Burkina: la commission d’enquête a remis son rapport sur le putsch

1
Burkina Faso: de nouvelles arrestations liées au putsch manqué
L’armée burkinabè patrouille aux abords du camp de base du RSP, le 29 septembre 2015.
AFP PHOTO / SIA KAMBOU

Mise en place il y a un mois au Burkina Faso, la commission d’enquête sur le coup d’Etat de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle, avec à sa tête le général Gilbert Dienderé, a déposé son rapport. Près de 211 personnes ont été entendues, ce qui lui a permis d’identifier les commanditaires et les auteurs présumés du putsch du 17 septembre dernier.

La commission d’enquête sur le coup d’Etat de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle a mené des investigations sur toute l’étendue du territoire national burkinabè. L’enquête a permis d’identifier plusieurs personnes impliquées dans ce putsch qui a fait quinze morts et de nombreux blessés, selon Simplice Poda, le président de la commission d’enquête.

« Nous avons identifié des personnes qui sont susceptibles [d’être impliquées dans le putsch]. Cela ne fait pas d’eux des coupables, précise-t-il. Ils bénéficient de la présomption d’innocence, mais nos investigations nous ont permis quand même d’identifier des personnes qui soit sont commanditaires de ce coup d’Etat, soit complices ou exécutants. »…..Lire la suite sur rfi.fr

PARTAGER

1 commentaire

  1. Ah mes freres du Pays de Hommes Integres! C’est ca on appelle des travailleurs. Si c’etait au Mali, on en serait encore a la mise en place de la commission, chacun voullant y participer. D’ailleurs, il y a des commissions d’enquetes mise en place depuis…… et aucun rapport> Les enqueteurs sont donc payes… pour dormir…??.

Comments are closed.