Approvisionnement de 14 localités du Mali en eau potable : Les acteurs en conclave pour valider les schémas directeurs

0

L’hôtel Radisson Blu de Bamako a abrité hier jeudi 23 février 2017, la cérémonie d’ouverture des travaux de l’atelier de validation des schémas directeurs d’alimentation en potable de 14 centres de l’intérieur du périmètre de concession. Avec pour objectif : de  soulager la souffrance des populations.

La cérémonie d’ouverture de cet important atelier était présidée par Mme Ly Fatoumata Kane, conseillère Technique, représentant le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick AL Housseïni Maiga. Elle avait à ses côtés, l’Ambassadrice du royaume du Danemark au Mali, Winnie Estrup Petersen, le directeur général de la Société Malienne de Patrimoine de l’Eau Potable (SOMAPEP SA), Adama Tiemoko Diarra.

Dans son discours, la diplomate Danoise a laissé entendre que cet atelier de validation des schémas directeurs permettra l’alimentation en eau potable de plusieurs localités de l’intérieur du pays dont les villes de : Sikasso, Koutiala, Kati, etc.

Elle a par ailleurs remercié la SOMAGEP et la SOMAPEP SA pour leurs efforts ayant permis  l’obtention de meilleurs résultats dans l’alimentation en eau potable des localités du pays grâce à aux schémas directeurs. Elle a également remercié l’ensemble des acteurs qui interviennent dans le domaine de l’hydraulique pour leur accompagnement aux côtés du Mali. A sa suite, la représentante du ministre de l’Energie et de l’Eau, Mme Ly Fatoumata Kane a, à son tour, remercié les Partenaires Techniques et Financiers pour leur accompagnement constant du Mali en faveur de l’amélioration des conditions de vie des populations maliennes.

Elle particulièrement salué la coopération Danoise pour avoir financé l’organisation du présent atelier.  Selon elle, la problématique de l’alimentation en eau potable au Mali constitue une des priorités du gouvernement du Mali.  Qui a initié la réforme institutionnelle du secteur de l’hydraulique ayant abouti à la création d’une société de patrimoine (SAMAPEP SA) et d’une société d’exploitation (SOMAGEP SA) dans le but de corriger les insuffisances constatées ces 2 dernières années dans l’alimentation en eau potable.

Aux dires de Mme Ly Fatoumata Kane, dans le but de promouvoir un développement durable du service d’eau potable dans le pays, les services techniques de son département en collaboration avec les PTF ont mené des réflexions ayant abouti à l’élaboration des documents de programmation et de planification appelés « Schémas Directeurs d’Approvisionnement en Eau Potable ». Et, cela afin de mieux structurer et prioriser les investissements dans la chaine de production, distribution d’eau potable dans les centres gérés par la SOMAPEP SA et la SOMAGEP SA.

Selon la représentante du ministre, l’atelier qui déroulera pendant 2 jours a pour but de trouver des solutions aux problèmes d’accès à l’eau potable à l’intérieur du pays. Et cela, dit-elle, à travers des échanges pour examiner les résultats des études menées dans plusieurs localités du pays dont : Kayes, Kati, Sikasso, Nioro du Sahel, Kita, Koulikoro, Sélingué, Bougouni, Ségou, Markala, Sana, Mopti et Badiangara. Mais aussi, les acteurs se sont penchés  sur les perspectives d’accès à l’eau potable dans ces différentes localités couvertes par le Projet d’appui Dano-Suédois au Programme Sectoriel Eau-Assainissement (PADS-PRODESA) dans la sous composante Hydraulique Urbaine.

A noter que la réalisation des études d’élaboration des schémas directeurs pour l’approvisionnement en eau potable des centres de l’intérieur du périmètre concédé vise à présenter, pour chacun des centres une ou plusieurs options pour le développement des capacités de production et de distribution. Il s’agit de faire en sorte que les infrastructures puissent répondre aux évolutions des besoins en eau potable de la zone par une série d’actions  coordonnées. Le schéma directeur présente une évaluation sommaire des investissements nécessaires par centre, précise Mme Ly Fatoumata Kane. Avant de poursuivre en ajoutant que les schémas directeurs sont élaborés pour l’horizon 2030 avec des actions pour pallier les besoins  à court terme ‘(horizon 2020) dans le cadre de la planification des actions à l’horizon 2030 en évitant des simples actions d’urgences.

Modibo Dolo

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER