Africités 2015: Le Maroc cité en exemple par les Femmes élues locales d’Afrique

APA - Johannesburg (Afrique du Sud) La Présidente du Réseau des Femmes Elues Locales d’Afrique (REFELA), Mme Fatimetou Abdel Malik, par ailleurs maire de la Commune de Tevragh-Zeina (MAURITANIE), a invité les Etats d’Afrique à s’inspirer de l’exemple du Royaume du MAROC, un pays «qui porte fièrement» les intérêts des femmes africaines, «entrepreneurs, commerçants et autres».

0

Son organisation qui revendique des milliers de membres a tenu à citer en exemple, en marge du Sommet Africites, l’engagement du MAROC, «terre d’accueil des femmes élues locales d’Afrique», pour avoir abrité l’Assemblée générale constitutive du REFELA, en 2011, dans la ville de Tanger, en plus d’allouer une subvention annuelle de 10.000 Euros.

Très présent au Sommet Africites 2015, le Réseau des Femmes Elues Locales multiplie les initiatives auprès des Associations d’élus, des partenaires au développement et de la société civile pour faire entendre la voix des femmes.

Sa Présidente a déposé sur la table du Comité Exécutif de Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLUA qui se réunit ce mercredi 2 décembre, un projet de résolution qui fera en sorte que le Caucus des femmes puisse s’organiser simultanément avec les 5 sous-régions.

 

Si une telle résolution passe, les femmes seront mieux représentées dans les différentes instances de décision du Mouvement municipal africain.

Le REFELA a également élaboré une nouvelle feuille de route qui devrait etre soumise mercredi, pour adoption à l’Assemblée générale de CGLUA.

 

Cette nouvelle feuille de route du REFELA prévoit des rencontres d’échanges dans chaque pays et des campagnes de lobbying pour positionner les femmes sur les listes électorales et pour aider les femmes qui s’activent au niveau de leur ville à se prendre en charge.

MD/of/APA

PARTAGER