Incendie à Konatebougou : Deux garages contigus prennent feu, causant la destruction de 11 véhicules

    0

    Le sinistre s’est produit  dans la journée du samedi aux environs de 9 heures : deux garages ont pris feu, carbonisant  11 voitures dont un camion-remorque. Auparavant, le feu avait calciné une machine de fabrication de sachet plastique, implanté entre les ordures et  les  garages. 

    Selon Mamadou Sidibé et Chaka  Koné,  respectivement chefs des deux garages, les ordures particulièrement des anciens  caoutchoucs sont à l’origine de l’incendie. Depuis  la nuit du  vendredi soir, la fumée se dégagea sous les ordures qui font face aux garages.  La population ayant compris la conséquence de cet état de fait, alerta aussitôt  les pompiers qui auraient négligé cette  situation. Les responsables des garages ont aussi  alerté la protection civile,  mais en vain. Il a fallu que le chef du premier garage se mette à pied d’œuvre, le samedi aux environs de 7h pour aller  informer en personne  les agents de la protection civile. C’est  ainsi que quelques agents à bord d’une citerne se dirigèrent vers les lieux. Peine perdue, car le feu avait quasiment calciné une bonne partie du premier garage.

    Aux dires des garagistes,   un tas de caoutchouc entassé devant le garage favorisa  l’incendie. Une fois arrivée sur les lieux,  la  citerne ne contenait pas assez d’eau pour faire face aux flammes. Et les secouristes aussi ne disposaient pas des matériels nécessaires pour désamorcer le feu. Car ils ne disposaient de rien pour  contrecarrer les flammes  qui s’agrandissaient de plus en plus.  Dans la foulée, il  a fallu demander un autre renfort  pour  pouvoir éteindre complètement le feu.  Malheureusement,  avant l’arrivée de la  2e citerne, le feu avait  calciné 11 véhicules dont un camion- remorque, des clés et d’autres  appareils précieux. Selon les chefs de garage, la perte est énorme et le bilan définitif difficile à établir.

    Selon Chaka Koné, chef du premier garage, après avoir appris la mauvaise nouvelle, les propriétaires des différentes voitures endommagées se sont rendus sur les lieux, pour constater le fait. Parmi eux,  5 ont considéré cette situation comme le fait du Dieu.  5 victimes parmi les 11 dit ne rien réclamer pour leur véhicule détruit. Quant aux autres victimes, elles ne se  sont pas encore prononcées  sur la perte.

    A noter que les responsables de la  chambre des métiers aussi s’étaient rendus sur les lieux en la circonstance. Au cours de leur visite, ils ont déploré cet incident. Aux dires de certains mécaniciens que nous avons interrogés, cet incendie ne serait dû à autre chose qu’à certaines vieilles personnes qui  ramassèrent  des anciens sachets plastiques pour engorger les pourtours des garages. Une fois qu’il y a feu aux ordures,  avec la matière plastique   et l’aide du vent, le feu se  propage partout et c’est l’irréparable.

    Selon eux, auparavant le feu avait l’habitude de brûler une voiture, à cause des mêmes plastiques entassés devant le garage.

    En tout cas, les causes réelles  de cet incendie sont toujours  méconnues. Il revient aux autorités municipales de trouver une solution aux tas d’ordures, en les évacuants vers les endroits reculés de la ville. Car non seulement ces ordures peuvent être sources d’incendies dramatiques, mais aussi cause de maladies.

    Nouhoum KONARE

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER