Bounti endeuillé : Un raid a fauché une centaine de civils

6

Les réjouissances de mariage ont tourné au cauchemar. Un hélicoptère non identifié a effectué des frappes mortelles.

La nouvelle année commence dans le sang et les larmes comme la précédente s’est achevée. Une centaine de civils ont perdu la vie dans les frappes aériennes qui ont visé Bonti, village peul situé dans le cercle de Douentza. Le drame est survenu en pleines réjouissances de mariage dans la nuit de dimanche à lundi. Un hélicoptère non identifié a ouvert le feu sur les civils, tuant une centaine et faisant de nombreux blessés. Les secours se sont vite organisés. Et les blessés ont été acheminés à Douentza.

Jusqu’où le Mali va sombrer ? Il ya quelque chose de désespérant à assister au scénario répétitif et cauchemardesque d’un pays abonné à des régulières crises et qui peine à en sortir. Telle une rafale de vent qui souffle sur le roseau, un des plus faibles de la nature,  les engins explosifs improvisés tuent sur les routes. Ces engins ont privé des êtres du droit à l’enfance, celui de jouer, de rire et de se blottir dans les bras de leurs parents. Ceux d’entre eux qui ont la chance d’en échapper ont assisté parfois impuissant au massacre de la famille, au pillage des récoltes, au vol de leurs vaches qui leur fournissait du lait indispensable à leur croissance ou de l’argent nécessaire au paiement de leurs frais de scolarité, de leurs fournitures scolaires. Des écoles sont demeurées portes closes sous la menace des hordes de bandits hostiles à tout progrès.

Tourbillon de violences

La situation est gravissime. Le Mali est à bout de souffle. Ce raid est des plus meurtriers et rappelle tristement l’attaque d’Ougossagou, entre autres, dans la zone de Bankass, avec son cortège de morts et de blessés- au moins 31 personnes ont été tués dans une seconde attaque dans cette localité où 160 peuls avaient été massacrés en mars 2019. Attribuée à des chasseurs dogons, elle a été le point culminant de violences intercommunautaires en cours dans le centre du pays.

La zone proche de la frontière avec le Burkina Faso est prise dans un tourbillon de violences depuis 2015 et l’apparition d’un groupe djihadiste emmené par le prédicateur peul Amadou Kouffa qui a largement recruté dans sa communauté et rejoint le groupe de soutien à l’islam(GSIM), principale alliance djihadiste affiliée à Al-Qaïda , dès sa création en 2017.

Les affrontements se sont multipliés entre peuls, majoritairement éleveurs, et les ethnies bambara et dogon, qui pratiquent essentiellement l’agriculture ; ces dernières ont mis sur orbite la milice d’autodéfense dénommée Dan nan Ambassagou officiellement dissoute au lendemain du massacre.

Aux cycles d’attaques et de représailles s’est greffé un banditisme rampant jusque dans les principales villes du sud voire en rase campagne. Des citoyens sont braqués en plein jour, mettant à nu les failles du dispositif sécuritaire.

 

Georges François Traoré

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Attendons l’expression magique (overture d’une enquête) qui, en pareille circonstance se termine en queue de poisson. Tout ce qu’on peut faire maintenant est de prier pour les victimes collatérles. Les djihadites, eux sont déjà dans les bras de leurs 72 vierges.😜

    Avant hier c’etait 20 morts, le lendemain 19 et aujourd’hui100 morts. On peut dire sans se tromper qu’il y a une forte dose de mensonge de part et d’autres dans cette affaire.

    1) Qu’une foule immense se réunisse un Dimanche pour célébrer un mariage veut dire que les villageois ne font plus de differences entre Jeudi et Dimanche. La tradition veut que les mariages coutûmiers se passent les Jeudi soirs.

    2) Les villageois parlent d’hélicoptère et les Français parlent d’avions de patrouille, en plein jour la marge d’erreur est inexistante. Non seulement un avion ne peut pas être confondu à un hélicoptère, mais aussi un avion ne peut pas proceder à tirs comme le fait l’hélico. Un avion bombarde.

    3) Le guerrier Bambara qui a donné à BARKHANE les cordonnées GPS doit être retrouvé et fusillé. Pour que les avions de BARKHANE ou la MINUSMA puisse venir frapper jusque dans les faubourgs de Douentza, il faut que cela reeponde à un appel des Fama. On se souvient de cette unité de l’armée qui avait été frappée par Serval à qui un Officier avait malencontreusement donné les cordonneées GPS comme étant celles de l’ennemi.

    • “On se souvient de cette unité de l’armée qui avait été frappée par Serval à qui un Officier avait malencontreusement donné les coordonnées GPS comme étant celles de l’ennemi.”

      tu continues à croire aux erreurs de la franSS …. tu dois certainement croire au vieux blanc barbu obèse, qui arrive par magie par passer par ton chéminé …

      Ce ne sont pas des erreurs, ce se cont des crimes de guerres !!! Et ça va continuer , avec la franSS !!!

  2. QUELLE VIOLENCE….!

    UN CENTAINE DE PERSONNES CIVILES MASSACRÉES DANS UN BOMBARDEMENT DE LA FRANCE.

    C’ ÉTAIT LE DIMANCHE 3 JANVIER, DONC VOILÁ 3 JOURS….!!!!

    TOUJOURS AUCUN SIGNE DES AUTORITÉS DE LA TRANSITION.

    AUCUN..!!!

    ÉHHH….!

    GLOIRE Á TOLOBA POUR AVOIR RÉVELÉ AUX FAUSSES “AUTORITÉS” DU MALI LE SOMMET DE LA RÉSISTANCE ANCESTRALE CONTRE LES ENVAHISSEURS ISLAMO-LATINS TOUS ABRAHAMIQUES CANCÉREUX SPIRITUELLEMENT..!

    QUE TOUS LES ESPRITS DU MALI DÉTRUISENT DE HONTE, DE MALADIES LES DIRIGEANTS VOLEURS, MENTEURS, TRAITRES ET LARBINS DE LA FRANCE ET DES ARABES…!!!

    AMON..! AMON..! AMON..!

    SANÉÉ ANI KONTRON…!!

    • Au pays des guerriers fuyards un farfelu comme TOLOBA peut être célébré en héros. Au lieu de nous protéger contre les djihadistes, ce lâche nous protège contre des bébés endormis. 😎😎

  3. Les franSSais continuent à tuer les maliens avec son armée criminelle pédophiles inpunis …

    JE rappelle : le mali n’aura jamais la paix avec l’oKKKupation franSSaise !!!

    Voilà pourquoi le Cameroun a refusé catégoriquement, l’armée franSSaise dans la guerre contre les boda haram … Et ils ont eu raison, ils ont vaicun ces ba biens haram !!!

    To le male degagera la franSS et son armée, to le mali va retrouver la paix ….
    Il n’y a aucune paix avec l’onul et la franSS !!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here