Justice : l’opérationnalisation de la CARPA – Mali au cœur d’une formation à l’INFJ

0

Créée il y a une vingtaine d’année, la Caisse des règlements pécuniaires des avocats (CARPA) n’est toujours pas opérationnelle au Mali. Pour corriger les problèmes liés à cette situation, l’Institut national de Formation judiciaire abrite, depuis ce mercredi 7 avril, une formation de deux jours des avocats sur le sujet.
« La formation est le meilleur créneau qui puisse à l’avocat de rester constamment sur les rebords du droit », a salué le bâtonnier Me Moustapha Cissé. Cette formation dispensée dans le cadre de la deuxième phase du Projet d’Appui à la Justice au Mali (PAJM II) porte sur la Caisse des règlements pécuniaires des avocats. « La CARPA est un outil de crédibilité de la profession d’avocat et de sécurisation de l’avocat dans le maniement des fonds qu’il reçoit de ses clients ou pour ses clients », a indiqué le bâtonnier de l’Ordre des Avocats du Mali.
De l’Institut national de Formation judiciaire (INFJ), les avocats maliens seront formés, par visio-conférence, par des experts du barreau de France. « La formation n’est pas que du distanciel, c’est un système hybride », a indiqué Toubaye Koné, directeur de l’INFJ. Ainsi, un modérateur national, dans la salle à Bamako, secondera l’expert international. Les besoins de formation sont exprimés par le barreau du Mali. Une série de formation est donc prévue une durée de trois ans.
La formation concernera tous les acteurs de la chaîne judiciaire. Ainsi, les avocats, les notaires, les huissiers, les magistrats seront formés tour à tour dans le cadre du PAJM II. « Nous sommes fiers d’accompagner l’Institut national de Formation judiciaire pour qu’elle puisse prendre sa pleine place dans ce processus de formation », a déclaré Laurence Fayolle, Chef d’équipe du PAJM.
Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here