Kalabancoro : Les bandits signent leur retour avec force

    0

    A travers le pillage en une seule nuit de 5 boutiques, les bandits ont signé leur retour en termes d’insécurité à Kalabancoro ce samedi 8 novembre 2014 aux environs de 3h du matin.

    Après un moment d’accalmie ou la population avait commencé à espérer pour longtemps vivre dans la stabilité, revoilà les bandits revenir avec force à Kalabancoro en s’attaquant en une seule nuit à cinq (5) boutiques, cambriolées entre 00H et 3h du matin.

    Selon le Chef de poste de la gendarmerie de Sangha, il a été informé aux environs de 3h du matin par un collègue gendarme qui est tombé en embuscade avec les malfrats en pleine opération avec un motocycliste qui transportait un gros colis sur sa moto. Ne se doutant de rien sur la présence d’autres complices, cet agent a commencé à lui poser des questions sur ce qu’il porte sur sa moto à de telles heures. Tout d’un coup, les complices du motocycliste sont arrivés avec des armes chargés. Se voyant en position de sans défense, seul face à cette cohorte de bandits, le pauvre gendarme ne s’est pas fait prier pour prendre la tangente. Dans sa course, il sera poursuivit par les bandits. C’est la maitrise de la zone seulement qui lui a permis de se sauver d’affaires. Indique le Chef de poste de Sangha. « Il m’a contacté pour m’informer de ce qui se passe. Sans attendre, explique Alassane Maiga, j’ai mobilisé tous mes autres éléments sur place dans l’espoir de tomber sur eux ».

    Et d’ajouter que lorsqu’ils sont arrivés sur place, ils ont coïncidé avec un véhicule suspect chargé, qu’ils ont poursuivi. « Mais que nous avons perdu quelques heures après les traces », souligne le Chef de Poste avec un visage très décevant d’avoir raté le coup.

    Le bilan est très lourd car les bandits ont causé à leurs victimes une perte avoisinant le million de nos francs. Le plus lourd a été constaté chez la boutique de Togo qui a constaté une perte de plus de 600.000f, suivie de la ‘’Quincaillerie Sidibé et frères’’ qui a enregistré une perte de plus de 200.000f. Une autre quincaillerie et une autre boutique de ‘’luxe beauté’’ qui ont réciproquement perdu plus de 50.000f. Seul le cyber café a connu moins de dégâts.

    Un motocycliste s’est vu aussi retiré sa moto par les bandits.

    La vigilance doit donc être de mise, car la pègre dangereuse est de retour à Kalaban Coro.

    Modibo Dolo

     

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER