Coopération France-Maroc : Fabius confirme la lune de miel

0
Laurent Fabius: «La France ne peut pas se substituer aux Africains»
Laurent Fabius

Après une période d’incidents diplomatiques, le Maroc et la France ont décidé de repartir sur un bon pied. Pour preuve, les récentes visites des Ministres Français de l’Intérieur, M. Bernard Cazeneuve et celui des Affaires étrangères, M. Laurent Fabius. Ce dernier vient d’effectuer une visite au Maroc au cours de laquelle il  a promis que la collaboration entre les deux pays se fera sur ” un pied d’égalité “. Il a notamment évoqué une nouvelle feuille de route dans la coopération franco-marocaine pour les deux prochaines années.

Il a réaffirmé dans un entretien au quotidien Le Matin que le Maroc et la France avaient enterré l’épisode de crise diplomatique et que la collaboration entre les deux pays se fera sur ” un pied d’égalité “.

” L’amitié franco-marocaine n’est pas seulement une nécessité ” mais également ” une grande chance “, a rappelé Fabius, qui a réaffirmé que ” les malentendus ont été levés et les solutions ont été trouvées “. En effet, la rencontre entre Mohammed VI et François Hollande à l’Elysée avait permis aux deux pays de jeter ” les bases d’une dynamique nouvelle dynamique “.

Ainsi, Paris et Rabat envisagent d’ouvrir un nouveau chapitre dans leur coopération. Cela s’est déjà matérialisé à travers la reprise et le renforcement de la coopération judiciaire. Mais, aux dires du chef de la diplomatie française, les deux pays sont déterminés à aller plus loin encore que ce qui a pu être accompli dans le passé, a indiqué Fabius au Matin, soulignant que ce nouveau chapitre sera placé sous le signe du ” renforcement et du renouvellement “.

Le ministre français n’a pas manqué d’évoquer la prochaine rencontre de haut niveau (RHN) qui se tiendra à Paris. Cette 12ème RHN  permettra, selon lui,  de définir une ” feuille de route bilatérale ” pour les deux années à venir. Fabius a, en outre, souligné la nécessité pour les deux partenaires d’unir leurs efforts sur les chantiers sécuritaire et diplomatique, faisant ainsi référence à la lutte contre le terrorisme, véritable cheval de bataille des deux pays. Par ailleurs, le chef de la diplomatie française a fait savoir qu’il mettra l’accent, lors des futures rencontres entre responsables des deux pays, sur les projets conjoints dans les secteurs d’avenir comme les transports, les énergies renouvelables, la ville durable et le tourisme. Pour rappel, le Premier ministre français Manuel Valls est attendu le 10 avril prochain au Maroc pour clore définitivement la brouille diplomatique entre les deux pays.

B.koné

Commentaires via Facebook :

PARTAGER