Assainissement et développement urbain de Bamako : L’AFD décaisse 13 milliards de Fcfa

0

Le mardi 15 décembre 2015, la devanture de l’Etat civil de Badalabougou a abrité le lancement officiel des travaux du Projet d’assainissement et de développement urbain de Bamako (PADUB) par le Maire de la Commune V, Boubacar Bah dit Bill, en présence des Ministre de l’Equipement, du Transport et du Désenclavement, Mamadou Hachim Koumaré, de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, Ousmane Koné,  de la Décentralisation et de la Réforme de l’Etat
Mohamed Ag Erlaf, et de l’Ambassadeur de France au Mali, Gilles Huberson. En effet, le dit projet a été financé par l’Agence Française de Développement d’un montant  de 20 millions d’euros, soit 13 milliards de Fcfa. Le Padub, indique les techniciens, comporte une composante «assainissement» prévoyant la réalisation d’infrastructures d’assainissement dans les communes II et V, et une composante «gestion urbaine» d’appui au renforcement des capacités en matière de gestion urbaine à l’échelle du district de Bamako.

Les travaux lancés entre dans le cadre d’une première phase d’investissements prioritaires, portant singulièrement sur l’aménagement de voiries (pavage) de même que la réalisation de caniveaux pour le drainage des eaux de pluies. Il concerne les quartiers de Missira, Hippodrome et N’Golonina en CII, et ceux de Badalabougou et Kalabancoura en CV. Prévus pour une durée de trois à six mois, les travaux de cette première phase devront être achevés avant la fin du second trimestre 2016. Le coût de cette phase de la CV est de 980 millions de Fcfa.

Mohamed Ag Erlaf s’est réjouit du lancement de ce projet d’assainissement entièrement fiancé par la France à travers l’AFD en CV dont la finalité est l’amélioration du cadre de vie des populations de Bamako notamment la CV et II. «Il a un impact sur la circulation en milieu urbain et condition du cadre de vie des populations », a-t-il conclu. Gilles Huberson a quant à lui rassuré le soutien, l’accompagnement, l’appui de la France  aux côtés du Mali pour son développement. Le Maire de la CV a salué l’attention particulière de l’AFD envers sa commune qui concerne d’autres domaines aussi.

Hadama B. Fofana

PARTAGER