Attaque terroriste au Burkina Faso : Vendredi noir à Ouagadougou

0

Après la lâche attaque perpétrée contre l’hôtel Radisson à Bamako en novembre dernier (et qui s’est soldée par le lourd bilan de 21 morts), le groupe Al Qaïda au Magreb Islamique vient de récidiver dans son œuvre démoniaque. Cette fois-ci, il a pris pour cible, des restaurants et un hôtel à Ouagadougou au Burkina Faso.

L’horreur a eu lieu dans la soirée du vendredi 15 janvier dans la capitale du Faso quand des terroristes, au nom d’AQMI ont mitraillé des restaurants, avant de se retrancher avec des otages dans l’hôtel Splendid de Ouagadougou.

Là, 29 personnes ont été tuées et 33 autres blessées. Les terroristes au nombre de 4 ont été neutralisés.  Les victimes sont de 18 nationalités différentes et la plupart des occidentaux. Le quai d’Orsay a annoncé que deux Français ont été tués et une Française blessée. Six Canadiens ont également été tués, selon Ottawa.

De son côté, le ministère Suisse des Affaires Etrangères a indiqué que deux de ses ressortissants figurent parmi les victimes. Un Néerlandais serait mort dans l’attaque, ainsi qu’un Américain.

Parmi les personnes tuées, on compte également 5 Burkinabés.

A noter que l’assaut des forces Burkinabés, françaises et Américaines contre les terroristes (le samedi aux alentours de 1h30) a permis d’évacuer 126 personnes, dont 150 blessés.

Il faut signaler qu’avant même la fin de la prise d’otage, le tristement célèbre groupe AQMI a revendiqué non seulement l’attaque contre l’hôtel Splendid, mais aussi l’enlèvement d’un couple Australien, toujours au Burkina Faso.

La Rédaction

PARTAGER