Après la chute du drone américain Reaper, pic de tensions entre Moscou et Washington

8

L’incident aérien en mer Noire laisse planer la menace d’une « escalade involontaire » entre la Russie et les États-Unis.

INTERNATIONAL – Les relations diplomatiques entre les États-Unis et la Russie vont-elles ressortir affaiblies après l’incident aérien en mer Noire ? Les tensions restaient vives ce mercredi 15 mars, après que Washington a accusé la veille l’aviation russe d’avoir fait chuter un drone américain.

« Nous partons du principe que les États-Unis s’abstiendront de spéculations ultérieures dans l’espace médiatique et cesseront leurs vols près des frontières russes », a déclaré sur le réseau Telegram l’ambassadeur russe aux États-Unis, Anatoli Antonov.

« Nous considérons toute action avec recours à des armements américains comme ouvertement hostile », a-t-il souligné, assurant que « la Russie ne cherche pas de confrontation et reste pour une coopération pragmatique dans l’intérêt des peuples de nos pays ».

« Notre drone MQ-9 effectuait des opérations de routine dans l’espace aérien international quand il a été intercepté et percuté par un avion russe, entraînant le crash et la perte du MQ-9 », avait déclaré mardi le général James Hecker, commandant des forces aériennes américaines en Europe, confirmant des informations révélées plus tôt par l’AFP sur un incident impliquant un drone Reaper en mer Noire.

Il avait précisé qu’avant la collision de l’un des chasseurs russes Su-27 avec le drone endommageant l’hélice, ils avaient largué du carburant et survolé l’appareil à plusieurs reprises.

L’armée russe a démenti avoir provoqué la chute de l’appareil, tout en reconnaissant que deux de ses chasseurs l’avaient intercepté mardi.

L’Ukraine accuse Poutine de vouloir « étendre » le conflit

De son côté, l’Ukraine a accusé la Russie de chercher à « étendre » la guerre en Ukraine à d’autres parties. « L’incident avec le drone américain MQ-9 Reaper provoqué par la Russie en mer Noire est un signal de (Vladimir) Poutine qu’il est prêt à étendre la zone du conflit et à y impliquer d’autres parties », a déclaré sur Twitter le secrétaire du Conseil de sécurité ukrainien, Oleksiï Danilov. La Russie utilise la « tactique de va-tout » consistant à « toujours faire monter les enchères », a-t-il encore fustigé.

C’est la première fois depuis le début du conflit en Ukraine le 24 février 2022 qu’un pays de l’Otan, soutien de l’Ukraine, reconnaît perdre un équipement opéré par lui-même dans cette région hautement inflammable.

« Il s’agit d’un acte dangereux et non-professionnel des Russes », avait souligné le haut gradé américain. « Les drones des États-Unis et des alliés continueront à opérer dans l’espace aérien international », avait-il ajouté en appelant les Russes à « se comporter de manière professionnelle ».

« Les actions agressives des équipages russes pourraient aboutir à des malentendus et une escalade involontaire », avait insisté l’armée américaine.

Un porte-parole de la Maison Blanche, John Kirby, avait dénoncé un « acte irréfléchi » des Russes, notant qu’il y avait déjà eu dans le passé des interceptions de drones américains par des avions russes, mais que cet incident était « unique » dans la mesure où il avait abouti à la perte du Reaper.

En guise de protestation, le département d’État américain a convoqué Anatoli Antonov, et l’ambassadrice des États-Unis à Moscou, Lynne Tracy, a adressé un message au ministère russe des Affaires étrangères.

« Nous sommes en contact directement avec les Russes, au niveau des hauts responsables, afin de leur transmettre notre forte objection face à cette interception », avait déclaré à la presse le porte-parole de la diplomatie américaine, Ned Price.

Vitesse de croisière : 335 km/h

Selon le ministère russe de la Défense, le drone américain avait été détecté « dans la zone de la péninsule de Crimée » et avançait « en direction » des frontières de la Russie.

L’appareil volait « avec des transpondeurs éteints » et avait violé « la zone du régime provisoire d’utilisation de l’espace aérien établie pour mener l’opération militaire spéciale » en Ukraine, selon le ministère. Il a été intercepté par deux chasseurs russes qui ne l’ont pas heurté et n’ont pas entraîné sa chute, avait-il ajouté.

L’appareil « a commencé un vol non contrôlé avec une perte d’altitude et a heurté la surface de l’eau », selon le ministère russe. « Les chasseurs russes n’ont pas utilisé leurs armements, ne sont pas entrés en contact avec le drone et sont rentrés sans encombre à leur base ».

« Nous réfutons le démenti de la Russie », avait rétorqué sur CNN John Kirby, ajoutant que les États-Unis avaient « pris des mesures » pour récupérer leur appareil.

Le drone Reaper est un aéronef – 20 mètres d’envergure – piloté à distance et équipé de capteurs embarqués pour la surveillance, ainsi que d’armement. Volant à une vitesse de croisière de 335 km/h, il bénéficie d’une autonomie de plus de 24 heures.

Selon le porte-parole du Pentagone, le brigadier général Pat Ryder, le drone était « incapable de voler et incontrôlable donc nous l’avons fait descendre ». Il a indiqué qu’à ce stade, il n’y avait pas eu de contacts entre militaires russes et américains à ce sujet.

SOURCE: huffingtonpost.f

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. @Kan tu n’as que tes deux yeux pour pleurer car les Etats-Unis et ses principaux allies comme la France et la Grande Bretagne sont des Etats terroristes et doivent etre reconnus et classes de la sorte.

    • Tu aimes trop la violence toi
      Pourtant tu n’as pas l’air courageux …. certains t’appellent le peureux ici – sans doute qu’ils te connaissent –

  2. Ce qui fait mal et très mal, c’est que les USA font la guerre chez les autres, mais jamais chez eux aux USA, un pays qui sait comment se moquer des autres état du monde. Nous sommes convaincus que ce pays a de très mauvais futur devant lui grâce à la puissance d’Allah le tout puissant.
    Ce pays doit se focaliser sur le bonheur du monde et non celui des USA seules qui n’est qu’un petit espace de cette planète, tant que les USA n’aurons pas compris çà, elles ne créerons que le malheur du monde et par ricochet celui des USA elles-mêmes. Nos bonheurs et malheurs sont liés qu’on le veule ou pas.
    Ligeor Nsongola disait ceci “Perdre pour gagner. Souffrir pour comprendre. Tomber pour grandir. La plupart des grandes leçons de la vie s’apprennent dans la douleur.”Fin de citation.
    Stefan Zweig s’est exprimé en ces termes “Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient à les communiquer.” Fin de citation.
    Abraham Lincoln a dit ceci ” L’éducation coûte très chère, l’ignorance encore plus chère.” Fin de citation.
    Nelson Mandela a dit ceci “L’honneur appartient à ceux qui jamais ne s’éloignent de la vérité, ceux qui ne se laissent jamais décourager par les insultes, l’humiliation ou même la défaite.” Fin de citation.

  3. Kan comme si le SATAN OTAN aime la paix? Comme si Sarkozy, Obama, Clinton, Cameron aiment la paix et pas la violence en Libye, comme si l’OTAN en détruisant l’Irak et la Syrie adore la paix, comme si en bombardant l’Afghanistan et la Somalie les Américains aiment la paix, comme si l’Armee de la maudite France en faisant la guerre pour mettre Ouattara sur place a Abidjan aime la paix? etc. etc. etc.. Les Etats Unis sont un Etat terroriste comme ses allies principaux: la France et la Grande Bretagne

  4. Voici pourquoi il faut appeler un chat-un chat, les Etats-Unis sont un état terroriste sur le plan mondial et créent et financent les activités des terroristes a travers le monde!

  5. La prochaine fois la Russie va bombarder le train ou avion transportant les idiots Biden, Macron et autres leaders Occidentaux en Ukraine!

    • Tu aimes trop la violence toi
      Pourtant tu n’as pas l’air courageux …. certains t’appellent le peureux ici – sans doute qu’ils te connaissent –

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Leave the field below empty!