Mali: le colonel Assimi Goïta s’implique dans la libération de Farabougou

8

Face au blocus de la localité de Farabougou imposé depuis début octobre par de présumés jihadistes, l’armée malienne est en train de réagir fermement. Un tweet des Forces armées évoquait même la libération de Farabougou ce jeudi soir. Le vice-président de la transition, chargé des questions de sécurité et de défense le colonel Assimi Goïta, principal auteur du coup d’État du 18 août, a en tout cas quitté Bamako pour s’installer momentanément dans la région de Ségou dont dépend administrativement Farabougou.

Le colonel Assimi Goïta, vice-président de la transition chargé des questions de Sécurité et de Défense, est sur le terrain. L’homme a probablement compris que l’opinion publique nationale voulait voir l’armée malienne montrer ses muscles à Farabougou pour défendre les populations pris en tenaille depuis début octobre par de présumés jihadistes.

Le colonel Assimi Goïta a donc momentanément abandonné son fauteuil douillet de Bamako afin de diriger les opérations militaires dans la région de Ségou. De la localité de Bafo par exemple, il a organisé la ronde des hélicoptères qui a permis à des militaires maliens de prendre pied dans le village de Farabougou.

Des militaires et des vivres dans le village, mais les alentours sont toujours contrôlés par les assaillants armés. Que va- t-il se passer ? « Le colonel Assimi Goïta est toujours ici dans la région de Ségou et pour encore des jours », s’est contenté de répondre un  proches du principal auteur du coup d’État du 18 août dernier.

D’après nos informations, la priorité de l’armée malienne est de montrer à la population de Farabougou qu’elle est là et qu’elle ne l’abandonnera pas. Aucun de nos interlocuteurs ne souhaitent entrer dans les détails. « Secret défense oblige ».

Source: https://www.rfi.fr/fr/afrique

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Les FAMAs sont de plus en plus visible, vivement d’autres actions d’envergure. Vous avez le soutien de tous les maliens sinceres

    • Le Mande Fugari keba ani Mande Zonkeba Boua le ventru IBK est parti chasse du pouvoir comme un mal propre alors sa mise a cote se sent et nous avons petit-a-petit une armee qui ressemble a une veritable.

  2. Le siège de farabougou par les supposés terroristes profite à qui ? Ce qui est sûr ça empêche Assimi Goïta d’assurer le rôle de garde fou pour assurer la bonne gouvernance dont les acteurs politiques n’ont pas pu assurer depuis une trentaine d’années ! Ce terrorisme est orchestré par ceux qui veulent que le Mali soit partagé ! Vu le manque de responsabilité des acteurs politiques , il est évident que l armée assure deux rôles : défendre le territoire et assurer la bonne gouvernance par des actions de contrôle , de suivi et de correction !
    Les acteurs politiques sont incapables ! La main invisible est là pour déstabiliser le Mali par des apatrides maliens qui dénigrent l’armée et par des mercenaires déguisés en terroristes ! Le pyromane et le pompier , double jeu ! D après l’hymne nationale l enemi découvre son front au dedans ou au dehors : les pères fondateurs du Mali connaissaient le pyromane pompier ( main invisible ) avec ses complices apatrides maliens de l’intérieur qui se caractérisent aujourd’hui par leurs hostilités aux jeunes officers ! Si vraiment vous voulez l’intérêt du Mali alors unissons nous pour aider les jeunes officers car ils ont besoin d’être aidé ! Nul ne peut consture seul le Mali !

  3. ASSIMI EST LE PRESIDENT GUERRIER, CEUX LA QUI N’ONT RIEN COMPRIS DE LEUR ENGAGEMENT COMPRENDRONS QU’ILS SONT DETERMINES A LIBERE PAS POUR UN SEULEMENT UN VILLAGE OU UNE PARTIE DU MALI MAIS POUR L’ENSEMBLE DU MALI.
    MAIS PETIT A PETIT.
    LE TAPE A OEIL ON S’EN FOUT.
    NOS JOURNALISTES DOIVENT APPRENDRE A RESPECTER NOS AUTORITES ET EVITER DES PRISES DE POSITION POLITIQUE.
    LE MALI A BESOIN DE L’EFFORT DE TOUS SES FILS MAIS DANS LA MEME DIRECTION.

  4. Bravo nos Fama la tolérance zéro aucun criminel ne sortira pas ce village, certains centristes sont des complices avec leurs frères et fils terroristes, FaMA tolérance zéro, droits de l’homme allez vous faire en oeufs .

  5. Assimi nous n’avons pas besoin de toi a Bamako mais a Segou, Mopti, Gao, Kidal et Menaka, il ne faut pas venir se cacher dans la population civile de Badalabougou comme l’avait fait le General Didier apres la destruction de son QG du G5 a Sevare en plein jour. Nous te payons pour faire la guerre et la gagner!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here