Crime odieux à Bamako : Abdoul Aziz Yattabaré poignardé sur le chemin de la mosquée

    0

     En se rendant à la mosquée vers 5 heures du matin, Abdoulaye Aziz Yattabaré, directeur de l’institut islamique de Missira et  fils imam Yattabaré,  a été agressé et poignardé  par un conducteur de Katakatni. La victime a succombé à ses blessures et le présumé auteur muni d’un couteau s’est rendu au commissariat de Police du 3ème arrondissement de Bamako.

    Selon le communiqué officiel du ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, les faits se sont déroulés  ce samedi 19 janvier 2019 aux environs de 05 heures, non loin de la cité policière de Medine. Le communiqué précise que le nommé Abdoulaye Aziz Yattabaré, fils imam Yattabaré  et directeur de l’institut islamique de Missira  a été agressé et poignardé sur le chemin de la mosquée par le nommé Moussa Guindo, âgé de 26 ans, manœuvre au marché de Medine.

    Malgré l’évacuation de la victime à la Polyclinique Pasteur pour des soins, elle a succombé à  ses blessures deux heures plus tard.

    « Après son forfait, le présumé auteur muni d’un couteau s’est rendu au commissariat de Police du 3ème arrondissement de Bamako. Interrogé sommairement, il reconnait sans détour les faits et avoir agi seul au motif que Monsieur Yattabaré qui l’accuse d’être homosexuel, avait également donné mission au groupe criminel de Souleymane Sanogo alias Soloni Tondjan de l’agresser » précise le communiqué.

    Selon nos sources, les nommés Moussa Guindo et Soloni Tondjan sont tous interpellés par les éléments du commissariat du 3ème  arrondissement. La victime a été inhumée hier par une foule en colère. Le département en charge de la sécurité a rassuré que les investigations continuent.

    Y. Doumbia

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here