.

Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER