Lycée Ba Aminata Diallo de Bamako : L’Association Kulo Koura initie une campagne de sensibilisation des jeunes lycéens à la surdité liée à l’exposition au bruit

0

L’Association Kulo Koura, en partenariat avec la Fondation Orange Mali, a organisé, le vendredi 28 octobre 2022, au Lycée Ba Aminata Diallo (LBAD) de Bamako, une campagne de sensibilisation des jeunes lycéens à la surdité liée à l’exposition au bruit. La cérémonie était présidée par la ministre de l’Education nationale, Mme SIDIBE Dedeou OUSMANE, en présence de la Présidente de la Fondation Orange Mali, Mme Coulibaly Hawa Diallo ; de la présidente de l’Association Kulo Koura, Dr. Diallo Neuilly Tafo ; de la proviseure du LBAD, Mme Koné Alimata Koné et d’autres personnalités.

Dans ses mots de bienvenue, la proviseure du LBAD, Mme Koné Alimata Koné, a fait savoir que les 792 filles des classes de 11ème et 12ème en attendant l’arrivée des élèves de 10ème sont prêtes à accompagner l’Association Kulo Koura dans sa quête de solution à la surdité en milieu scolaire. Pour sa part, la présidente de l’Association Kulo Koura, Dr. Diallo Neuilly Tafo, a indiqué que la surdité est la perte de la capacité d’entendre des sons que ce soit partiellement ou totalement. « C’est le handicap le plus répandu dans notre pays, il touche environ 2,5 milliards de personnes dans le monde, au Mali, sa prévalence est estimée à 15%. Et 60% des cas de surdité pourraient être évités si des mesures adéquates sont prises telles que la sensibilisation et le dépistage précoce. Plus spécifiquement, l’OMS estime à 1,1 milliard les jeunes devenus sourds ou malentendants à cause de l’exposition au bruit à but récréatif et les prévisions sont de 1,5 milliards des 15- 25 ans en 2025. Cette année, l’OMS a décidé de centrer ses actions sur la prévention contre l’exposition au bruit et nous avons donc emboîté le pas », a-t-elle dit. Selon elle, la perte de l’audition peut être vécu comme un drame d’autant plus qu’elle survient à un âge jeune, car la surdité liée à l’exposition au bruit a des effets dévastateurs sur la vie quotidienne, notamment l’aptitude des personnes à communiquer, à s’instruire et à gagner leur vie. Elle peut aussi avoir une répercussion, ajoute-t-elle, sur la santé mentale et sur la capacité à entretenir des relations. Elle peut également entraîner une dépression, dit-elle, un sentiment de solitude, d’isolement, de frustration, des difficultés à se concentrer, sentiment de honte, perte de confiance en soi entre autres. « Face à cela, l’association Kulo Koura, qui est une association à but non lucratif, créée en 2021, a décidé d’apporter sa pierre à l’édifice en organisant différentes campagnes de sensibilisation afin de faire connaître cet état de fait. L’activité d’aujourd’hui s’inscrit dans le cadre de la campagne de sensibilisation. Le but de cette activité est d’informer les jeunes sur les dangers d’une mauvaise écoute, leur enseigner la meilleure façon de protéger son audition afin d’entendre à vie parce que le monde est plus beau à entendre. La réalisation d’un tel projet demande l’implication d’un partenaire qui partage les mêmes valeurs. C’est pour cela que nous sommes heureux d’avoir comme partenaire de ce projet Orange Mali à travers sa fondation philanthropique intervenant sur plusieurs axes entre autres la santé, l’éducation, la culture et la solidarité et qui a permis l’organisation de cette activité», a conclu Dr. Diallo Neuilly Tafo. Face aux constats des chiffres alarmant sur la surdité et convaincue que la sensibilisation est le meilleur moyen de prévention, la Fondation Orange Mali, par la voix de sa présidente, Mme Coulibaly Hawa Diallo, apporte un appui financier à l’association Kulo Koura dans l’organisation de cette campagne auprès des jeunes dans les écoles dont le Lycée Ba Aminata Diallo.

La ministre de l’Education nationale, Mme SIDIBE Dedeou OUSMANE, s’est réjouie de cette campagne de sensibilisation sur la surdité initiée par l’Association Kulo Koura et son partenaire, la Fondation Orange Mali. Avant d’ajouter que l’origine de cette maladie est essentiellement le bruit.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here