10e arrondissement : Coup de pied dans le réseau des dealers et bandits du marché de bétail de Faladiè

    0

    Suite à un meurtre commis dans la nuit du 10 au 11 février au marché de bétail de Faladiè, les hommes du Commissaire divisionnaire Fanta Koné ont organisé une descente sur les lieux. Bilan : 37 individus interpellés, des armes à feu, armes blanches et cannabis saisies.

     

    Après une investigation menée judicieusement par la Brigade de Recherche (BR) du 10e arrondissement, les hommes du Commissaire divisionnaire Fanta Koné, ont mis le grappin sur 37 individus mal intentionnés. C’est avec le soutien du Groupement mobile de Sécurité (GMS), de la Brigade Anticriminelle (BAC) et de la Brigade Spéciale d’Intervention (BSI) que les bras valides de Fanta Koné ont fait une descende musclée le 15 février, au marché de bétail de Faladiè, dans aux environs de 7h du matin. C’est avec une opération bien planifiée et une stratégie minutieusement élaborée que les forces de sécurité ont pris d’assaut le marché de bétail et ont ainsi réussi à maîtriser et mettre derrière les barreaux les bandits.

    Après l’interpellation, 6 suspects ont été mis en garde à vue au 10e arrondissement pour des besoins d’enquêtes. Les matériels saisis sont : 19 motos dépourvues de toutes pièces, un pistolet de fabrication artisanale, deux cartouches, des munitions d’arme de guerre, des armes blanches et une bonne quantité d’herbe de cannabis.

     

    Le Commissaire divisionnaire Fanta Koné, soucieuse de faire régner un climat de sécurité dans les zones qui sont sous sa responsabilité, remercie et invite la population à collaborer avec la police, dans le but de leur faciliter leur mission de sécurisation. “Nous ne pouvons pas mener à bien notre mission sans le soutien de la population, car c’est auprès de vous que nous recueillons les informations et c’est pour vous que nous sommes sur pied nuit et jour pour vous permettre de vivre paisiblement”, confie Mme Fanta Koné.

     

    Hamady Sow

    (stagiaire)

     

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here