3eConférence mondiale sur l’énergie communautaire: les femmes à l’honneur

0

En collaboration avec l’Association mondiale de l’Energie éolienne et l’Institute for Sustainable Energy Policies(ISEP de Japon), Mali-FolkecenterNyetaa a animé, ce jeudi 19 novembre 2020, une conférence en ligne sur le thème : « Les femmes et l’Energie communautaire ». Un webinaire qui célèbre la troisième Conférence mondiale sur l’Energie communautaire (WCPC2020) dans un contexte de Covid-19.

Au Mali, le taux d’accès à l’électrification est de 50% en zones urbaines et 20% en zones rurales. Les femmes sont les principales actrices de l’énergie au Mali. Car, le bois de chauffage constitue la source d’énergie la plus utilisée au Mali. 90% de la cuisine est faite avec du bois de chauffe et du charbon de bois. Le reste de la cuisine est fait avec du gaz. Pour les autres travaux ménagers, a expliqué Johana Togola, Chargée de formation et de communication de Mali Folkecenter Nyetaa« pratiquement tout est fait manuellement comme le broyage du grain, le lavage des vêtements, le nettoyage ».

Les initiatives d’énergie communautaire constituent, selon Dr Ibrahim Togola Président du conseil d’administration de Mali-Folkecenter Nyetaa, un « mouvement fort dans les pays industrialisés ». Il fait référence à la nécessité de « s’organiser localement » pour produire notre énergie. Ainsi, les initiatives d’énergie communautaire prennent en compte la production d’énergie, l’approvisionnement collectif, la distribution ou la conservation de l’énergie.

« Les énergies sont un enjeu stratégique de développement », a indiqué le président de Mali-Folkecenter Nyetaa. Et d’ajouter : «Aucun pays ne peut maitriser son développement sans maitriser l’énergie». Malheureusement, de nos jours, la production de l’énergie est dans les mains de « conglomérats puissants » qui veulent contrôler même les Energies Renouvelables. Les initiatives d’énergie communautaire sont un frein à cette main mise. Il existe plusieurs modèles d’énergie communautaire. Des particuliers locaux peuvent investir dans les énergies renouvelables, des parcs éoliens ou champs solaires citoyens. Aussi, des coopératives d’électricité ou de chauffage peuvent être créées.

Initialement prévue en octobre 2020 au Corée du Sud, la 3e Conférence mondiale sur l’énergie communautaire a regroupé 210 personnes avec des conférenciers au Japon, au Canada, au Brésil, au Kenya, ou au Mali.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here