Des grandes voix du monde musulman condamnent une odieuse attaque terroriste

1

islamFethullah Gülen, un des éminents savants musulmans d’origine turque, a présenté ses condoléances au peuple français en condamnant une nouvelle fois le terrorisme perpétré au nom de l’islam. De nombreux responsables religieux du monde islamique ont également dénoncé un acte de barbarie.

Le célèbre penseur musulman d’origine turque Fethullah Gülen s’est joint aux nombreux savants du monde islamique qui ont fermement condamné les attaques terroristes martyrisant la capitale française dans la soirée du vendredi 13 novembre. «Elles visent non seulement le peuple français mais également les valeurs universelles et la fraternité humaine», a-t-il dit, rappelant qu’aucun motif ne pouvait justifier le terrorisme.

«Tout le monde doit condamner, maudire ces attaques sans introduire de ‘mais’», a ajouté Gülen, qualifiant le terrorisme d’ «acte le plus dégénéré dont un être humain peut être témoin sur la planète».

«Le musulman est un symbole de paix et de sérénité. C’est pourquoi, aucun terroriste ne saurait être musulman et aucun musulman ne saurait se transformer en terroriste», a-t-il rappelé. «Je prie, et j’appelle tout le monde à se joindre à cette prière, pour que Dieu nous conduise vers un monde inondé de paix et de quiétude», a-t-il conclu.

Dénonciation des muftis du monde entier

«Nous condamnons cette attaque odieuse», a affirmé de son côté le cheikh Ahmed Al-Tayeb, le grand imam d’al-Azhar, dont les propos ont été transmis par la télévision égyptienne. «Le temps est venu pour que le monde entier s’unisse afin de faire face à ce monstre», a-t-il lancé avant de marteler que «de tels actes sont contraires à toutes les valeurs religieuses, humaines et contre toutes les civilisations».

Dimanche 15 novembre, l’Organisation de la coopération islamique, organisation internationale qui regroupe 57 États musulmans a «énergiquement condamné ces attentats odieux». Les auteurs «tentent de nuire aux valeurs humaines universelles, y compris celles de la liberté et de l’égalité, constamment défendues par la France», selon son secrétaire général, Iyad Madani.

Le grand mufti de Bosnie, Hussein Kavazovic, a qualifié les attentats de Paris de «péché contre Dieu».

Enfin, Mehmet Görmez, le président du Diyanet (la plus haute autorité sunnite de Turquie), a dénoncé une imposture. «De nombreux crimes sont commis dans le monde. Mais je pense que le plus grand crime consiste à décrédibiliser une religion qui a été révélée pour donner vie à l’humanité et à appeler ‘djihad’ des massacres qui piétinent la morale et le droit».

Ebru Africa-Mali

PARTAGER

1 commentaire

  1. C’est le minimum que tout le monde puisse actuellement.
    J’espere qu’il Grand Temps que tous les peuples peu importe sa Foi s’unissent pour une Grande ouverture a la lutte contre l’integrisme, le terrorisme et toutes formes de crimes haineux, a l’emacipation tout en etant plus flexible sur certains culturels et religieux.
    Que leur ame repose en apix ainsi qu’a tous les victimes innocents toutes nationalites confondues de cette haine du siecle qui gangraine nos religions, nos societes et surtout Nos Vies.
    Mes sincees a toutes familles victimes de cette barbarie depuis plus 2 decennies et un bon retablissement a tous les blesses, chaque au jour le jour jusqu’a la silence totale de ces barbares, laches sans coeur plin rempli de haine seulement.
    Vive La Paix Mondiale.

Comments are closed.