Concours direct de recrutement de 757 agents dans la fonction publique : Les candidats dénoncent une mauvaise organisation

1

Le concours direct de recrutement de 757 agents dans la fonction publique lancé par le Ministère du Travail, de la Fonction Publique et des Relations avec les Institutions a débuté le mercredi 20 janvier dernier par les cadres de l’Information et de l’Audiovisuel, les interprètes…Ce concours se poursuivra dans les jours à venir avec les candidats des autres corps. Mais d’ores et déjà, les candidats dénoncent une mauvaise organisation de la part du Centre National des Concours de la Fonction Publique.

Le lancement de ce concours a été fait le mercredi 20 janvier dernier dans la salle N°1 du lycée  Ba Aminata Diallo (LBAD). Une salle qui regroupait les candidats pour les postes de journalistes-réalisateurs et ceux pour le poste d’interprète.

Prévu pour commencer à 8 heures, c’est à 8heures 30 que le concours a commencé. Et les candidats ont été surpris de voir que les sujets sont recopiés au tableau, car selon les organisateurs, il n’y a pas assez de copies pour tout le monde. Une situation que les candidats ont beaucoup dénoncée.

Ensuite, c’était le tour des candidats des autres corps de dénoncer la mauvaise organisation de ce concours.

En effet, venus regarder la liste des candidats dont les dossiers ont été retenus pour ce concours,  des centaines de jeunes diplômés étaient bloqués au portail du Centre National des Concours de la Fonction Publique hier jeudi aux environs de 12h30, sous prétexte qu’ils ne peuvent pas avoir accès à la cour car les agents n’ont pas encore fini d’afficher la liste des candidats retenus.

Pourtant, pour les candidats, c’est après avoir lu un communiqué publié dans le quotidien national  à cet effet, qu’ils se sont rendus au Centre National des Concours de la Fonction Publique pour vérifier si leurs candidatures ont été retenues. Mais grande fut leur surprise de voir que cette structure n’a pas encore fini son travail.

C’est ainsi qu’ils ont été priés de revenir dans l’après-midi entre 16h et 17h ou le lendemain, le temps que les agents terminent leur travail.

D D

PARTAGER

1 commentaire

  1. c’est toujours la mĂŞme chanson, nous allons donnĂ© de l’emploi aux jeunes, pourtant le mĂ©canisme de recrutement reste la mème , le clientĂ©lisme, la corruption, le favoritisme………. ce sont lĂ  les maux qui ont droit Ă  ces postes recherchĂ©s. c’est le pessimisme total chez le fils Ă  Boua, car le mĂ©rite n’a pas droit au chapitre.

Comments are closed.