Atelier multi acteurs sur le FMDL au Mali : Vers l’opérationnalisation immédiate du Fonds

0

La Coalition de la Société Civile Publiez Ce Que Vous Payez (PCQVP)-Mali en partenariat avec International Institute For Environnement and Development (IIED) a initié, le mercredi  15 décembre 2021 à l’hôtel Millenium, un atelier multi acteurs sur l’opérationnalisation du Fonds Minier de Développement Local (FMDL). Etaient présents à cet atelier, M. Bréhima Guindo, représentant du Ministre de l’Economie et des Finances, M. Abdoul WahabDiakité, Président de la Coalition PCQVP-Mali, M. Nouhoum Diakité, le Coordinateur de la Coalition PCQVP, M. Bréhima Bouaré, représentant du Haut Conseil de la Société Civile, M. Soumaïla Sogoba, représentant de OXFAM, partenaire historique de la Coalition, M. Mahamadou Lamine Diarra, membre du Conseil National de la transition (CNT), et plusieurs autres participants venant de différents secteurs.

Dans son discours, M. Abdoul Wahab Diakité a vivement remercié les participants pour leur mobilisation en faveur du développement du Mali. M. Bréhima Guindo a, pour sa part, remercié la Coalition (PCQVP) au nom du Ministre de l’Economie et des Finances pour  l’effort qu’elle déploie pour le développement du secteur minier. Pour lui, le développement local est une entité importante dans le développement économique du Mali. Il a fait savoir que la mine représente 10% du Produit Intérieur Brute (PIB) et 20% du budget de l’Etat. Pour terminer, il a appelé les participants à conjuguer les efforts enfin que les résolutions de l’atelier soient une réussite pour le Mali.

Spécifiquement l’atelier avait comme objectif de partager avec les participants le rapport de recherche de PCQVP-Mali sur l’état des lieux de la mise en place du FMDL au Mali. Aussi partager avec les participants le mémo d’analyse comparative des priorités du fonds minier de développement local (FMDL) au Burkina Faso, Guinée Conakry et Mali de l’IIED et CCSI.

Le Fonds Minier de Développement Local (FMDL) est une contribution financière de l’Etat et des entreprises minières détenant des permis d’exploitation de grande mine et de petite mine et celles titulaires des autorisations d’exploitation de arrières industrielles. Un fonds créé en application de l’article 83 de l’ordonnance N°2019-022/P-RM du 27 septembre 2019 portant code minier. Il vise à financier les plans de développement régionaux, communaux et locaux.

Les contributions sont faites à partir des prélèvements sur 0,25% du chiffre d’affaire des sociétés minières et les titulaires des autorisations d’exploitation de carrières industrielles. Le montant obtenu est réparti comme suit : 0,15% de ce montant soit 60% reviennent aux communes affectées et impactées par les exploitations minières ; 0,10% de ce montant soit 40% pour les collectivités territoriales dont les communes impactées.

Au terme de cet atelier l’ensemble des participants ont joint leurs voix à la Coalition Publiez Ce Que Vous Payez –Mali pour appeler les autorités à l’opérationnalisation immédiate du Fonds Miner de Développement Local (FMDL) au Mali.

Y. MARIKO

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here