Pour sécuriser et promouvoir la migration : Vers un document de politique nationale

2

Le manque d’une vision stratégique de la problématique migratoire, a conduit à l’élaboration d’une Politique Nationale de Migration. Pour mener à terme son processus d’élaboration, a lieu l’atelier de restitution du document de projet.

Le Ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine a organisé un atelier de restitution du document de projet de la Politique Nationale de Migration, le 24 octobre 2012, au Centre International de Conférence de Bamako.

Dans sons discours d’ouverture, le secrétaire général par intérim du Ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, Amadou Soulalé, a souligné le fort ancrage de la culture de la migration au Mali, où chaque famille a son migrant et depuis toujours. Même si le Malien reste attaché à son pays, aussi longtemps qu’il réside à l’extérieur. Ce qui explique selon lui, l’importance particulière accordée par le gouvernement aux questions migratoires : « Cette volonté politique s’est traduite par des avancées perceptives. Il s’agit de la création de cadres de concertation etc. le rapatriement de milliers de nos compatriotes dans de meilleures conditions, la mise en place de programmes de rapatriement des maliens des zones de conflits,  l’accompagnement des expulsés et autres reconduits, la protection et le soutien aux Maliens de l’extérieur, la mise en place de projets de réinsertion socioéconomique, la politique de Co-développement, les campagnes de sensibilisation, la mobilisation de la société civile, les initiatives de valorisation des apports de la diaspora mais aussi, l’existence de lois spécifiques.

Il continua pour dire que malgré cette volonté à mieux sécuriser et promouvoir la migration, des problèmes demeurent et des espaces de dialogue et initiatives ont été développés. Cependant releva t-il, on constate le manque d’une vision stratégique de la problématique migratoire dans toute sa globalité.  « C’est pourquoi l’élaboration d’une politique nationale de migration s’avère une impérieuse nécessité,  si nous voulons faire de la migration un atout pour le développement de notre pays et minimiser les risques liés au phénomène ».

La politique nationale de migration a pour objectif de mieux gérer la migration, afin de contribuer à la réduction de la pauvreté et à favoriser le développement durable.

Binta Gadiaga

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. ok ,les maliens ont le droit de migrer vers le Nord …….sans depasser Kidal :mrgreen: :mrgreen:

  2. “Pour mener à terme son processus d’élaboration, a lieu l’atelier de restitution du document de projet”: si on organise un atelier de RESTITUTION, c’est que le document a été déjà ELABORÉ… 😉

Comments are closed.