Après avoir volé 187 millions de FCFA dans une usine à la zone industrielle : Fin de course pour plusieurs membres de la bande de Jack

    1

    Les éléments du 12ème Arrondissement viennent de démanteler un grand  réseau de cambriolage. La bande armée, composée de 8 personnes, a dérobé 187 millions de francs CFA au sein de l’Usine U-Métal.

    Les faits remontent au mois de novembre 2018 où l’Usine U-métal sise à la zone industrielle a été victime de cambriolage par un grand réseau d’individus armés.  Les auteurs de ce forfait étaient depuis lors activement recherchés par les limiers du 12ème Arrondissement. C’est ainsi que le 2 janvier dernier aux environs de 20 h 30 mn Batio Coulibaly dit Jack a été interpellé en possession d’une arme à feu de fabrication artisanale. Interrogé, il a reconnu avoir participé au cambriolage avant de donner le nom d’un de ces complices surnommé Papa se trouvant actuellement à la Maison centrale d’arrêt pour une affaire de ce type. Dans la nuit, du 8 au 9 janvier 2019, 3 autres complices de Batio ont été interpellés à Bougouba et à Moussablétou dont un Mamadou Moctar Barry qui dit être un employé de la MINUSMA et assistant médicale. Selon la police, ce dernier était en possession d’une arme automatique sophistiquée lors de son interpellation. Les deux autres complices sont : Mamadou Traoré, un ancien employé de la même Usine victime de cambriolage et un certain Amadou Sidibé.  Selon nos informations, Mamadou Traoré aurait soufflé la piste à l’oreille de Amadou Sidibé que l’Usine garde en son sein une forte somme d’argent. C’est ainsi que le réseau de bandes composé de 8 éléments se sont organisés pour s’introduire par infraction dans les bureaux de l’Usine en pointant l’arme sur les gardes pour enlever la somme de 187 millions de francs CFA. Pour l’instant, les recherches ont permis de mettre la main sur 4 personnes de la bande, les 4 autres se sont volatilisées dans la nature après le partage du butin. Elles sont toujours activement recherchées par les limiers. Les malfrats arrêtés seront bientôt présentés au Tribunal de grande instance de la Commune I pour cambriolage, association de malfaiteurs, détention illégale d’arme à feu et de munitions.

    Moussa Dagnoko      

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    1 commentaire

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here