Mali: attaque contre un camp de l’armée à Guiré, dans le centre

4

Au Mali, un camp de l’armée malienne a été attaqué, tôt ce dimanche 21 avril, dans la localité de Guiré (centre), située dans le cercle de Nara, à environ 400 km de Bamako, en direction de la frontière mauritanienne, par des hommes armés non clairement identifiés pour le moment. Des témoins évoquent des tirs à l’arme lourde des assaillants. Au moins dix militaires ont été tués. Il y a par ailleurs d’énormes dégâts matériels, selon une source sécuritaire.

Selon les témoins, vers 5h00 du matin ce dimanche, des hommes lourdement armés se sont dirigés -à moto et à bord de véhicules- vers le camp militaire de la localité de Guiré, proche de la frontière avec la Mauritanie.

Des tirs d’armes automatiques sont entendus par des habitants. Sur place, les fidèles qui se rendaient à la mosquée ont rebroussé chemin.

Venus du nord et de l’est du camp, les assaillants qualifiés de « terroristes » ou encore de « jihadistes » avaient visiblement un objectif précis: détruire le camp qui occupe une position stratégique. Il est situé, en effet, non loin d’une forêt (la forêt du Wagadou) commune au Mali et à la Mauritanie et supposée abriter les jihadistes.

A leur arrivée au camp de Guiré, les assaillants ont mis le feu à des véhicules militaires et en ont emporté d’autres. Un témoin a expliqué à RFI qu’il avait vu des assaillants repartir avec des véhicules avec à l’intérieur leur engin à deux roues.

Outre les militaires maliens tués, il y a eu des blessés, selon une source médicale locale.

Ce dimanche midi, un renfort de l’armée malienne, venu de 110 km plus au sud, est arrivé à Guiré pour rassurer les populations et prendre le contrôle du camp, après le départ des mêmes assaillants.

RFI

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Une Armée qui se fait tout le temps humilier par des attaques surprises. Dites à l’Armée de se réveiller, et de moins dormir. Un soldat ne dort pas ou dort très peu. Les attaques surprises se font tout le temps la même période entre 00h et 07h du matin. Nous l’avons tous remarqué, alors arrêter de dormir entre 00h et 07h du matin et défendez vos positions. Un troisième république est imminente, je la sens,… Le sommet de l’incompétence se réalise au Mali depuis bientôt 07 ans. Il ne nous restera plus que nos yeux pur pleurer nos morts si nous ne faisons rien. Dites aux généraux bureaucrates qu’une guerre se se joue au front et non dans des bureaux climatisés à 1000 km du front. Nous sommes devenus la risée du Monde …

  2. Pourquoi nous ne nous posons jamais la question qui sont ces assaillants quand certains descendants des familles plus nobles que les autres nobles se pavanent dans les rues en tirant en l’air avec des armes de guerre sans questionnement. Quand certains jurent qu’il y’aura un coup d’état avant la fin du mandat d’IBK sans impunité. De grâce nous connaissons nos ennemis qui ne sont autres que nos protégés nos protégés. Nous sommes en train de perdre notre état nation avec la complicité des leaders politiques personne n’ose dire la vérité au contraire. Nous sommes devenus un sanctuaire des hommes de culte.je m’arrête là.

  3. ” … Ce dimanche midi, un renfort de l’armée malienne, venu de 110 km plus au sud, est arrivé à Guiré pour rassurer les populations et prendre le contrôle du camp, après le départ des mêmes assaillants… ” … /// …
    :
    Un renfort de l’armée malienne, est arrivé à Guiré pour rassurer les populations et prendre le contrôle du camp, après le départ des mêmes assaillants… Si seulement ils arrivent à plutôt garder le contrôle du Camp avant, pendant et après les attaques… Ce serait encore mieux, dirait (… de la Palisse… ?. Ils ne peuvent rassurer les Populations que si eux ne se faisaient pas déloger de leurs camps à chaque attaque surprise.

  4. 1- Le pouvoir d’ IBK joue sa dernière chance maintenant…

    2- Beaucoup de partis politiques auront á démontrer, á prouver leur sens patriotique, ou disparaitront…

    Bref, il y a un FORT RISQUE d’ une RÉVOLUTION POPULAIRE au Mali.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here